Inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire
Exprimez votre créativité ! Recevez tous nos conseils déco, les tendances actuelles et réalisez facilement des créations originales
Votre email pour recevoir notre newsletter :
Leave this field blank
Les informations vous concernant sont destinées à l'envoi des newsletters afin de vous fournir ses services, des informations personnalisées et des conseils pratiques. Elles sont conservées pendant une durée de trois ans à compter du dernier contact. Ces informations pourront faire l’objet d’une prise de décision automatisée visant à évaluer vos préférences ou centres d’intérêts personnels. Conformément à la loi française « Informatique et Libertés » n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement Européen 2016/679, vous pouvez demander à accéder aux informations qui vous concernent, pour les faire rectifier, modifier, ou supprimer, pour vous opposer à leur traitement par mail à dpo@uni-medias.com ou par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris, ou pour demander leur portabilité, en écrivant par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris ou par mail à dpo@uni-medias.com. Vous pouvez également définir les conditions d'utilisation, de conservation et de communication de vos données à caractère personnel en cas de décès. Pour toute demande relative à vos données personnelles, vous pouvez contacter le délégué à la protection des données à l’adresse mail suivante : dpo@uni-medias.com, ou introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale Informatique et Libertés.......

Un intérieur ouvert sur le jardin

Par Greg Cox/Bureaux.co.zapar - Adaptation : Bulle Garenne

Connecter l’intérieur à l’extérieur, les matériaux anciens à l’architecture contemporaine, la douceur de vivre à l’atmosphère bouillonnante du quartier, le tout sans jamais trahir l’histoire de cette maison johannesbourgeoise. Pari réussi pour Christo et Nico qui signent une modernisation respectueuse de cet havre de paix urbain, avec le jardin en guest-star.

mcr_Bureaux_House_Vermeulen_59.jpg

La terrasse se faufile entre la maison d'origine entièrement habillée de zinc (un clin d’œil au toit d’origine en tôle ondulée) et la nouvelle construction en briques blanchies qui fait office de bureau/studio. Pour plus de minimalisme, les gouttières de toit ont été remplacées par des modèles longeant la bordure de la maison, juste en-dessous du niveau du sol. La ligne précise entre le gravier et la pelouse est également bordée d'une gouttière.

La rénovation d'une maison d'après-guerre

C'est à Parkhurst, une banlieue très animée de Jonhannesburg, que Christo et Nico ont déniché cette maison qui était alors dans un état plutôt délabré.  À l' origine, ces habitats de Parkhurst ont été construits en masse pour accueillir les militaires de retour de la Seconde Guerre mondiale. Elles étaient faites de murs en briques, de toits en tôle ondulée et de vérandas donnant sur la rue. Ces constructions alors modestes ont donné à la région son caractère distinctif. Elles sont devenues des biens très recherchés. Il faut dire que Parkhurst est un quartier très agréable à vivre : des cafés, restaurants et magasins en grande partie indépendants apportent de la vie et attirent les badauds qui se promènent, mangent et font du shopping. Cette agitation urbaine est probablement la raison pour laquelle les maisons accueillaient des vérandas côté rue, une façon de connecter l'espace privé à l'espace public.

Le couple partait avec quelques avantages : Nico est designer urbain et Christo designer textile devenu constructeur-rénovateur. Ensemble, ils ont conçu la rénovation de cette maison puis Christo s'est chargé de la réalisation des travaux. Leur intérêt commun pour l'architecture (de leur habitat mais également de leur ville) a guidé l'étape de rénovation et leur a permis de signer une modernisation respectueuse de l'histoire du bien

Depuis un point de vue légèrement surélevé de leur maison, Nico et Christo ont découvert qu'ils avaient une vue sur la Brixton Tower. S'ils positionnaient leur porte d'entrée dans l'alignement de la tour, ils pourraient la voir du fond du jardin. "Nous avons commencé à planifier les éléments de la rénovation le long de cette ligne imaginaire", explique Nico.

mcr_Bureaux_House_Vermeulen_1.jpg

En face, la porte d'entrée ; derrière, la rue. Une ligne imaginaire traverse la maison, de la rue à  la cheminée extérieure qui s'aligne parfaitement avec la Brixton Tower, un monument de Johannesburg. La maison se connecte alors à son contexte urbain d'une manière assez inhabituelle. Domaine public et privé dialoguent grâce à ce fil invisible. 

Lorsqu'ils ont conçu l'entrée, Nico et Christo ont créé un vestibule, une boîte en verre reliant la maison principale et l'ancien garage qu'ils ont transformé en bureau/studio.  De l'intérieur comme de l'extérieur,  il est presque invisible.

mcr_Bureaux_House_Vermeulen_9.jpg

A gauche se trouve le bureau dont les portes en ikaat, un bois dur local, créent un cadre invitant dans un nouvel espace. Le bureau est une trouvaille vintage et la chaise en polycarbonate transparent raisonne comme un clin d'oeil à la transparence du vestibule. Les plantes d'intérieur permettent d'adoucir l'espace, introduisant un élément organique à l'intérieur de la maison. La pièce est éclairée par des lucarnes de toit et le sol s'habille de parquet anciennement présent dans la maison.

mcr_Bureaux_House_Vermeulen_12.jpg

A droite du vestibule, la grande pièce à vivre dont le cadre de l'ouverture est également habillé d'ikaat. Scandi-rétro et résolument masculin, le salon accueille des meubles vintage et contemporains. Les assises, la table basse et la commode sont sur pieds, une astuce pour dégager l'espace au sol, apporter du souffle, de la fluidité et une illusion de profondeur. 

Un intérieur masculin et totalement ouvert sur le jardin

Cette rénovation complète est totalement axée sur le jardin. Les frontières se brouillent entre l’intérieur et l’extérieur grâce à des transitions intelligentes : grandes ouvertures, matériaux d’origine conservés indoor comme outdoor, duo chromatique noir et blanc omniprésent et signature graphique du salon à la terrasse. Le nouveau bâtiment et l'ancien ont été traités différemment. "La vieille maison est enveloppée de zinc, comme si elle était protégée, et les nouvelles constructions sont en briques apparentes" explique Nico. Le revêtement en zinc est une référence au toit de tôle ondulée recouvrant la maison d'origine.

mcr_Bureaux_House_Vermeulen_17.jpg

A l'intérieur, Nico et Christo n'ont pas changé l'organisation des pièces, l'empreinte de la maison reste identique à l'originale. "Le sol est le même dans toute la maison, c'est une astuce qui fait paraître les petits espaces plus grands. Les carreaux sont également les mêmes partout" explique Christo.

Dans toute la maison, les matières brutes s'opposent à des finitions raffinées. La précision et l'élégance de la cuisine avec ses comptoirs en acier inoxydable contrastent avec les murs rugueux et le sol en béton cité

mcr_Bureaux_House_Vermeulen_22.jpg

Au-dessus du plan de travail, une lucarne permet à la lumière naturelle de se répandre en cuisine. Toujours dans cette volonté de luminosité, le miroir reflète la lumière à l'intérieur et agrandit visuellement l'espace

mcr_Bureaux_House_Vermeulen_24.jpg

Le duo chromatique noir et blanc est omniprésent. Ce schéma monochrome rend les jeux de lignes graphiques et les motifs instantanément modernes . "Le noir est intemporel" ajoute Christo.

En cuisine, ils ont également parié sur une enfilade de meubles bas surélevés pour ne pas créer de barrières visuelles physiques. Dégager l'espace au sol induit une sensation de légèreté et gomme l'impression que l'espace s'arrête aux pieds des meubles.

mcr_Bureaux_House_Vermeulen_29.jpg

La double-porte vitrée se trouvant à gauche de la cuisine mène au potager d'herbes aromatiques. Ce petit espace outdoor comprend également un four à pizza (ci-dessous) qui distille ses effluves gourmands en cuisine. La végétation sauvage de cette cour semi-comestible adoucit le style très graphique de la maison. Le toit végétalisé déborde de succulentes pour une touche green inattendue.

mcr_Bureaux_House_Vermeulen_33.jpg

Un jardin pensé comme une pièce à vivre

Devant, la rue ; derrière, le jardin. Depuis le salon, il faut traverser un étang pour accéder au jardin, en marchant sur des dalles de béton rectangulaires.

mcr_Bureaux_House_Vermeulen_55.jpg

Combinées avec les nénuphars, ces dalles semblent flotter, ce qui encourage un type particulier de concentration lorsque l'on marche dessus. La façon dont ce chemin appelle à l'attention et modifie le rythme de marche transforme le simple fait de sortir en une petite cérémonie. "L'entrée semble disparaitre grâce aux reflets de l'étang dans la cloison en verre du vestibule", souligne Nico. 

mcr_Bureaux_House_Vermeulen_52.jpg

Les jardinières cylindriques murales ont été conçues par Nico et Christo. Très graphique, l'intérieur de la maison se concentre sur une géométrie moderniste essentiellement composée de formes carrées, rectangulaires et triangulaires. Dans le jardin, le couple a souhaité proposer davantage de rondeurs pour adoucir l'ensemble.

mcr_Bureaux_House_Vermeulen_54.jpg

Le jardin s’inscrit dans la continuité de la maison grâce à de grandes ouvertures. La connexion se fait naturellement. La cour extérieure est un véritable lieu de vie à ciel ouvert, elle accueille une grande cheminée réchauffant le coin salon dont le mobilier est une interprétation moderne des meubles en fil de fer, un artisanat très populaire en Afrique du Sud entre les années 60 et 80. A gauche, une cuisine extérieure permet de se divertir en plein air, évitant ainsi à Christo et Nicoles les allées et venues de la cuisine à la terrasse. Sur le comptoir, un seau à glace permanent permet de garder les boissons au frais. Malin !

mcr_Bureaux_House_Vermeulen_59.jpg

mcr_Bureaux_House_Vermeulen_3.jpg

Côté rue, en-dessous du niveau du sol, un autre salon outdoor profite de l’agitation urbaine tout en gardant sa part d’intimité. Une nouvelle façon de relier la maison à la ville, les regards indiscrets en moins. La chaleur du braséro dans cet univers survégétalisé promet des soirées déconnectantes.

L'espace nuit, minimaliste mais efficace

mcr_Bureaux_House_Vermeulen_43.jpg

La chambre principale reprend le thème chromatique du noir et du blanc. Les tables de chevet sont en ciment brut, elles apportent de la brutalité, un effet de masse et de texture qui ancrent la pièce.  Les ouvertures mènent au jardin pour une déconnexion totale.

mcr_Bureaux_House_Vermeulen_36.jpg

La chambre d'amis dispose d'un lit militaire en acier, choisi pour sa légèreté et son esthétique fonctionnelle. Sa présence n'a rien d'un hasard puisqu'il est également un clin d'oeil à l'histoire de la maison. Le look minimaliste de la chambre apaise l'esprit. Comme un tableau, l'ouverture sur le jardin offre une nouvelle fois un spectacle permanent et une touche fraîcheur anti-austérité. Et pour brouiller les perspectives de ce petit espace, rien de plus efficace que le miroir. Posé dans l’angle de la pièce, il offre un point de vue différent. Nico a fabriqué l'oiseau en origami à partir d'une carte pliée du Vaal, une rivière sud-africaine. 

mcr_Bureaux_House_Vermeulen_44.jpg

La salle de bains, bicolore encore, propose un mix'n'match parfaitement orchestré. Baignoire à pattes de lion, lavabos au look industriel et revêtements graphiques forment un meelting-pot déco chic, dynamique et actuel.

mcr_Bureaux_House_Vermeulen_48.jpg

Cerise sur le gateau, les tomettes noires de la douche mènent à une porte vitrée donnant sur le jardin, comme un tapis déroulé vers l'extérieur.

"Nous voulions que ce lieu procure un sentiment de familiarité tout en proposant quelque chose de nouveau" explique Christo. "La maison est avant tout chez elle" ajoute Nico. La boucle est ainsi bouclée !