Inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire
Exprimez votre créativité ! Recevez tous nos conseils déco, les tendances actuelles et réalisez facilement des créations originales
Votre email pour recevoir notre newsletter :
Les informations vous concernant sont destinées à l'envoi des newsletters afin de vous fournir ses services, des informations personnalisées et des conseils pratiques. Elles sont conservées pendant une durée de trois ans à compter du dernier contact. Ces informations pourront faire l’objet d’une prise de décision automatisée visant à évaluer vos préférences ou centres d’intérêts personnels. Conformément à la loi française « Informatique et Libertés » n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement Européen 2016/679, vous pouvez demander à accéder aux informations qui vous concernent, pour les faire rectifier, modifier, ou supprimer, pour vous opposer à leur traitement par mail à dpo@uni-medias.com ou par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris, ou pour demander leur portabilité, en écrivant par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris ou par mail à dpo@uni-medias.com. Vous pouvez également définir les conditions d'utilisation, de conservation et de communication de vos données à caractère personnel en cas de décès. Pour toute demande relative à vos données personnelles, vous pouvez contacter le délégué à la protection des données à l’adresse mail suivante : dpo@uni-medias.com, ou introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale Informatique et Libertés.......

10 astuces pour améliorer la qualité de son air intérieur

Par Céline de Almeida. Mis à jour 02/06/20

Matériaux de construction, mobilier, produits d’entretien… Selon des études menées par l’Organisation Mondiale pour la Santé, l’air intérieur peut être jusqu’à 8 fois plus pollué que l’air extérieur. Mais heureusement, si les causes de cette problématique de santé publique sont nombreuses, ses remèdes le sont également ! Parce que la qualité de l'air est essentielle pour le bien-être de toute la famille, surtout lorsque l'on est confiné entre 4 murs, état des lieux des solutions pour assainir son atmosphère intérieure !

mcr-9-astuces-pour-un-air-sain-zehnder_comfoair70_decentralise.jpg

mcr-9-astuces-pour-un-air-sain-zehnder_comfoair70_decentralise.jpg
ComfoAir Q350, système de ventilation central connecté capable d’assurer la ventilation de l’ensemble des pièces de maison ou pièce par pièce, afin de limiter les travaux d’installation, à partir de 2 290 € HT, Zehnder

Savez vous que nous passons en moyenne 90% de notre temps, soit environ 22 heures par jour, dans des espaces clos - métro, boulot, dodo - pour la plupart mal ventilés ? Pourtant, un air qui n’est pas renouvelé est un air vicié, chargé en bactéries et en poussières. Des polluants issus pour la plupart d’appareils et de produits en apparence anodins - matériaux de construction, produits ménagers, appareils de chauffage, parfums d'ambiance, plantes… - mais également des particules fines et du pollen provenant de l’extérieur. Un problème de santé publique pointé du doigt l’Observatoire pour la Qualité de l’Air intérieur qui préconise de prêter une attention toute particulière à la ventilation des pièces de la maison. État des lieux des différentes solutions pour garantir un air pur à toute la famille...

Règle numéro 1 : aérer matin et soir son intérieur

Près de 25 % de la population française souffrirait d’une forme d’allergie, notamment les enfants de moins de 5 ans et les personnes âgées Pourtant, il existe un geste simple pour limiter l’impact de la pollution intérieure sur toute la famille. Selon l’Institut National de Prévention et d’éducation pour la Santé, aérer toutes les pièces de la maison à raison de 10 minutes par jour, matin et soir, et ce en toute saison afin de renouveler l'air. Une astuce vieille comme le monde, gratuite et simple à appliquer, mais que l'on oublie trop facilement...

Règle numéro 2 : installer une VMC

Installées de manière quasi-systématique depuis les années 80 dans les bâtiments modernes, les VMC traditionnelles assurent le renouvellement de l’air indispensable dans les logements bien isolés grâce à un extracteur, généralement installé sous les toits, associé à des grilles d’aération dans les pièces de vie. Dans le cas de la VMC double flux, cet extracteur est associé à un caisson de prise d’air via un échangeur thermique, ce qui permet non seulement d’éviter les entrées d’air extérieur et de limiter les déperdition énergétiques, mais également d’utiliser les calories de l'air vicié expulsé de la maison pour réchauffer l'air filtré provenant de l'extérieur. Au programme : économies d'énergies, air renouvelé en continu et parfaite qualité d’air grâce à ses systèmes de filtration. Le tout pour une enveloppe globale généralement comprise entre 4 000 € et 8 000 € 

mcr-9-astuces-pour-un-air-sain-compo-vmc-df.jpg

mcr-9-astuces-pour-un-air-sain-compo-vmc-df.jpg
1. InspirAIR Home, ce système connecté, doté d’une solution de filtration capable de retenir jusqu'à 99 % des pollens, particules fines et bactéries, permet de programmer à distance, de suivre et d'agir sur la qualité de l'air intérieur depuis son Smartphone ,5 000 € installation comprise, Aldes
2. Maison’Air DF HR BC, grâce à son by-pass intégré, cette VCM double flux à très haut rendement, qui récupère 88% de l’énergie contenue dans l’air extrait, permet de réduire jusqu’à 20% de la facture de chauffage, à partir de 1694 € HT, Autogyre

Règle numéro 3 : recouvrir ses murs d’un enduit naturel

À poser directement sur une surface brute comme du ciment, des briques ou même des pierres, ou sur un revêtement en plâtre, les enduits à la chaux ou à l’argile permettent de dissimuler les imperfections, d’assainir et de protéger les murs contre l’humidité. Plébiscité pour leurs propriétés fongicides et antibactériennes, ils se déclinent dans une large palettes de couleur, pour une ambiance industrielle, wabi sabi ou ethnique selon les nuances et les finitions.

mcr-purifier-lair-maisondefamille.jpg

un salon campagne chic aux murs recouverts d'enduit
Maison de famille, enduit épais à cirer, 45,90 € le pot de 15 kg, Maison Déco chez Leroy Merlin

Règle numéro 4 :  habiller ses sols de revêtements bruts

En matière de revêtements de sols, oubliez la moquette, bourrée de substances chimiques cancérigènes et de perturbateurs endocriniens - selon une étude publiée en mars dernier par la société américaine Anthesis - et les dérivés du plastique tels que le PVC ou vinyle, et misez sur des matériaux naturels. Au choix : les parquets massifs issus de forêts européennes et labellisés PEFC ou le FSC, en pose clouée ou collée avec des produits écologiques, la pierre (marbre, granit, calcaires…) les revêtements en fibres végétales tressées (toile de jute, coco, sisal ou jonc de mer), et enfin, le linoléum naturel ou la terre cuite, des matériaux fabriqués à partir de matières premières naturelles.

mcr-purifier-l-air-decoplus.jpeg

un salon avec un parquet en bois massif
 Old story Ivoire, Collection les Blancs, 1860 x 930 mm, ép. 14 mm, 49,17 € le m2, Décoplus parquet

Règle numéro 5 : privilégier le mobilier en bois massif

En effet, les meubles réalisés à partir de panneaux de bois reconstitués comme le contreplaqué, le MDF ou l'aggloméré - matériaux largement utilisés dans la grande distribution - sont fabriqués grâce à des colles contenant notamment du formaldéhyde, considéré comme potentiellement cancérigène.

Règle numéro 6 : investir dans un aspirateur à eau

L'argument choc de ces nettoyants vapeur, combinés ou équipés d’un filtre à eau ? La poussière mouillée ne vole pas. Des appareils multifonctions capables d’agir sur toutes les surfaces pour limiter la consommation de produits ménagers. Mais ce n’est pas tout. S’ils se targuent de retenir plus de poussière que leurs concurrents, les aspirateurs à l’eau seraient également capables de filtrer l’air à plus de 99 %, et, pour la plupart, font en prime office de diffuseurs d’huiles essentielles. 

mcr-9-astuces-pour-un-air-sain-compo-aspirateurs-eau.jpg

mcr-9-astuces-pour-un-air-sain-compo-aspirateurs-eau.jpg
1. Aspirateur 3D équipé d'un diffuseur d'huiles essentielles- surfaces et l’air ambiant - capable d’assainir l’air à 99,99 % grâce à sa turbine piègeant la totalité de la poussière et la dirigeant vers le réservoir d’eau faisant office de filtre. Garanti 10 ans, prix sur demande, Delphin
2. Steam mop 10 en 1, balai vapeur équipé d’un système digital permettant d’adapter automatiquement le débit de vapeur en fonction du type de sol, d’un nettoyeur à main détachable, d’un patin microfibre et d’un réservoir amovible, 169 €, Black et Dekker
3. DS 6000, aspirateur équipé de trois niveaux de filtration (eau, filtre intermédiaire lavable et filtre HEPA A3) pour retenir jusqu’à 99,99% des particules aspirées, mais également éliminer les allergènes et les odeurs, 330 €, Karcher

Règle numéro 7 : s’offrir un purificateur d’air high-tech

Capables de capturer les particules de pollutions présentes dans l'air et supprimer les mauvaises odeurs grâce à leurs filtres intégrés, les purificateurs sont, pour les modèles les plus perfectionnés, équipés d'un système de ionisation consistant à générer des ions négatif qui vont amalgamer les particules en suspension dans l’air pour les faire retomber sur le sol. Dernière innovation en la matière, Le DysonPure Humidify+Cool détecte les niveaux de pollution et d’humidité de l’air, et diffuse un l’air purifié et humidifié grâce à un système innovant à base de lumière UV-C, capable d'éliminer 99,9% des bactéries présentes dans l'eau.

 

mcr-purifier-lair-dyson-philips.jpg

deux purificateurs d'air
1. DysonPure Humidify + Cool, appareil 3-en-1 assurant la purification de l'air, ainsi que humidification hygiénique de l’air1 en hiver, un refroidissement par évaporation en été, 699 €, Dyson
2. AC3259/10, purificateur d'air connecté, élimine les substances polluantes, gaz nocifs et odeurs dans des surfaces de 95 m2, 519,99 €, Philips chez Darty

Règle numéro 8 : multiplier les plantes dépolluantes

Solution plus controversée, les plantes dites dépolluantes peuvent tout de même donner un petit coup de pouce à la qualité de votre air ambiant. Bureau Patio est spécialisé dans le design autour des succulentes, nombre d’entre elles ont des propriétés dépolluantes. Particulièrement à la Sansevieria, méconnue et qui a pourtant des propriétés très intéressantes. Il existe 70 espèces de Sansevieria, et Bureau Patio en propose une dizaine, accompagnées de ses designs uniques. La Sanseviera élimine les toxines présentes au bureau ou chez soi, et en particulier le benzène présent dans les fumées de cigarette : en les absorbant à travers ses feuilles, elle produit un oxygène purifié. D’autres plantes succulentes présenteraient aussi des vertus purificatrices de l’air ou anti ondes électromagnétiques comme le Beaucarnéa, la Zamioculcas, la Crassula Ovata ou le célèbre Cereus Peruvianus. La NASA a expliqué dans son étude publiée en 1989 « Clean Air Study », que les industries et lieux de travail exposés à la pollution ou des substances toxiques, bénéficieraient de plantes, dont celles de la famille des Sansevieria. Si l’on suit ces recommandations, il faudrait au minimum une plante chez soi ou au bureau, voir plusieurs par pièce… autant le faire en beauté avec des pots uniques et originaux ! Et en plus, l'urban jungle attitude, c'est tendance !

plantes-depoluantes-bureaupatio.jpg

les plantes dépolluantes
Depuis son lancement en Août 2017, Bureau Patio propose plus de 170 objets tous uniques et artisanaux de 16 créateurs différents.
1. Des petits pots marbre blanc, pièces uniques réalisées et fabriquées à Londres par Conpot. Le rendu de la matière est unique grâce à un subtil mélange de ciment, de calcaire et de marbre blanc d'Espagne provenant de carrières désaffectées et travaillé à la main. 2. Pots en feutrine par le studio suédois, Aveva Design, spécialisé dans le travail des matières naturelles. Ces pots sont protégés à l'intérieur par du caoutchouc naturel. Petit pot très graphique pour cactus, teinte brûlée, imprimé artisanalement par Minimum Design avec une imprimante 3D. Le tout en matériaux durable : bois et bioplastique, les pots sont conçus et fabriqués en France. 3. Pot en pneu recyclé dessiné par les designers Moniek Vanden Berghe & Renate Vos.

Règle numéro 9 : privilégier les produits ménager naturels

Voir notre sujet sur les Astuces au naturel pour un maison saine.

Règle numéro 10 : miser sur le pouvoir des huiles essentielles

Les diffuseurs d'huiles essentielles permettent également d’assainir l’air grâce aux vertus de l'aromathérapie. Demandez conseil à votre pharmacien, surtout si vous avez des enfants en bas âge. 

compo-diffuseurs.jpg

compo-diffuseurs.jpg
1. Cumulus, en céramique, design Constance Guisset, 99,50 € le diffuseur et 35 € la boite de rangement, Nature et découvertes
2. Transistor, diffuseur par nébulisation,  programmateur integre permettant une diffusion controlée, 
58,90 €, Florame chez Biopur

3. Leaf, socle en céramique, capillas en bois de bouleau, 29,95 €, Nature et découvertes
4. Sérénité, diffusion ultrasonique et lumière d’ambiance évolutive, 36,90 €, Durance
5 Diffuseur électrique, 25,90 €, Party Lite
6. Diffuseur à capsules Vogue, disponible en 5 couleurs. à partir de 73,50 €, Kartell Fragrances

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer