Comment adopter le style boho farm chez soi ?

Par Salomé Giraudet

Entre le charme de la campagne et le dépaysement d'un intérieur bohème, pourquoi choisir ? Mariage rêvé entre ces deux incontournables de la décoration, le boho Farm séduit notamment les citadins en manque de nature dans leur quotidien. Car entre les nuances minérales où le vert domine et les matières naturelles comme le bois, le rotin ou le lin, l'intérieur prend rapidement des airs de jardin. Un style métissé qui traverse les saisons sans sourciller et dépayse tous les nids douillets. En somme, la vague de soleil qui nous réconforte à l'approche de l'hiver. 

mcr_BungalowDanemark_030314_23.jpg

Une table de salle à manger en bois brut avec nappe imprimée et fauteuil en rotin
Voici un exemple parfait de salle à manger au look Boho Farm : la table en bois brut s'associe aux assises en rotin tandis que des pièces chinées aux détours d'une brocante habillent la nappe fleurie. Mention spéciale pour le bouquet de plumes de paon, bien plus exotique qu'une composition traditionnelle. Bungalow Danemark.

Le Boho Farm, ça vous parle ? Déjà plébiscitée outre-Atlantique, cette tendance qui combine à merveille l'atmosphère campagne et le bohème risque d'en faire chavirer plus d'un. Le principe est simple : on reprend du style champêtre les objets chinés tels que les tabourets à la peinture écaillée, les chaises en métal oxydé ou encore la mythique table en bois brut ; puis on pioche dans les codes bohème cet amour des fibres végétales et des nuances minérales. Quelques pièces coloniales ou rapportées de voyage injectent alors l'exotisme manquant à l'intérieur. Cette décoration hybride répond à notre besoin, quasi-vital, de retrouver le naturel. Un désir d'authenticité qui n'évince pas pour autant les joyeux motifs contemporains. Voici donc quelques tips pour invoquer le campagne bohème chez soi.  

Des matières brutes de tous les côtés

Les fibres végétales s'invitent à la campagne

Le style bohème ne peut se passer des fibres végétales. Or depuis plusieurs années, celles-ci se multiplient dans les collections déco. C'est pourquoi il est essentiel d'introduire un élément écofriendly, un petit meuble ou à défaut un accessoire, chez soi. Une seule pièce suffit à rafraîchir le décor avec un soupçon de nature. Les puristes choisiront volontiers un meuble paré de cannage ou encore un fauteuil arrondi en rotin ; mais sachez qu'une série de paniers en osier tressé font également l'affaire. Efforcez-vous de choisir des matières 100% naturelles et boycottez les imitations qui sont rarement respectueuses de l'environnement. L'ambiance Boho Farm n'en sera que plus réussie.

mcr_LRI_COUV-RI0330-copie.jpg

Un coin détente meublé d'une commode en cannage, d'un pouf en rotin et d'une échelle d'où suspendent des fleurs séchées
Cannage, osier, rotin et bois, les matières naturelles ne manquent pas dans ce couloir tout en fraîcheur. La bonne idée à copier ? Cette échelle en bois brut, muée en suspension végétales à l'aide de quelques bouquets de fleurs séchées et un plafonnier en macramé. De quoi s'approprier la tendance Boho Farm. Armoire basse WASKA, en chêne massif et cannage, 519,80 euros. Grand panier JOOLIM, en jacinthe d'eau, 29,99 euros. Echelle GHADA, en bois de saule brut, 83,35 euros. Suspension INDILA non électrifiée, en macramé, 84,49 euros. 

mcr_Beckers_Morgontimme_detalj_1_RGB.jpg

Des paniers en fibres tressées pour meubler l'entrée couleur vert
Dans cette entrée vert amande, nombreux sont les éléments qui évoquent le voyage. Une tenture façon jungle, un canotier en paille mais surtout deux paniers tressés, aussi esthétiques que pratiques pour dissimuler magazines, chaussures et autres objets encombrants. Beckers.

L'incontournable mobilier en bois 

Par définition, le Boho Farm puise ses racines dans l'esthétique campagnarde. Et de fait, il raffole des matières primaires comme le bois. En version naturel et vieilli, avec des nervures plus ou moins marquées, le bois insuffle l'authenticité recherchée par ce style déco inédit. Il s'invite sous forme d'une table XXL où tout le monde s'installe dans la salle à manger, d'un tabouret ancien jouant les bouts de canapé. Peu importe l'essence choisie - bouleau, chêne, frêne, olivier, acacia - le bois reste un intemporel qui se glisse dans toutes les pièces de la maison pour apporter une note brute, du caractère, à l'atmosphère. Alors on jette un oeil au grenier et dans les brocantes du coin pour dénicher des pièces boisées. 

mcr_5NORM-ITALY-51.jpg

Une table de salle à manger au bois brut et tâché
Une table en bois familiale tâchée au fil des repas ou l'élément central d'une salle à manger authentique. Réalisation Norm Architects, projet Italy. 

Les textiles naturels enveloppent le Boho Farm

C'est le nouveau must have de notre literie : le lin lavé. Matière naturelle par excellence, le lin s'est imposé en quelques saisons, évinçant les textiles industrielles de nos intérieurs. Alors quand il s'agit d'inviter le style campagne à la maison, il est évidemment de la partie. Dans la chambre à coucher, parures et housses de coussins se laissent séduire par l'aspect froissé, faussement négligé, du lin. On l'aime teint en beige, bleu cendré ou vert céladon, histoire de respecter la palette nature du Boho Farm. Il suffit ensuite d'ajouter une brassée de plaids en laine pour combattre les nuits plus fraîches. L'occasion d'injecter un peu de motifs amérindiens dans ce décor délicat.   

mcr_LRI_GCL213-GCD475-GCL203-GEX904-GEG723-GEI982-GFB793-GFB794_029.jpg

Un lit cosy avec des linges en lin
Un nuage de lin, voilà comment l'on pourrait qualifier ce lit XXL. Paré de couvertures et coussins en fibres végétales, il s'inscrit dans la branche "campagne" du Boho Farm où les textiles naturels sont lots communs. Prière de ne pas déranger la sieste dominicale dans les draps de lin ! Tête de lit Sandor, structure en hêtre et housse en textile, 139,65 euros. Boutis Domitien, en lin brodé à la main, 139 euros. Drap Elina, en lin lavé, 58,46 euros. Miroirs étoile Leonide et Centaurus, en laiton vieilli, 59,25 euros et 69 euros. 

mcr_185444_186815_185386_185387_172859_175046_185052.jpg

Des couvertures en lin, en coton et en laine
Des plaids colorés, brodés ou parés de motifs, très utiles pour pimenter la décoration. Jeté safran, en coton, 39,99 euros. Jeté à motif carreaux, en acrylique, 39,99 euros. Jeté imitation fourrure CERETTO, en acrylique, 49,99 euros. Maisons du Monde. 

Une touche de dépaysement bohème

Des accessoires rapportés de voyage

Rien ne vaut une décoration dépaysante pour vaincre la monotonie du quotidien. Car si les matières naturelles restent essentielles, elles ne peuvent incarner seules l'esthétique Boho Farm qui se nourrit aussi d'exotisme. L'idéal reste de rapporter quelques souvenirs de voyage, à distiller çà et là dans les pièces de son cocon ; mais il est possible de dénicher des bibelots dans une boutique du coin. Les pièces à chiner en priorité ? Le hamac, summum de la détente. On opte pour un modèle design, avec une toile unie ou un revêtement en cuir, plus chic qu'une version multicolore. D'autres accessoires - comme les tapis berbère ou une cage à oiseaux en bambou - permettent de s'évader sous les tropiques sans bouger le petit doigt.  

mcr_BJÖRKSNÄS___PH155436.jpg

Un hamac pour une chambre ultra détente
Un hamac a le pouvoir de chambouler l'atmosphère de toute une pièce. En témoigne cette chambre tout ce qu'il y a de plus basique, transportée à l'autre bout de monde grâce au hamac installé dans un angle inutilisé. Plus besoin de patienter jusqu'à l'été prochain pour chiller avec un bon bouquin dans ce cocon suspendu. Hamac FREDÖN, toile en polyester et barres en eucalyptus massif, 49 euros. Cadre de lit BJÖRKSNÄS, structure en bouleau massif et tête de lit en polyester et cuir de vachette, 529 euros. Lampe de bureau et lampadaire RANARP, en acier, 39,90 euros et 49,90 euros. IKEA.

mcr_hd_aw18_bohemiandreams50_ch.jpg

Un salon en bois brut, ponctué de tapis à motifs
Avalanche de tapis ethniques dans une maison de campagne au milieu des bois. Tapis Amara, en coton, jute et polyester, 350 euros. Tapis Backside, en coton, 157 euros. House Doctor chez The Cool Republic.

Succomber aux pièces bohème iconiques 

Le style bohème regorge également de pièces mythiques qu'il convient d'introduire dans l'intérieur Boho Farm. En première ligne, le fauteuil Emmanuelle. D'origine tahitienne, le fauteuil "pomare" de son vrai nom, incarne à lui seul tout l'exotisme recherché grâce à sa structure en osier. Tout en courbes, il se plaît aussi bien au coeur du salon qu'en pièce maîtresse de la chambre à coucher. Autre incontournable du style bohème : la tête de lit ornementée. Pareille à un éventail ou une queue de paon colorée, la tête de lit boho apporte de la fantaisie au décor. On l'adore avec des lignes vintages, clin d'oeil au 60's, parée de dessins plus ou moins abstraits. Reste à choisir entre une version naturelle en rotin ou repeinte en pastel

mcr_BungalowDanemark_030117_23.jpg

Une tête de lit bohème
Pour sublimer une chambre Boho Farm, rien ne peut égaler la tête de lit ornementée. Sa silhouette tout en courbes capte le regard et éclipse complètement le reste du mobilier. On retient l'idée du ton sur ton pour une chambre harmonieuse en boho. Boutis à motif, en coton, prix non communiqué. Bungalow Danemark. 

mcr_2ed2624f4090cc56083a276be65bf4a0.jpg

Fauteuil en rotin type Emmanuelle
L'assise iconique pour inviter le Boho Farm chez soi ? Le fauteuil Pomare, tout droit venu de Polynésie Française pour exotiser nos intérieurs citadins. Une pièce vintage incontournable. Fauteuil Lady Peacock, en rotin, 699 euros. The Family Love Tree. 

L'ancien donne du caractère au Boho Farm

En matière de décoration, l'esprit campagne évoque forcément les objets chinés. Pas question de faire l'impasse sur ces éléments anciens qui apportent du charme à l'intérieur. Alors on se faufile dans les brocantes et les dépôts-ventes pour dégoter une ou deux pièces d'exception. Des chaises en métal oxydé, un tabouret à la peinture écaillée, une vieille carte de France aux couleurs passées, une raquette de badminton rétro, il y en a pour tous les goûts ! On choisit un meuble ou un bibelot avec une histoire, qui, d'un simple coup d'oeil, aiguise la curiosité. Accompagnés de fleurs séchées, ces objets anciens invoquent la campagne même dans les intérieurs citadins. 

mcr_01_kvadrat_2.jpg

Une table en marbre vieillie et des chaises en métal oxydé dans la salle à manger
Chaises en métal oxydé, table boisée avec plateau en marbre, raquette vintage et appareil argentique ; cette salle à manger inspirée de la campagne a tout bon. L'idée à piquer ? Marier ces pièces d'un autre temps à la fraîcheur des plantes vertes. Granit.

Les motifs floraux désirables

L'esprit champêtre à la maison

La nature reprend ses droits dans nos cocons contemporains, et ce, pour le plus grand bonheur de la tendance campagne bohème qui raffole de l'imprimé végétal. Lassés des intérieurs trop épurés, en quête d'une atmosphère plus incarnée, nous nous réfugions dans les classiques de la décoration : à savoir le papier peint fleuri. Car en 2018, la tapisserie farfouille dans ses archives et remet au goût du jour les succès d'un autre temps. Le panoramique oublié pendant quelques décennies revient ainsi se lover dans nos chambres. De fait, les bouquets champêtres s'échappent des vases et fleurissent maintenant sur les murs de la maison. Autant de papiers aux notes tantôt rosées, tantôt nude, parfaites pour l'esthétique Boho Farm. 

mcr_photo_149901_1_-_La_Cerise_sur_le_Gateau.jpg

Papier peint fleuri dans la chambre poudrée
C'est une chambre où les nuances délicates du rose et du violine ont élu domicile. Posé en guise de tête de lit, le papier peint fleurissant invite la nature à pénétrer dans le coin nuit. Car au contact de cet imprimé incontournable, même un appartement au coeur de la ville prend des airs de maison de campagne. Une chambre pareille à une bouffée d'oxygène dans un quotidien chargé. Housse de couette Swann Biscuit, 100% percale de coton lavée, à partir de 89 euros. Housse de coussin Lina Baby Litchi, en mélange de lin et coton, 35 euros. Taie d'oreiller à pois Odette Dijon, 100% percale de coton, 25 euros. Taies d'oreiller à carreaux Oscar, 100% percale de coton, 25 euros l'unité. Taie d'oreiller Swann Biscuit, 100% percale de coton lavée, 25 euros. La Cerise sur le Gâteau.

La jungle des papiers peints bohème

Alternative plus exotique, le papier peint jungle fait également des émules. Des imprimés monstera aux feuilles de palmier en passant par les décors de mangroves, les cloisons de nos habitations semblent se recouvrir de plantes. De quoi donner à nos nids douillets des faux airs de forêt tropicale. Certains osent le papier peint à motif sur l'ensemble des murs quand d'autres optent pour une tenture XXL au décor végétalisé. Les tons verts portés par ces revêtements traduisent alors l'engouement du style Boho Farm pour les palettes naturelles. Pensez tout de même à conserver quelques murs blancs, histoire de tempérer le dépaysement. 

mcr_9.jpg

Une salle à manger avec papier peint imprimé jungle
Rien de tel qu'un papier peint imprimé façon jungle pour pimenter le look d'une salle à manger esprit campagne. La table en bois brut introduit de l'authenticité dans ce décor verdoyant, et contraste à merveille les chaises en métal coloré. Chaise avec accoudoirs Wire, en métal vert, 295 euros. Suspension industrielle Workshop, en métal, 139 euors. HK Living chez The Cool Republic. 

mcr_HK_Living.jpg

Une tenture avec un paysage exotique dans le couloir
On la croyait disparue pour toujours, et pourtant, la tenture revient sur le devant de la scène. Choisissez de préférence un décor façon peinture ou gravure qui donnera du caractère à n'importe quel couloir ou entrée. On adore ces tentures exotiques, inspirées des panoramiques, qui injectent une note coloniale au décor. Décoration murale Jungle, en coton, 65 euros. Chaise Tube, en rotin et piètements en osier, 219 euros. HK Living chez The Cool Republic.