7 petites cuisines ouvertes

Par Céline Amico

Le saviez-vous ? En France, la cuisine mesure en moyenne 13,7 m2, (entre 6 et 15m2 pour 69% des Français). Avec le salon, elle fait aussi partie des deux pièces de vie où ceux-ci passent le plus de temps (sondage Ixina/ Opinion Way) . Deux raisons suffisantes pour être particulièrement vigilant quant à son aménagement, surtout quand l'espace lui étant dédié est très petit ! Implantation adéquate, choix des rangements, hauteur de plans... Maison Créative vous donne tous les conseils incontournables pour aménager une cuisine XXS.

mcr_socooc_.jpg


Ici, la cuisine s'invite dans l'alcôve d'un petit studio, intégrant de vastes rangements, un four encastré, des niches déco... Une implantation en I futée, doublée d'un choix de couleur (mobilier anthracite + mur bleu nordique) graphique et ultradynamique : une bonne idée pour booster les volumes d'un petit espace. Cuisine "Trendy", Socooc, 2709 euros pour l'implantation type.

Une implantation bien pensée

La forme parfaite pour une petite cuisine : l'implantation en I. Celle ci permet d'exploiter toute la surface disponible, à savoir un mur complet, une alcôve, et une bonne partie de la hauteur sous plafond, quand la largueur de la pièce est d' 1,50 m ou moins. Une configuration parfaite pour les micro cuisines donc mais également les cuisines dites "en couloir", longues et étroites.

mcr_cuisine_ozon_lapeyre.jpg


Epurée et fonctionnelle, cette cuisine en kit modulable permet d'aménager l'espace facilement, sans surcharger les volumes. Cuisine "Ozon", Lapeyre, 199 euros pour l'implantation type.

mcr_ikea.jpg


Le reflexe qui change tout pour optimiser la surface d'une petite cuisine : utiliser toute la hauteur sous plafond disponible. Cuisine METOD/RINGHULT,  Ikea, à partir de 409 euros. 

Des rangements optimisés

Même (et surtout ) dans une petite cuisine, les rangements doivent rester une priorité. On parie donc sur des meubles malins, qui permettent de dégager de vases zones de stockage sans mobiliser les m2, à l'image de la cuisine Lumina signée Ixina. Avec son option «  grand volume », elle dispose de tous les rangements et les équipements utiles au quotidien, avec 10% de rangements disponibles supplémentaires par rapport aux meubles de taille classique. 
On pense notamment aux meubles hauts et aux colonnes qui proposent une multitude de solutions pratiques et fonctionnelles pour optmiser le moindre espace disponible. En  on les aménage sur une hauteur de 2 m20 au maximum, pour y accèder sans difficulté. 

mcr_cuisine-ixina.jpg

Disponible en quatre coloris de façades différents et ouverte sur le reste de la maison, la cuisine Lumina dispose de meubles bas à tiroirs et de multiples rangements hauts. Cerise sur le gateau, son espace snacking se transforme en plan de travail selon les besoins. 

Des déplacements plus fluides

Optimiser une petite cuisine, c'est aussi prévoir son amnénagement en fonction des déplacements dans la pièce, qui doivent être fluidifiés au maximum. On anticipe donc l'implantation et la place du mobilier dans la cuisine en fonction des couloirs de cuirculation. On veille par exemple à ce que les zones d'acitivité pincipale ( les plaques de cuisson, l'evier et le refrigerateur, le fameux « triangle d'activité ») ne soient pas trop éloignés les uns des autres et à distance plutôt égale. Enfin, on évite égalment de placer les plaques de cuisson dans les angles de la pièce.

mcr_ixina.jpg

Des éléments à la bonne hauteur 

Autre règle à respecter pour bien aménager sa petite cuisine : penser à la hauteur des plans de travail et autre plateaux escamotables. Le plan de travail doit par exemple se trouver à hauteur de ceinture (entre 85 et 95 cm) pour que l'utilisateur atteigne le fond de l'évier sans se pencher. De la même manière, le four doit se trouver à hauteur du regard et une tablette de bar à la hauteur des coudes (entre 110 et 115 cm). Enfin, pour éviter de se cogner à la hotte aspirante, cette dernière doit se trouver à environ 60 cm au dessus des plaques.

mcr_lapeyre.jpg


Console snack pour plan de travail, Lapeyre, à partir de 34,90 €.

Un éclairage adéquat

Dans une petite cuisine, il faut être particulièrement vigilant sur l'éclairage, d'autant que les recoins laissés dans l'ombre rapetissent encore visuellement la pièce. Notre conseil : prévoyez d'abord un luminaire général (spots ou suspension à large spectre), allié à des éclairages ponctuels placés au-dessus des zones d'activité (îlot central, plan de travail...). Comptez 400 lux minimum pour cette pièce dédiée à la préparation des repas. Comme dans la salle à manger, une bonne restitution des couleurs y est indispensable pour mitonner et/ou déguster de bons petits plats ! Procurez-vous donc des ampoules de teinte froide (5000 K), avec un IRC de 90, capable de restituer la couleur des aliments, sans filtre.

mcr-coloc-cuisine amenagement