Inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire
Exprimez votre créativité ! Recevez tous nos conseils déco, les tendances actuelles et réalisez facilement des créations originales
Votre email pour recevoir notre newsletter :
Les informations vous concernant sont destinées à l'envoi des newsletters afin de vous fournir ses services, des informations personnalisées et des conseils pratiques. Elles sont conservées pendant une durée de trois ans à compter du dernier contact. Ces informations pourront faire l’objet d’une prise de décision automatisée visant à évaluer vos préférences ou centres d’intérêts personnels. Conformément à la loi française « Informatique et Libertés » n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement Européen 2016/679, vous pouvez demander à accéder aux informations qui vous concernent, pour les faire rectifier, modifier, ou supprimer, pour vous opposer à leur traitement par mail à dpo@uni-medias.com ou par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris, ou pour demander leur portabilité, en écrivant par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris ou par mail à dpo@uni-medias.com. Vous pouvez également définir les conditions d'utilisation, de conservation et de communication de vos données à caractère personnel en cas de décès. Pour toute demande relative à vos données personnelles, vous pouvez contacter le délégué à la protection des données à l’adresse mail suivante : dpo@uni-medias.com, ou introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale Informatique et Libertés.......

Top 5 des lampes iconiques à avoir chez soi

Par Bulle Garenne

Le luminaire, 9 petites lettres pour un bien grand mot dans l'histoire du design. Gao Aulenti, Le Corbusier, les frères Castiglioni, Poul Henningsen et plus récemment Constance Guisset, tous ont marqué et marquent toujours l'histoire grâce à leurs créations devenues aujourd'hui des mythes.  Lumière sur 5 luminaires iconiques du design qu'on rêve d'avoir à la maison.

suspension-vertigo.jpg

suspension vertigo par constance guisset

La lumière est l'essentiel d'un intérieur. Qu'elle soit naturelle ou pas, c'est elle qui rend un espace agréable, fonctionnel et structuré. Nombre de designers ont essayé de l'appréhender, peu ont réussi à l'apprivoiser. Parmi les heureux élus, des génies qui traversent les siècles et s'érigent au rang de grandes références du design comme Gao Aulenti, Le Corbusier, les frères Castiglioni ou encore Poul Henningsen. De grands talents ayant brillamment dompté le luminaire sont également issus de la nouvelle génération comme Constance Guisset.

Bien plus qu'un simple éclairage, le luminaire permet d'apporter du style et donc de la personnalité à un intérieur. C'est simple, certains modèles raisonnent comme des chefs d'oeuvre, à deux pas de l'art. Fonctionnels, de notoriété mondiale et emplis d'histoires parfois surprenantes, découvrez 5 luminaires devenus des pièces iconiques du design

La lampe "Pipistrello" de Gae Aulenti

lampe-pipistrello.jpg

lampe pipistrello par gae aulenti

S’il ne fallait retenir qu’un seul luminaire iconique dans l’univers du design, ce serait elle : la lampe "Pipistrello" dessinée en 1965 par une femme -fait rare pour l’époque, la milanaise Gaetana (dite "Gae") Aulenti, pour la maison Martinelli Luce qui en détient d’ailleurs toujours les droits exclusifs. Figure emblématique du 20ème siècle, cette architecte et designer est connue en France pour avoir aménagé le Musées d'Orsay et le centre Georges Pompidou dans les années 1980. Rien que ça.

Objet phare du design industriel, la lampe « Pipistrello » doit la forme onduleuse de son abat-jour au déploiement des ailes d’une chauve-souris comme son nom l’indique pour les linguistes italiens. Son pied est téléscopique, ce qui permet de jouer sur sa hauteur. A l’époque où l’Italie prône la couleur et la fonctionnalité industrielle, ses teintes neutres dénotent et son design arrondi, clin d’oeil à l’Art Nouveau et l’Art Déco, casse les codes. Sortir des sentiers battus aura valu à Gae Aulenti le succès inconditionnel et intemporel. Pour preuve, un exemplaire de la lampe "Pipistrello" a intégré la prestigieuse collection permanente du MoMa.

Côté matériaux, elle est réalisée en méthacrylate opalescent et en aluminium.

La suspension "PH 3½ - 3" de Poul Henningsen

suspension-ph-louis-poulsen.jpg

suspension PH 3½-3 par Poul Henningsen

L’histoire de ce luminaire est aussi passionnante que son design. Poul Henningsen a créé la collection "PH" au début du 20ème siècle, en 1925 exactement, lui qui s’intéresse au luminaire électrique, tournant majeur dans l’évolution de la lumière. Son objectif : créer des luminaires qui n’éblouissent pas suite à l’arrivée des ampoules à incandescence, et travailler la lumière afin d’offrir un maximum de confort, sans palier sur l’esthétisme.

C’est en réalisant un travail très poussé pour ne pas dire scientifique, sur la lumière, la réflection, les ombres, l’éblouissement et la couleur, que Poul Henningson parvient enfin à toucher du doigt la "perfection de la lumière", certainement sa plus grande quête. Sa collection "PH" et son système de triple abat-jours entourant l’ampoule et jouant le rôle de réflecteurs, permet la diffusion d’une lumière douce et harmonieuse. Editée par Louis Poulsen depuis sa création, la suspension "PH 3½-3" est aussi bien une avancée technologique qu’une réussite esthétique, de quoi lui attribuer les titres d’oeuvre avant-gardiste et d’icône du design.

Côté matériaux, elle est réalisée en verre opalin soufflé, polis à l’extérieur et sablés à l’intérieur, et en laiton.

"L'applique de Marseille" de Le Corbusier

applique-marseille.jpg

l'applique de marseille par le corbusier

Architecte et designer de génie, Le Corbusier compte bon nombre de chefs d’oeuvre à son actif dont la mythique Cité Radieuse, à Marseille, édifiée de 1945 à 1952 et aujourd’hui classée monument historique.

Le Corbusier a dessiné "L'applique de Marseille" pour son appartement parisien de la rue Nungesser et Coli. Porte-parole des luminaires industriels des années 50, l’Applique de Marseille dispose d’une double émission lumineuse grâce à ses deux cônes symétriques. Ainsi, elle diffuse un éclairage direct par le bas et un éclairage indirect par le haut. Pratique, ludique et résolument moderne, "L’applique de Marseille" fut installée dans les appartements témoins de la Cité Radieuse, d’où son nom, avant de devenir un des luminaires les plus iconiques du 20ème siècle.

Côté matériaux, elle est réalisée en aluminium.

Le lampadaire "Arco" des frères Castiglioni

lampadaire-arco.jpg

lampadaire arco par les frères Castiglioni

Le lampadaire Arco, aussi fou que cela puisse paraître quand on l’observe, a été créé autour d'une réflexion sur l’utile et non le beau. Dessiné par Achille Castiglioni et son frère Pier Giacomo en 1962 pour l’éditeur italien Flos, le lampadaire "Arco" avait pour vocation première d’éclairer une table de repas via un source en hauteur, sans passer par la case lumière fixe au plafond, chose assez révolutionnaire pour l’époque. Il n’est donc plus question d’installer la table à manger au centre de la pièce puisque le luminaire devient un objet mobile permettant un aménagement totalement libéré de toute contrainte lumineuse.

Cette lampe est composée d’une base rectangulaire en marbre de Carrare et aux coins chanfreinés, sur laquelle est fixée une tige métallique incurvée et télescopique afin de pouvoir régler la hauteur du diffuseur. Au bout, un abat-jour de forme demi-sphérique perforé en son sommet pour permettre la diffusion de la lumière. Preuve de son caractère exceptionnel, le lampadaire "Arco" a intégré la prestigieuse collection permanente du MoMa.

Côté matériaux, il est réalisé en marbre de Carrare, acier inoxydable et aluminium poli.

La suspension "Vertigo" de Constance Guisset

suspension-vertigo.jpg

suspension vertigo par constance guisset

Il n’est pas forcément nécessaire de remonter le temps pour ériger certaines créations au rang de pièces mythiques du design. Pour preuve, le 21ème siècle a également son lot de talents parmi lesquels Constance Guisset, créatrice de la suspension "Vertigo" éditée par Petite Friture en 2010. Cette même année, elle sera d’ailleurs nommée Designer de l’année au salon mondialement (re)connu Maison & Objet.

La suspension "Vertigo", c’est un peu le vertige de l’amour à la sauce design. Véritable sculpture lumineuse, elle est extrêmement légère, ce qui lui confère un caractère onirique et très poétique puisqu’au moindre coup de vent, elle danse dans les airs comme une capeline.

Son design très graphique car filaire diffuse un jeu d’ombres délicats sur les murs une fois la suspension allumée. Parfait équilibre entre forme et volume, la suspension "Vertigo" a intégré la prestigieuse collection permanente du MoMa.

Côté matériaux,  elle est réalisée en fer, en fibre de verre et en polyuréthane.