Inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire
Exprimez votre créativité ! Recevez tous nos conseils déco, les tendances actuelles et réalisez facilement des créations originales
Votre email pour recevoir notre newsletter :
Les informations vous concernant sont destinées à l'envoi des newsletters afin de vous fournir ses services, des informations personnalisées et des conseils pratiques. Elles sont conservées pendant une durée de trois ans à compter du dernier contact. Ces informations pourront faire l’objet d’une prise de décision automatisée visant à évaluer vos préférences ou centres d’intérêts personnels. Conformément à la loi française « Informatique et Libertés » n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement Européen 2016/679, vous pouvez demander à accéder aux informations qui vous concernent, pour les faire rectifier, modifier, ou supprimer, pour vous opposer à leur traitement par mail à dpo@uni-medias.com ou par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris, ou pour demander leur portabilité, en écrivant par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris ou par mail à dpo@uni-medias.com. Vous pouvez également définir les conditions d'utilisation, de conservation et de communication de vos données à caractère personnel en cas de décès. Pour toute demande relative à vos données personnelles, vous pouvez contacter le délégué à la protection des données à l’adresse mail suivante : dpo@uni-medias.com, ou introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale Informatique et Libertés.......

Mah Jong : le canapé iconique de Roche Bobois

Par Bulle Garenne

Créé en 1971 par le designer allemand mondialement connu Hans Hopfer pour Roche Bobois, le canapé Mah Jong fait partie de ces pièces phares du design qui traversent le temps sans prendre une ride. A l’époque avant-gardiste car totalement modulable, aujourd’hui iconique, il célèbre ses 50 ans cette année et se révèle plus actuel que jamais grâce à la modularité dont il fait preuve. Histoire, collaborations, nouveautés, découvrez tout du canapé star de Roche Bobois, le Mah Jong.

canape_mah_jong.jpg

canapé iconique roche bobois mah jong

Le canapé Mah Jong sur sa plateforme prend de la hauteur sans renier son entière modulabilité.

Mah Jong est majestueux. Il faut dire que ce canapé emblématique des collections Roche Bobois n’a rien perdu de sa superbe depuis sa création en 1971. Il ne cesse même de se bonifier avec l’âge : à l’occasion de ses 50 ans, la marque le réinvente en le posant sur des plateformes dont les pieds sont fixés légèrement en retrait, donnant l’impression d’une assise en suspension (image ci-dessus). A l’arrière, une pièce fuselée en forme d’aile d’avion vient retenir les coussins. Le Mah Jong prend donc de la hauteur en se hissant sur ce socle en frêne massif, au placage aux tons chauds ou clairs et aux finitions laquées.

Les possibilités de composition sont toujours aussi variées  : une, deux, trois places ou plus, avec ou sans surfaces libres entre les coussins pour y poser divers accessoires ou luminaires. 

L'histoire du canapé Mah Jong de Roche Bobois

designer_hans_hopfer.jpg

portrait designer allemand hans hopfer

Portrait de Hans Hopfer, le designer du canapé Mah Jong.

C’est avant tout l’histoire d’une rencontre entre Philippe Roche, co-fondateur de la marque Roche Bobois, et Hans Hopfer, designer, peintre et sculpteur allemand dont l’approche innovante et décomplexée du confort et de la gestion créative de l’espace a profondément influencé la décoration intérieure. Dans les années 70, l’arrivée du canapé Mah Jong est une petite révolution : composé de trois modules principaux totalement indépendants les uns des autres (un coussin à dossier, un coussin sans dossier et un coussin d’angle à dossier), il est entièrement modulable et permet donc des dizaines de combinaisons différentes. Le fait qu’il n’ait pas de pied et qu’il soit donc un meuble rasant le sol répond à l’ère hippie qui le voit naître. Mah Jong est alors une assise tendance et innovante : à la fois canapé, lit, fauteuil, chaise longue, ses modules juxtaposés ou superposés lui permettent de répondre à toutes les envies. Avec sa création pour Roche Bobois, Hans Hopfer revendique une totale liberté de forme et de fonction, l’utilisateur devenant le créateur de son propre canapé.

Mah Jong : les collaborations entre Roche Bobois et des créateurs de renom

Produit en Italie dans un atelier dédié, le canapé Mah Jong est conçu comme un matelas dont chacune des coutures est faite à la main. Côté (d)écologie, les coussins Mah Jong sont à présent éco-conçus selon le référentiel Eco 8 de Roche Bobois.

Pour proposer de nouveaux habillages et renouveller son offre sans jamais trahier l'esprit libre du Mah Jong, Roche Bobois fait régulièrement appel à des créateurs mondialement connus. Naisssernt alors des éditions uniques du Mah Jong. En 2007, Missoni Home habille l’assise de ses célèbres rayures droites et zig-zaguantes aux teintes chaudes, ajoutant une pointe d’exubérance italienne via des fleurs XXL.

mah_jong_missoni_home.jpg

canapé mah jong roche bobois missoni

Le Mah Jong revisité par Missoni Home en 2007.

Jean Paul Gaultier signe une version très personnelle du Mah Jong en 2010 : au travers de rayures bleues et blanches et d’imprimés comme des tatouages, l’enfant terrible de la mode détourne et réinvente ses propres codes, liant ainsi le monde de la haute-couture à celui du design.

mah_jong_jean_paul_gaulthier.jpg

canapé mah jong roche bobois

Le Mah Jong revisité par Jean-Paul Gaulthier en 2010.

La dernière collaboration remonte à 2017 : Kenzo Takada s’inspire alors des kimonos et des tissages utilisés par les théâtres nô. Des fleurs et des écailles de tortues se dévoilent dans une version patchwork très élégante. Côté matières, ce canapé en velours convie des imprimés nippons dans des teintes chicissimes : bleu nuit, bleu roi, kaki et bronze.

mah_jong_kenzo_takada.jpg

canapé roche bobois mah jong kenzo takada

Le Mah Jong revisité par Kenzo Takada en 2017.

Roche Bobois, une marque aux multiples meubles devenus iconiques

meubles_iconiques_roche_bobois.jpg

meubles emblematiques marque roche bobois

De gauche à droite, de haut en bas : la bibliothèque "Legend", le canapé "Informel", le canapé "Bubble" et la table basse "Cute"

Devenue l'un des classiques de Roche Bobois, la bibliothèque Legend aux allures d'arbre est conçue en 2017 par Christophe Delcourt. Entièrement réalisée en assemblage de bois massif, sans pièce métallique et dans une logique écologique, tant dans sa forme que dans sa conception, elle invite la nature à la maison. "J’ai toujours aimé utiliser le bois. J’apprécie son naturel, ses aspérités qui en font un matériau jamais répétitif. Chaque planche est différente. En outre, je vois une adéquation entre le dessin, le bois et la façon de le travailler" explique Christophe Delcourt.

Le canapé Informel est conçu en 1981 par... Hans Hopfer ! A l’origine recouvert d’une couette froncée et matelassée, il est l'emblème du confort douillet des années 80. Cette assise s'est offert un lifting complet voici quelques années : un nouveau tissu technique élastique l'habille et un jeu de capitons aléatoires rythme le look de ce canapé cosy.

Imaginé par Sacha Lakic, designer passionné par les technologies de pointe, le canapé Bubble apparait en 2014 dans les collections Roche Bobois. Parfait équilibre entre le design, l’innovation, la fonction et l'émotion, il évoque une corbeille de ballons invitant à la paresse totale. En plus d'être entièrement réalisé à la main, il a nécessité le développement d’un tissu inédit dont la particularité est d’être extensible dans les trois directions. 

La table basse Cute Cut aux allures de galet a été dessinée par Cédric Ragot pour Roche Bobois en 2007. Tout en rondeurs, presque sensuelle, elle est rapidement devenue un best-seller des collections Roche Bobois grâce à son design biomorphe et son esprit minéral. La marque la propose dans une grande variété de teintes, en résine polyester et fibre de verre, en cuir et en bois.