Inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire
Exprimez votre créativité ! Recevez tous nos conseils déco, les tendances actuelles et réalisez facilement des créations originales
Votre email pour recevoir notre newsletter :
Les informations vous concernant sont destinées à l'envoi des newsletters afin de vous fournir ses services, des informations personnalisées et des conseils pratiques. Elles sont conservées pendant une durée de trois ans à compter du dernier contact. Ces informations pourront faire l’objet d’une prise de décision automatisée visant à évaluer vos préférences ou centres d’intérêts personnels. Conformément à la loi française « Informatique et Libertés » n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement Européen 2016/679, vous pouvez demander à accéder aux informations qui vous concernent, pour les faire rectifier, modifier, ou supprimer, pour vous opposer à leur traitement par mail à dpo@uni-medias.com ou par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris, ou pour demander leur portabilité, en écrivant par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris ou par mail à dpo@uni-medias.com. Vous pouvez également définir les conditions d'utilisation, de conservation et de communication de vos données à caractère personnel en cas de décès. Pour toute demande relative à vos données personnelles, vous pouvez contacter le délégué à la protection des données à l’adresse mail suivante : dpo@uni-medias.com, ou introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale Informatique et Libertés.......

L’Amérique latine inspire la déco des restos parisiens

Par Claire Carisey

L’Amérique latine décore les restos parisiens. Du gastronomique au dinner club à la taqueria, chaque adresse développe son style en mélangeant les codes latinos : couleurs chatoyantes, motifs ethniques, matériaux bruts, présence végétale…Sans plus attendre, notre sélection de belles adresses déco pour voyager sous le soleil sans prendre l’avion !

mc-deco-latino-la-gare-.jpg

La Gare, la nouvelle adresse déco inspirée du Pérou
Entre tradition et modernité latine, les codes latinos fusionnent pour faire de ces restaurants, des lieux de vie authentiques, conviviaux et chaleureux ; à l’image de l’Amérique latine. Ci-contre, la salle de restaurant La Gare, qui mixe une déco latino tout en préservant le caractère du lieu, une ancienne gare ferroviaire.

Si l’Amérique latine a longtemps été cantonnée à une destination de voyage, elle exerce aujourd’hui une influence sur la pensée, la mode, la cuisine ou encore la décoration. Pour vous le prouver, Maison Créative a sillonné la capitale française et dénicher plus de X restos à la déco très latino. 3,2,1…vamos !

Destination Pérou depuis La Gare

Au cœur du XVIe arrondissement, La Gare est une ancienne gare parisienne réhabilitée en restaurant tendance. La thématique donnée par le groupe Moma avec une cuisine latine a orienté l’architecte des lieux, Laura Gonzalez : « J’adore voyager et m'inspirer de tout ce que je vois. Étant d'origine espagnole, j'ai le coté latin en moi, ce projet était donc une évidence. » Pour décorer La Gare, l’architecte s’est autorisée des jeux de matières et de couleurs, et s’est inspirée des origines du chef péruvien Gastón Acurio. Objets latinos, couleurs vives, tissus ethniques et plantes (Arom) embarquent les clients dans un monde pétillant, joyeux et décontracté.

mc-deco-latino-la-gare-compo.jpg

Détails déco du restaurant La Gare
1. Dans la grande salle du restaurant, une piscine en zelliges vertes accueille de grandes banquettes aux motifs Ikat le Manach.
2. Autres éléments marquants du décor inspiré de l’Amérique latine, les cabanes en bambou créées par l’atelier Déambulons et les suspensions exotiques imaginées par Béatrice Gonzalez.

mc-deco-latino-pix-ambiance.jpg

Salle de restaurant La Gare
La salle de restaurant bénéficie d’un éclairage naturel grâce à la verrière d’origine qui a été restaurée durant les 6 mois de travaux. Règne ici, une impression de manger dehors tout en étant à l’intérieur. Côté déco, on retrouve par exemple, les tissus d’ameublement Le Manach sur les banquettes.

L’esprit gypset latino au Pachamama

Dans un bâtiment historique du XIXe siècle, signé Gustave Eiffel, le Pachamama fait vibrer l’âme de l’Amérique du sud à Paris. Le décor envoûtant s’inspire du métissage des pays latinos. De l’esprit bohème de Tulum aux favelas de Rio de Janeiro, à l’effervescence du Palermo de Buenos Aires, ce dinner-club mêle les genres pour offrir un lieu singulier et cosmopolite au cœur de Paris. Un décor signé par le directeur artistique Cyril Peret.

mc-deco-latino-pachamama-lettres-.jpg

Lettres déco au Pachamama
L’exubérance à la manière des villes sud américaines. Sous les poutres métalliques du grand atrium, les lettres aux ampoules lumineuses font briller le nom du dinner club latino : Pachamama.

mc-resto-latino-pachamama.jpg

Street art latino et objets chinés
1. Esprit chamanique. Confiées au collectif Graff’art, les fresques du Pachamama sacrent l’esprit Aztèque et chamanique. Figures du jaguar, coiffes amérindiennes et représentations aztèques se glissent dans ces œuvres murales et festives pour une déco mystique.
2. Esprit récup. Des tables recyclant d’anciennes machines à coudre (Singer), aux fauteuils réalisés à partir de sacs de café brésilien, l’esprit écoresponsable coule dans les veines du Pacahamama. À leurs côtés : vieux transistors, vaisselles vintage, persiennes colorées.

Manger à la table de Frida Kalho

Chilam est la nouvelle adresse déco mexicaine, à deux pas de Bastille. La déco du restaurant « taqueria » rend hommage à la célèbre peintre mexicaine, Frida Kahlo. Aux murs, plusieurs portraits de l’artiste exposés, mais aussi des livres et des objets symboliques comme une palette de peinture.

mc-deco-latino-chilam.jpg

Chilam, restaurant à la déco mexicaine
Chilam s’inspire de la Maison Bleue de Frida au Mexique. Ses œuvres les plus expressives et tonalités sont représentées : néons Frida bleus, portraits…Si un vent de modernité souffle sur le lieu, l’authenticité n’a pas été mise de côté pour autant ; tables et étagères en bois, sol en pierres bruts .

Uma Nota : un billet pour São Paulo !

La déco d’Uma Nota rend hommage à l’immigration japonaise au Brésil : « Ils se sont installés à São Paulo, une ville très citadine et ouverte sur la jungle ; c’est l’esprit qu’on retrouve chez Uma Nota ». Dans l’adresse parisienne, le métissage est effectivement roi. Le bois, les plantes et le béton cohabitent comme dans la mythique ville brésilienne.

mc-deco-latino-uma-nota.jpg

Salle de restaurant version samba
Avec sa belle hauteur sous plafond, la salle de restaurant fait écho aux écoles de samba brésiliennes où les jeunes dansent au rez-de-chaussée, tandis que les personnes plus âgées se régalent les yeux depuis les balcons. Toujours en hommage à la ville de São Paulo ; connue aussi pour sa street art ; un graffiti trône chez Uma Nota. Une réalisation exécutée par l’artiste française Elsa Jean de Dieu.

Voyage aux Andes depuis l’INKA

Connu pour son bar caché, la Mezcaleria, l’hôtel INKA abrite aussi son resto latino à la déco andine. Derrière ce projet architectural, le cabinet RM Design qui nous propose un univers des Andes dans toute sa splendeur : fauteuil en rotin, tables en bois brut, plantes vertes, bougies, masques anciens, tressages, 

mc-desco-latino-chaises-inka.jpg

Assises inspirés du monde latino
1. Métissage de matériaux pour la décoration du restaurant INKA. Ci-contre, les chaises en rotin naturel, achetées chez la fabricant luxueux Eichholtz.
2. Fauteuils reprenant la forme trapézoïdale des temples incas. "Cette forme permettait aux édifices de résister beaucoup mieux aux tremblements de terre, très fréquents dans cette région du monde."

mc-deco-latino-inka-compo.jpg

Détails latino au restaurant INKA
1. Draperie architecturale réalisée sur-mesure. Les murs en chainette sont inspirés des terrasses de Moray au Pérou. Moray est un ancien centre de recherche agricole inca situé dans la Vallée sacrée des Andes, il s'agissait d'un centre de recherche agricole inca où était pratiqué des expériences de culture.
2. Au sol, des frazadadas, textile des Andes traditionnellement utilisés comme couvertures ou couvre-lits pour réchauffés les habitants de la Cordillère des Andes. Une fabrication artisanale à partir de laine de mouton et coloré avec des pigments naturels extraits de légumes et plantes.

Isana : l’Amérique latine dans sa version moderne

Isana n’est pas de ces lieux traditionnels où foisonnent les clichés andins. Ici pas de meubles en bois, de nappes bariolées ni de sombreros accrochés :« L’idée était de créer une version contemporaine de l’Amérique latine tout en respectant l’âme conviviale, colorée et chaleureuse de l’Amérique latine » détaille son fondateur gérant, Jean-Charles Chassignol. Trois couleurs prédominent ; le bleu en clin d’œil à la mer et au fleuve sud-américain Isana ; le jaune qui évoque les richesses latines et le soleil ; et le rose andin pour rappeler les traces coloniales qui demeurent dans cette région du monde.

Au goût du vert 

mc-deco-latino-isana-2.jpg

Esprit végétal chez Isana
1. Les plantes font partie intégrante de la décoration d'Isana. Ci-contre, un mur végétal élaboré avec des jardinières. Avec ses lettres doublées, le logo Isana évoque l’esprit nature de l’Amérique latine, un clin d’œil au fleuve éponyme.
2. Le cactus ? Symbole du Mexique par excellence. Ci-contre, un modèle décoratif logé sur une étagère du restaurant Isana.

Tableaux évocateurs de l'Amérique latine moderne 

mc-deco-latino-isana.jpg

Cadres inspirés des produits d'Amérique latine, Isana
Chaque tableau représente un produit d’Amérique latine comme le maïs, le citron vert ou le haricot. Une diagonale sépare le véritable fruit pour lui donner deux lectures, une traditionnelle et une graphique. »

Margùs : la maison de famille colombienne

À l’origine du restaurant Margùs, deux frères aux racines franco-colombiennes, Juan et Alexandre Quillet : « On a une double culture, notre mère est colombienne et notre père normand ». La déco fait d'ailleurs sens à l'histoire familiale : "C'est un mix entre le bistrot parisien et l'hacienda comme à Carthagène des Indes : chaises bistrots, murs vieillis, grands miroirs et banquettes, photos de famille..." Et pour ceux qui se demanderait d’où vient le nom Margùs, réponse : « Le restaurant porte le surnom de notre mère et grand-mère. ».

mc-deco-latino-margus.jpg

La déco colombienne chez Margus
1. Evocation aux traditions sud-américaines avec ces caveleras colorées et scènes de vie colombiennes exposées, façon photos de famille.
2. Esprit « maison de famille » colombienne et vieux bistrots parisiens : grands murs pastels délavés, cadre architectural d’un ancien bistrot parisien, comptoir en zinc, chaises bistrots, plantes tropicales…

Shopping déco inspiré de l'Amérique latine

mc-resto-latino-shopping.jpg

Shopping inspiré de l'Amérique latine

1. Patère cactus, en résine, L. 51 x H. 27 x P. 9 cm, 51,00 €, Delamaison.
2. Azujelos, fabrication artisanale garantie 100% mexicaine, 10,5 X 10,5 cm, 2,50 €/pièce, Amadera.
3. Panier pompons rose Seagrass, en osier et coton, D. 16 x H. 14 cm, 3,99 €, Atmosphera.
4. Panier Cuzco, en métal et coton, L. 35 x l. 28 x H. 1 6cm,35 €, Blanc D’ivoire.
5. Fauteuil « Pérou », structure en panneaux de fibres à densité moyenne avec traverses en hêtre massif, assise et dossier rembourrés de mousse bi-densité, L.71 x H.81 x P.75 cm, 1278,30 €, Roche Bobois.
6. Coussin Paradise Abricot, 50 x 50 cm, 39,95 €, Fleux.