Inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire
Exprimez votre créativité ! Recevez tous nos conseils déco, les tendances actuelles et réalisez facilement des créations originales
Votre email pour recevoir notre newsletter :
Les informations vous concernant sont destinées à l'envoi des newsletters afin de vous fournir ses services, des informations personnalisées et des conseils pratiques. Elles sont conservées pendant une durée de trois ans à compter du dernier contact. Ces informations pourront faire l’objet d’une prise de décision automatisée visant à évaluer vos préférences ou centres d’intérêts personnels. Conformément à la loi française « Informatique et Libertés » n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement Européen 2016/679, vous pouvez demander à accéder aux informations qui vous concernent, pour les faire rectifier, modifier, ou supprimer, pour vous opposer à leur traitement par mail à dpo@uni-medias.com ou par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris, ou pour demander leur portabilité, en écrivant par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris ou par mail à dpo@uni-medias.com. Vous pouvez également définir les conditions d'utilisation, de conservation et de communication de vos données à caractère personnel en cas de décès. Pour toute demande relative à vos données personnelles, vous pouvez contacter le délégué à la protection des données à l’adresse mail suivante : dpo@uni-medias.com, ou introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale Informatique et Libertés.......

Un intérieur blanc sublimé d'or

Par Adaptation par Naomi Attal

S'offrir un intérieur sublimé par une nouvelle organisation qui mêle la pureté des matériaux blancs à l'éxubérance d'accessoires dorés. Stéphanie vit enfin son rêve de petite fille.

cuisine_salon_flandrin_mc.jpg

La cuisine ouverte a été complètement repensée. Exit les meubles foncés, place au mobilier couleur mastic pour plus de luminosité avec une crédence en miroir pour donner un effet de profondeur.

Une nouvelle façon de concevoir l'espace

Parisienne de naissance, Stéphanie souhaitait vivre dans la Capitale. Consciente des nombreux travaux à prévoir pour ce 60m2, la jeune femme a fait appel à Nicolas Trousselle, architecte d'intérieur. Il lui propose ainsi une nouvelle façon de concevoir l'espace : séparer la chambre du salon par une cloison de 2m de large doublée de deux portes coulissantes pour permettre une circulation entre les deux pièces à vivre. Dans la journée, la lumière filtre par les quatre fenêtres ; le soir, Stéphanie retrouve son intimité en fermant les portes.

Côté salon, la cloison permet d'adosser le canapé et d'accrocher un tableau, alors que côté chambre, la télé murale y trouve sa place. L'espace ne permettait pas d'avoir une table de salle à manger, trop encombrante, Nicolas Trousselle a fait faire sur mesure une table de bar permettant de recevoir des amis à dîner. Quant au sol, il est recouvert d'un parquet en chêne blanchi pour accentuer l'illusion d'espace.

image_couv_flandrin_mc.jpg

Les murs et les plafonds peints en blanc forment une toile de fond idéale pour les objets et le mobilier de Stéphanie.

detail_flandrin_mc.jpg

Dans le salon : coussins et plaid (Madura), tables basses (Cattelan Italia), bronze (Christophe Charbonnel), objets en verre (Verreum), tasses à café (Christian Lacroix), lampe ("Ganymede II" de Novaluce), bout de canapé noir (India Mahdavi), tapis (Toulemonde Bochart), canapé et fauteuils (Philippe Hurel), rideaux (Casamance).

salle_de_bains_flandrin_mc.jpg

La salle de bains blanche se pare de mosaïque et de grès cérame dans des tonalités beige et or. Accessoires noir et blanc (Christian Lacroix), chien (Tallec Création), meuble vasque (Ikea), mosaïque (Appiani).

chambre_flandrin_mc.jpg

Dans la chambre, le blanc est de la partie comme dans le reste de la maison. Des touches de couleurs avec les coussins et le plaid du lit.

lumiere_couloir_flandrin_mc.jpg

Des lumières jusqu'au bout du couloir. Le passage prend les teintes de coucher de soleil. Sur l'étagère, le bronze est signé Christophe Charbonnel, la lampe et le tabouret, Kartell.