Inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire
Exprimez votre créativité ! Recevez tous nos conseils déco, les tendances actuelles et réalisez facilement des créations originales
Votre email pour recevoir notre newsletter :
Les informations vous concernant sont destinées à l'envoi des newsletters afin de vous fournir ses services, des informations personnalisées et des conseils pratiques. Elles sont conservées pendant une durée de trois ans à compter du dernier contact. Ces informations pourront faire l’objet d’une prise de décision automatisée visant à évaluer vos préférences ou centres d’intérêts personnels. Conformément à la loi française « Informatique et Libertés » n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement Européen 2016/679, vous pouvez demander à accéder aux informations qui vous concernent, pour les faire rectifier, modifier, ou supprimer, pour vous opposer à leur traitement par mail à dpo@uni-medias.com ou par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris, ou pour demander leur portabilité, en écrivant par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris ou par mail à dpo@uni-medias.com. Vous pouvez également définir les conditions d'utilisation, de conservation et de communication de vos données à caractère personnel en cas de décès. Pour toute demande relative à vos données personnelles, vous pouvez contacter le délégué à la protection des données à l’adresse mail suivante : dpo@uni-medias.com, ou introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale Informatique et Libertés.......

La déco des chambres d’hôtel inspirée de femmes iconiques

Par Claire Carisey

Marie-Antoinette, George Sand ou encore Joséphine Baker inspirent les plus belles chambres d’hôtels en France mais aussi à l’étranger. Icône de la mode ou du sport, chacune à sa manière, a laissé une trace dans l’histoire du monde. Les architectes et propriétaires des plus beaux établissements leur rendent hommage en créant un univers hôtelier qui leur ressemble. De Paris à Saint-Tropez jusqu'à Londres, découvrez notre sélection d’hôtels, emprunts de féminité, d’élégance, de caractère et de grâce.

mc-femme-inspirante-pan-dei.jpg

Suite de la Princesse au Pan Deï Palais

Au cœur de Saint-Tropez, une ancienne demeure construite par le Général Allard, fou amoureux de la célèbre princesse indienne : Bannu Pan Deï. Ci-contre, la suite qui lui est  dédiée (Pan Deï Palais).

Chaque femme est unique, les chambres d'hôtels qui leur sont dédiées, le sont aussi. Esprit boudoir, univers poétique ou épistolaire, espace glamour ou plus sportif ; à l’image de ces femmes iconiques, les espaces proposés dans cette sélection ont tous un style singulier. Que ces chambres soient blotties dans un palace parisien, dans un hôtel « familial » ou de l’autre côté de la Manche, à Londres, elles ont toutes ce petit supplément d’âme qui fait vibrer les clients. Dormir dans la suite de l'actrice holywoodienne Gwyneth Paltrow ou dans celle de Joséphine Baker, avouez que c'est tout de même tentant.

Les femmes inspirent les chambres d’hôtels parisiens

Du Meurice au Bristol, en passant par le Crillon au Brach, plus d’une femme s’est glissée dans ces établissements parisiens emplis d’histoire. Certaines femmes iconiques y avaient pour habitude de séjourner un ou plusieurs jours. Malgré leur disparition, l'esprit de ces femmes y demeure et continue "d’habiter ces lieux" d’une certaine manière. Il suffit d'ailleurs de pénétrer dans l’un de ces établissements pour se rendre compte que ces hôtels proposent bien plus qu’un service d’hébergement ; ce sont des lieux de vie, chargés d’histoire, où  semble régner ces femmes inspirantes, iconiques, innoubliables.

La Marquise de Pompadour prend ses appartements au Meurice

Depuis 1835, Le Meurice représente l’élégance à la française par ses décors somptueux datant de l’époque « Grand Siècle ». 200 ans après, Le Meurice poursuit son hommage au raffinement du 18ème siècle, et c’est la Marquise de Pompadour qui a donné son nom à une suite. Pour Franka Holtmann, Directeur Général du Meurice, dédier cette une suite à Madame de Pompadour entait une évidence : « Protectrice des arts, symbole de féminité́ et de passion, cette icône proche de l’ancienne cour incarne les valeurs qui définissent l’identité́ même du Meurice ». La Marquise a  tout de même participé à la naissance du style Louis XVI, qui se démarque des dorures fastueuses de l’époque précédente.

mc-femme-inspirante-meurice.jpg

Suite du Meurice

L'architecte, Charles Jouffre, a relèvé le défi de la réalisation de la suite Pompadour, dans l’esprit d’une demeure royale. Les trois chambres de la suite sont au diapason : au luxe des étoffes répondent les teintes des boiseries pastel, les lampes de chevet en cuivre rosé tissent un lien inconscient avec l’univers de Philippe Starck, et la rosace du plafond réaffirme le caractère d’un décor du 18è siècle.

mc-femme-inspirante-meurice-compo.jpg

Détails déco d'une suite du Meurice

1. Le salon qui ouvre la suite Pompadour met en exergue le vocabulaire du 18ème siècle : symétrie, parquet versaillais en chêne massif, boiseries Régence, portes sous tenture, cheminée Louis XV, corniches, lustres et riches passementeries de la Maison Declerq.
2. Dès le seuil de la suite, le buste de Madame de Pompadour, reproduit d’après un original de la Manufacture de Sèvres. Cette pièce fait face à un diorama d’une scène en trompe l’œil dans laquelle la Marquise est représentée face à son Château.

Le Brach rend hommage à Suzanne Lenglen

La suite Suzanne met à l'honneur Suzanne Lenglen, "la Divine", première star internationale du tennis féminin. Dans cette suite : couleurs chaudes, matières brutes et naturelles, décor de bois, de cuir et de pierre. Tout ici fait référence à l'énergie des sportifs et sportives, telle que cette femme qui a marqué une page dans le sport féminin.

mc-femme-inspirante-le-brach.jpg

Suite Suzanne de l'Hôtel Le Brach

Une suite de 115m2 avec vue unique sur la Tour Eiffel. Celle-ci dispose également d'un bain norvégien accessible depuis la terrasse de 80 m2, et d'une salle de bain largement inspirée du courant moderniste des années 1930.

L’hôtel des Dames dédie un étage à Georges Sand

Lové dans le 5e arrondissement de Paris, l’Hôtel des Dames du Panthéon est une ode à la féminité : « Chaque étage de l’hôtel a sa spécificité, le troisième étage rend hommage à Georges Sand. Romancière, dramaturge, elle compte parmi les écrivains les plus prolifiques du 19e » précise l’architecte intérieure Valérie Manoïl.

mc-femme-inspirante-hotel-des-dames.jpg

Détails chambre et salle de bain à l'hôtel Les Dames du Panthéon

Ces deux chambres sont une évocation des deux faces de Georges Sand : son côté masculin avec ses redingotes noires (chambre de gauche) et sa campagne de Nohant pour sa féminité (chambre de droite). Dans ces deux chambres, de somptueux tissus rebrodés, une soie fleurie de GP&J Baker (Brunschwig) et un brocart de lin et de soie du XIX ème siècle édité par Dedar.

mc-femme-inspirante-hotel-des-dames-.jpg

Détails chambre et salle de bain à l'hôtel Les Dames du Panthéon

1. Salle de bain. Prédominance du 19e avec ce miroir façon portrait (Kristall-Form), carrelage en relief (type hologramme » et applique « astro lighting).
2. Contrainte majeure des chambres, les poutres. « Il n’était pas question de réduire les hauteurs en les cachant sous un faux plafond pour moderniser l’ensemble, j’ai choisi de les travailler comme dans les siècles passés, en colorant et animant les entre-poutres avec du papier-peint » détaille la décoratrice Valérie Manoïl..

La suite Marie-Antoinette au Crillon

La suite Marie-Antoinette rend hommage à l’esprit libre de la reine, la parisienne par excellence, son audace et son esthétique particulièrement féminines. Chacun des objets, luminaires et mobiliers ont été dessinés sur-mesure pour évoquer une femme forte et contemporaine.

mc-femme-inspirante-crillon.jpg

Suite de Marie-Antoinette au Crillon

Dans la décoration signée par le studio parisien d’Aline Asmar d’Amman, plusieurs éléments font la part belle aux métiers d’arts français, miroir en bronze et améthyste crée exclusivement par Marie Khoury.

Les femmes inspirent les déco de chambres d’hôtels en région et à l’étranger

Quittons Paris pour la province et l’étranger. Car là-bas aussi, les femmes ont laissé leur empreinte indélébile. De Saint-Tropez à Capri et Londres, les femmes iconiques sont partout, plusieurs hôtels leur rendent hommage. Visite.

La Princesse Bannu inspire le Pan Deï à Saint-Tropez

Au cœur de la plus célèbre des stations balnéaires, l’hôtel de la rue Gambetta évoque ici un voyage aux confins de l’Inde. L’ocre et le rouge s’entremêlent pour rappeler l’histoire mythique de la demeure, celle du Général Allard et de la célèbre Princesse hindoue Bannu Pan Deï. Le Général a construit l’ensemble de l’hôtel pour elle. Petite particularité, chacune des chambres est placée sous la protection d’une divinité indienne.

mc-femme-inspirante-dan-pei-palais.jpg

Façade du Pan Deï Palais
La discrète façade de l’hôtel, classée par les bâtiments de France, abrite un palais érigé sur trois niveaux : « J’ai voulu faire revivre un peu de la vie de la Princesse à laquelle je me suis attachée. Ayant échappé à un destin tragique, j’ai imaginé qu’elle avait laissé ici ses racines », explique Françoise Piault, décoratrice en charge de la rénovation du Pan Deï Palais.

mc-femme-inspirante-dan-pei-palais.jpg-2.jpg

Suite de la Princesse hindoue

La plus grande des suites est celle de la Princesse que l’on reconnaît à son style boudoir. Les têtes de lit ont été réalisées en Inde à partir de bois anciens récupérés dans les temples. Voilages en lin naturel brodés de ramages tamisant la lumière au fil du jour, coussins et étoles de soie, claustras en bois pour dissimuler les dressings, guéridons et divans d’époque, l’ambiance réussie de l’Inde coloniale.

La suite J.K Rowling au Balmoral Hôtel Édimbourg

Ce serait dans cette suite du Balmoral Hôtel Édimbourg que la romancière et scénariste J.K. Rowling aurait terminé l'écriture d'Harry Potter et des Reliques de la Mort.

mc-femme-inspirante-balmoral.jpg

Chambre de J.K Rowling Suite

La suite Le J.K. Rowling comprend un salon avec des alcôves de style tourelle et une décoration inspirée des forêts écossaises. Toujours en écho à J.K Rowling, une machine à écrire trône sur le bureau et le heurtoir (marteau de porte) est une chouette en laiton . (Un hôtel de la collection Grand Luxury Hotels)

La suite Grand Piano au Claridge’s London

Audacieuse, élégante et éclectique, cette suite de deux chambres associe le charme de la légendaire couturière Diane von Furstenberg.

mc-femme-inspirante-claridges.jpg

Suite Grand Piano Suite

Cette suite a été conçue par Diane von Furstenberg elle-même, associant des tissus tactiles, une cheminée en marbre et un piano à queue. (Un hôtel de la collection Grand Luxury Hotels)

La villa Gwyneth Paltrow au Capri Palace

Une villa gigantesque dédiée à l’actrice et chanteuse américaine, Gwyneth Paltrow. Situation paradisiaque, sur le toit de l’hôtel. Cet espace dispose de deux piscines privées, une d'environ 28m2 sur la terrasse principale et une de 9m2 accessible de puis la deuxième chambre. 

mc-femme-inspirante-capri-palace.jpg.jpg

Suite présidentielle Paltrow (Capri Palace)

La suite Penthouse du Capri Palace : tout en marbre noir et blanc, avec ses voûtes, ses colonnes, ses coussins et ses photos. Inspiration du style de la star Gwyneth Paltrow, élégante et hors des modes. (Un hôtel de la collection Grand Luxury Hotels)