Inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire
Exprimez votre créativité ! Recevez tous nos conseils déco, les tendances actuelles et réalisez facilement des créations originales
Votre email pour recevoir notre newsletter :
Leave this field blank
Les informations vous concernant sont destinées à l'envoi des newsletters afin de vous fournir ses services, des informations personnalisées et des conseils pratiques. Elles sont conservées pendant une durée de trois ans à compter du dernier contact. Ces informations pourront faire l’objet d’une prise de décision automatisée visant à évaluer vos préférences ou centres d’intérêts personnels. Conformément à la loi française « Informatique et Libertés » n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement Européen 2016/679, vous pouvez demander à accéder aux informations qui vous concernent, pour les faire rectifier, modifier, ou supprimer, pour vous opposer à leur traitement par mail à dpo@uni-medias.com ou par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris, ou pour demander leur portabilité, en écrivant par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris ou par mail à dpo@uni-medias.com. Vous pouvez également définir les conditions d'utilisation, de conservation et de communication de vos données à caractère personnel en cas de décès. Pour toute demande relative à vos données personnelles, vous pouvez contacter le délégué à la protection des données à l’adresse mail suivante : dpo@uni-medias.com, ou introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale Informatique et Libertés.......

Mode d’emploi d’une décoration décarbonée

Par Céline de Almeida

Pour un intérieur vraiment écologique, et si on s’intéressait de plus près à l’empreinte carbone, c’est à dire aux émissions de gaz à effet de serre produites par la fabrication et le transport de nos meubles et objets de décoration, ainsi que nos choix en matière de consommation énergétique ? Shopping, mais également DIY, chauffage ou même connectivité : découvrez nos 5 astuces pour adopter une décoration décarbonée.

Règle numéro 1 : privilégier le made in France pour une décoration décarbonnée

Afin de limiter votre impact carbone et, par la même occasion, de soutenir l’économie locale, n’hésitez pas à investir dans des pièces de fabrication française, voire, si possible, fabriquées dans votre région. Et la bonne nouvelle, c’est que l’hexagone regorge d’artisans et d’industriels au savoir-faire reconnu dans le monde entier, quel que soit le domaine : mobilier, décoration, mais également matériaux et chauffage. Dans cette catégorie, mention spéciale pour les fenêtres Turpin Longueville, Zilten ou Swao, les cheminées et poêles du groupe Seguin, les radiateurs Noirot et Thermor et les pompes à chaleur Atlantic, les meubles de salle de bains Delpha, Decotec, Schmidt et Cuisinella, Mobalpa ou Sanijura, les papiers peint Les Dominotiers, Bien-Fait, Papermint ou Pierre Frey, sans parker des rangement signés Quadro, Sogal ou Calicosy. Enfin, en matière de mobilier, il y en a pour tous les goûts : design chez Alki ou Drugeot Manufacture, bohème chez Blomkal, vintage chez Roset ou industriel pour TipToe. Sans parler des designers comme Margaux Keller qui exploitent les talents de leur région. Même les grands labels comme Camif, Alinéa ou Mibiliboo, s’y mettent. Pas d’excuses pour adopter une décoration décarbonnée ! 

mcr-entree-made-in-france-sogal.gif
une entrée contemporaine avec une verrière donnant sur un salon lumineux
Meuble de rangement composé d'un placard et d'un banc coordonné, surmonté d'une verrière, Sogal

mcr-entree-made-in-france-alki.gif
une entrée avec un meuble de rangement multifonctions en bois
Système de rangement linéaire à personnaliser, Alki

Règle numéro 2 : acheter en seconde main pour une décoration décarbonnée

Écologique, économique durable et décarbonée, le vintage a tout bon ! Et en plus, c’est tendance. Première possibilité, arpenter vide-greniers et autres brocantes de votre région - attention à votre consommation d'essence pour ne pas plomber votre empreinte carbone - à la recherche de la perle rare... Notre conseil : n'oubliez pas de régler votre réveil aux aurores sous peine de louper les meilleures affaires !  Les adeptes de la grasse matinée se tourneront quand à eux vers des spécialistes online de la seconde main tels que le Bon Coin ou d’Emmaüs, ou vers des sites spécialisés, destinés à une clientèle plus exigeante, comme Selency, qui propose aux professionnels comme aux particuliers de vendre leurs trouvailles sur sa plate-forme. Parmi les pièces les plus prisées du moment : les armoires parisiennes, les commodes en rotin, les bureaux vintage ou, plus surprenant, les chevets en plexiglass et les appliques en nacre et laiton. 

MCR 100 Selency

MCR 100 Selency

Règle numéro 3 : réparer plutôt que de jeter pour une décoration décarbonnée

Connaissez-vous l’upcycling ? Restauration de meubles anciens, do it yourself dans l’air du temps et détournement d’objets, toutes les idées sont permises pour offrir une seconde vie à ses objets anciens. Car la meilleure solution pour ne pas produire de gaz à effet de serre et diminuer son empreinte carbone, c’est encore de ne pas consommer !

Règle numéro 4 : miser sur la connectivité pour une décoration décarbonnée

En effet, ces produits nouvelle génération permettent de limiter les consommations d’énergie via une meilleure gestion du chauffage, de l’eau chaude, de l’éclairage, de la climatisation… Mais c'est surtout en matière de chauffage que les appareils connectés permettent de faire diminuer significativement l'empreinte carbone de son logement. Première possibilité, opter pour un thermostat connecté. En effet, ces appareils design sont capables, après avoir mémorisé vos préférences, de définir de manière intuitive un programme adapté à vos habitudes de vie, tout en tenant compte des facteurs extérieurs. Deuxieme option, investir dans des appareils intuitifs ou connectés, quel que soit votre mode de chauffage : radiateurs, poêles, insert, pompe à chaleur. Résultat : confort, économies d’énergies et intérieur décarbonné.

mcr-poeles-design-et-connectes-netatmo.jpg
Ce thermostat connecté, designé par Philippe Starck, permet de contrôler et de programmer son chauffage à distance selon les habitudes de toute la famille. À parti de 143,99 €, Netatmo

mcr-poeles-design-et-connectes-jotul_PF_710.jpg
PF 710, poêle en en céramique pilotable depuis l'application Jøtul Pellet Control - horaires, timer, température, ventilation... -, à partir de 4 308 €, Jøtul

Règle numéro 5 : Investir dans une pompe à chaleur ou des panneaux solaires photovoltaïques pour une décoration décarbonnée

L'étape supérieure en matière de chauffage, notamment dans le cadre de travaux de rénovation ou d'un projet de construction, pour un intérieur décarboné ? Réduire sa consommation d'énergies primaires comme le pétrole, le charbon ou le gaz, émettrices de gaz à effet de serre, pour les remplacer par des énergies renouvelables telles que la géothermie ou le solaire... Durable et écologique, la pompe à chaleur puise les calories présentes dans l’air ou le sol pour les réinjecter dans un système de chauffage central via des radiateurs ou des planchers chauffants dans le cas d’une PAC air/eau, ou des ventilo-convecteurs dans le cas d’une PAC air/air. Gratuite et propre, l’énergie produite grâce au rayonnement solaire permet quant à elle de réduire sa consommation énergétique grâce à des panneaux qui captent la chaleur du soleil. Cette dernière est transmise à  un système solaire combiné qui va produire de l’eau chaude sanitaire et alimenter des planchers chauffants et/ou des radiateurs ou des panneaux solaire qui vont convertir la lumière du soleil en électricité destinée à être consommée ou revendue. 

mcr-decoration-decarbonnee-pac-aldes.jpg
une cuisine ouverte sur le salon avec une pompe à chaleur intégrée
T.One AquaAIR, pompe à chaleur air/air et air/eau connectée, prix sur demande, Aldes