Inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire
Exprimez votre créativité ! Recevez tous nos conseils déco, les tendances actuelles et réalisez facilement des créations originales
Votre email pour recevoir notre newsletter :
Leave this field blank
Les informations vous concernant sont destinées à l'envoi des newsletters afin de vous fournir ses services, des informations personnalisées et des conseils pratiques. Elles sont conservées pendant une durée de trois ans à compter du dernier contact. Ces informations pourront faire l’objet d’une prise de décision automatisée visant à évaluer vos préférences ou centres d’intérêts personnels. Conformément à la loi française « Informatique et Libertés » n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement Européen 2016/679, vous pouvez demander à accéder aux informations qui vous concernent, pour les faire rectifier, modifier, ou supprimer, pour vous opposer à leur traitement par mail à dpo@uni-medias.com ou par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris, ou pour demander leur portabilité, en écrivant par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris ou par mail à dpo@uni-medias.com. Vous pouvez également définir les conditions d'utilisation, de conservation et de communication de vos données à caractère personnel en cas de décès. Pour toute demande relative à vos données personnelles, vous pouvez contacter le délégué à la protection des données à l’adresse mail suivante : dpo@uni-medias.com, ou introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale Informatique et Libertés.......

Chauffage au bois : comment et pourquoi l'adopter ?

Par E. Saporta

Oubliez toutes vos idées reçues sur le chauffage au bois.  Grâce aux foyers fermés - en construction neuve - et inserts à bûches ou à pellets - pour transformer une cheminée traditionnelle  -, les appareils de chauffage nouvelle génération combinent performances thermiques et qualité de l'air intérieur. De quoi profiter d'un confort douillet cet hiver, tout en respirant un air sain et en limitant ses rejets dans l'atmosphère. Qui dit mieux ?

m_poele_bois_supra_dr.jpg
un poêle à bûches dans un chalet moderne.
Ambiance Supra.

Avantages : pourquoi est-il intéressant de se chauffer au bois ?

Le première avantage du chauffage au bois est avant tout économique, en effet, le bois est le combustible, le moins couteux et peu donc faire baisser votre facture de chauffage. En comparaison, le prix du chauffage électrique ou au fioul ne cesse de croître. Enfin, Le chauffage au bois, les poêles à bois, insert ou encore cheminée à foyer fermé, ont une capacité de chauffe très élevée. Leur utilisation est par ailleurs simple du fait de leur automatisation.

Est-ce que le chauffage au bois est écologique ?

Par ailleurs, le chauffage au bois étant une énergie renouvelable, avec un faible impact sur le réchauffement climatique, ce combustible est cinq fois moins polluant que l’électricité et douze fois moins que le fioul. Néanmoins, il est nécessaire de bien choisir son bois afin d’avoir la certitude que la continuité des forêts soit assurée.

Chauffage au bois et pollution

A la question de savoir si le chauffage au bois est-il polluant ? La réponse est bien évidemment nuancé, même si le chauffage au bois reste le plus écologique, néanmoins l'émission de fine particule créée par la combustion de vieux appareils ou de ceux mal entretenus est polluante.

Les différents types de chauffages à bois

Vous souhaitez opter pour le chauffage au bois, découvrez les différents appareils qui correspondent à votre logement :

L'insert et le foyer fermé dans une cheminée

Transformé votre cheminée à foyer ouvert avec un insert pour cheminée afin de diffuser la chaleur dans votre habitation de manière performante et ainsi faire des économies d'énergie. L'insert s'intègre dans une cheminée ou l'on place des granulés de bois ou des bûches, qui permettent grâce la combustion de diffuser la chaleur. le choix de l'insert est important si vous souhaitez faire des économies d'énergie en effet, une cheminée avec un foyer ouvert ne vous permettra pas de chauffer un logement en entier, à l'inverse, l'insert maximisera la production de chaleur afin de la répartir dans votre logement.

le poêle à bois

Il existe de nombreux poêles à bois : le poêle à bûches, le poêle à granulés, et le poêle mixte ( bûches et granulés).

Le poêle à bûches : bénéficie d'un faible coût du combustible, néanmoins il est nécéssaire d'utiliser un bois bien sec. Son rendement oscille entre 70% et 85%, il peut chauffer tout votre logement si l'appareil est idéalement situé. Son avantage premier est sa robustesse à toute épreuve, puisqu'il ne tombe jamais en panne.

Le poêle à granulé : écologique, les granulés sont fabriqués à partir de déchets de scieries. Ultra performants, les poêles à granulés sont esthétiques et leur rendement dépasse les 90%.

Le poêle mixte : combine les deux, et fonctionne à la fois avec des bûches qu'avec des granulés, par ailleurs son système combine les avantages des deux systèmes pour vous offrir un chauffage écologique performant.

La chaudière à bois comme chauffage central

La chaudière à bois peut être utilisé comme chauffage principal, elle chauffe l'eau ainsi que celle du réseau de chauffage grâce à la combustion du bois qui se présente sous forme de bûches, plaquettes, de briquettes ou de granulés. Cette combustion permet de chauffer l'eau du chauffage central, par conséquent l'eau chaude sanitaire est ensuite transmise par les conduit à un plancher chauffant ou au radiateur afin de chauffer la pièce.

Néanmoins, une chaudière à bois nécessite de disposer d'une chaufferie ainsi que d'une pièce pour contenir les combustibles. L'investissement est quand à lui conséquent, le prix d'une chaudière à bois peut s'élever à 8000 euros, à noter que vous pouvez disposer d'un certains nombres d'aides de l'état afin de réduire le coût de cette installation, en revanche l'investissement initial sera vite rentabilisé du fait du faible coût du combustible. En outre, l'installation d'une chaudière à bois, présente de nombreux avantages, c'est une énergie verte avec un rendement très élevé, le coût sera toujours moins cher que le chauffage au gaz, puisque le bois est le combustible le moins cher du marché.

Le coût et les aides pour l'installation d'un chauffage au bois ?

Il faut prévoir un certain budget pour l'installation de votre chauffage au bois, vous pourrez trouver de nombreux prix sur le marché allant de 1200 à 6000 euros pour un insert, auxquels il faut ajouter le coût de l'installation par un professionnel.

Le prix d’un poêle à bois est de 2 650€ en moyenne, avec une fourchette comprise entre 1 000€ et 6 500€ installation incluse. Par exemple, le tarif d’un poêle à bois classique va de 1 000€ à 4 000€, tandis que celui d’un poêle scandinave va de 2 000€ à 6 500€.

Si vous souhaitez installer ou rénover un chauffage à bois dans votre logement, vous disposer d'un certains nombres d'aides du gouvernement afin de vous équiper. Afin de vous aider le gouvernement a mis en place des aides comme Ma Prime Rénov', aides Habiter Mieux de l'ANAH, aides de vos collectivités locales ainsi qu’aux dispositifs privés (Certificats d'économie d'énergie ou « primes énergie »). Vous pouvez simuler vos aides grâce à l'outils d'estimation des aides mis en place par le gouvernement.

Chauffage au bois : comment choisir le bon bois ?

  • Utilisez des bois bien secs, pour un meilleur rendement énergétique. Ils contiennent moins de 20 % d’humidité contre 45 % pour des bois fraîchement coupés. Des bûches mal séchées voient leur pouvoir calorifique divisé par deux. En outre, un bois humide est plus polluant, il dégage beaucoup de fumée et encrasse plus vite le poêle ou la cheminée.
     
  • Utilisez des feuillus à bois dur comme le charme, le chêne, le frêne, le hêtre, le noyer pour votre chauffage au bois… Grâce à leur densité élevée, ils brûlent lentement et dégagent une chaleur régulière. Les feuillus à bois tendre (saule, peuplier, bouleau) sont moins denses, brûlent plus vite et moins longtemps : leur pouvoir calorifique est moindre mais ils peuvent être utilisés comme bois d’allumage, tout comme les écorces ou les pommes de pin bien sèches.
     
  • Evitez les résineux comm le pin ou le sapin qui brûlent vite et chauffent rapidement, mais qui encrassent les appareils ou, le cas échéant, utilisez-les plutôt comme allume-feu pour votre chauffage au bois. Attention au châtaignier et au robinier qui éclatent en brûlant !
     
  • Pour trouver des fournisseurs engagés dans une démarche de qualité, référez-vous aux marques NF Biocombustibles solides et France Bois Bûche 
     
  • Si vous coupez vous-même votre bois, stockez-le pendant au moins 2 ans pour une combustion optimale. Ce délai peut être raccourci à 12-15 mois environ si le bois est débité en bûches (rondins ou quartiers), puis placé sous un abri bien ventilé ou sous une bâche dont les côtés restent ouverts.
     
  • Evitez le bois de récupération qui peut s’avérer toxique lors de sa combustion (résidus de colle, vernis, peinture…).
     
  • Pour un appareil à granulés, utilisez de préférence des granulés de bois certifiés : NF granulés Biocombustible, DINplus et ENplus.

Chauffage au bois : comment allumer son appareil correctement ?

m_poele_slimfocus_dr.jpg
un poêle à bûches en métal au centre d'un salon dans une maison de campagne
Ambiance Focus.

Allumez-le par le haut de préférence car cela produit moins de cendres et de suie. L’émission de particules fines est réduite et la flambée plus longue.

Chauffage au bois : comment entretenir appareil ?

Après chaque utilisation, nettoyez la vitre et ôtez la cendre. Deux fois par an (recommandé par le Règlement sanitaire départemental type - RSDT), faites ramoner votre appareil par un professionnel et faites remplacer si besoin les pièces usées.

Utilisez un appareil labellisé Flamme Verte :

Depuis le 1er janvier 2015, le Label « Flamme Verte » est accordé à des appareils dotés d’au moins 5 étoiles et jusqu’à 7 étoiles. Ce label garantit un haut rendement énergétique (70 % au minimum pour les poêles à bûches ; 90 % pour les poêles à granulés). Ces appareils ont également un faible taux d’émission de monoxyde de carbone et de particules fines. Enfin, ils sont éligibles au crédit d’impôt. Renseignez-vous sur le site www.flammeverte.org

Quels sont les inconvénients du chauffage au bois ?

Le chauffage au bois présente des inconvénients, en effet, chaque année le ramonage et l'entretien annuel de votre appareil est obligatoire, le stockage du combustible peut-être contraignant car il nécessite de disposer d'un espace suffisant. Enfin, si votre installation est vétuste vous devez la renouveler car elle sera peu performante et devient polluante.

Quel avenir pour le chauffage au bois ?

Le chauffage au bois à encore un bel avenir devant lui puisque le bois est une énergie renouvelable issu des forêts françaises et européennes, se régénérant naturellement ou de manière anthropique, le bois ne nécessite que peu de transport et sa production peut soutenir la consommation. Par ailleurs, étant neutre en bilan carbone, il ne produit pas de trace carbone : il ne fait que restituer le carbone qu’il a fixé durant sa croissance en brûlant !