Inscrivez-vous à la newsletter hebdomadaire
Exprimez votre créativité ! Recevez tous nos conseils déco, les tendances actuelles et réalisez facilement des créations originales
Votre email pour recevoir notre newsletter :
Les informations vous concernant sont destinées à l'envoi des newsletters afin de vous fournir ses services, des informations personnalisées et des conseils pratiques. Elles sont conservées pendant une durée de trois ans à compter du dernier contact. Ces informations pourront faire l’objet d’une prise de décision automatisée visant à évaluer vos préférences ou centres d’intérêts personnels. Conformément à la loi française « Informatique et Libertés » n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement Européen 2016/679, vous pouvez demander à accéder aux informations qui vous concernent, pour les faire rectifier, modifier, ou supprimer, pour vous opposer à leur traitement par mail à dpo@uni-medias.com ou par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris, ou pour demander leur portabilité, en écrivant par courrier à l'adresse suivante : Uni-médias, à l'attention du DPO, 22 rue Letellier - 75015 - Paris ou par mail à dpo@uni-medias.com. Vous pouvez également définir les conditions d'utilisation, de conservation et de communication de vos données à caractère personnel en cas de décès. Pour toute demande relative à vos données personnelles, vous pouvez contacter le délégué à la protection des données à l’adresse mail suivante : dpo@uni-medias.com, ou introduire une réclamation auprès de la Commission Nationale Informatique et Libertés.......

Folks : cette galerie digitale repère les nouvelles pépites du design !

Par Bulle Garenne

Parce qu'il n'y a rien de plus délicieux (ou presque) que de découvrir de nouveaux designers, la rédaction de Maison Créative s'est intéressée à Folks, une jeune galerie en ligne et éditeur proposant les réalisations artisanales de designers émergeants. Série limitée, circuit court, savoir-faire, c'est tout ce qu'on aime ! Rencontre avec Thaïs Gaillard et Marie Gireud, les fondatrices de Folks.

folks.jpg

galerie digitale folks

Thaïs Gaillard et Marie Gireud ont crée Folks en 2018. Leur ambition ? Proposer, via leur galerie digitale, des objets uniques conçus artisanalement par une nouvelle génération de designers et en édition très limitée. Sortir des sentiers battus en reconnectant les coeurs, replacer l'humain au centre de la consommation, choisir la qualité à la quantité, l'aventure Folks fait rayonner ces valeurs plus actuelles que jamais et primordiales pour un monde qui tourne bien rond.

Entre pièces arty et pépites anti-conformistes, rencontre avec les fondatrices de Folks.

fondatrices-folks.jpg

éditeur design folks

Comment est née l’aventure Folks ?

Thaïs Gaillard et Marie Gireud : "Nous avions l’envie de redonner de l’importance à la fabrication artisanale et à la création artistique. Folks a pour ambition de mettre sur le devant de la scène des designers émergents qui conçoivent des pièces originales, auto-produites dans leurs ateliers et en série limitée. Nous souhaitons également offrir un panel de la création du design contemporain. Nous faisons un important travail de sélection puis nous rassemblons et proposons des pièces que nous sommes allées dénicher sur une même plateforme. Nous supprimons de nombreux intermédiaires par rapport au circuit de consommation classique et favorisons la production à la commande.

Folks, c’est finalement une galerie digitale sur laquelle nous proposons une sélection d’objets du quotidien, contemporains, conçus artisanalement et sélectionnés avec soin, afin de mettre en avant le savoir-faire, l’originalité et l’univers d’une nouvelle génération de designers."

Pourquoi avoir donné ce nom à votre galerie digitale ?

Thaïs Gaillard et Marie Gireud : "En anglaid, le mot "folks" fait référence à la famille, aux amis, au cercle. Nous aimions cette idée de clan, de rassemblement. Nous voulons rassembler deux sphères : ceux qui cherchent l’unique, l’exclusif, et ceux qui le pensent et le créent. Bref, nous voulons, plus que tout créer une communauté de passionnés de design qui souhaite consommer moins mais mieux."

Quel métier exerciez-vous avant la création de Folks ?

Thaïs Gaillard et Marie Gireud : "Thaïs travaillait en tant que chargée de projet dans le milieu de l’art contemporain et, pour ma part, j’étais juriste en droit des affaires et propriété intellectuelle."

Si vous pouviez résumer Folks en 3 mots ?

Thaïs Gaillard et Marie Gireud : "Passion, communauté et slow design."

Folks met en lumière des designers émergents, comment les choisissez-vous et où les dénichez-vous ? Peut-être viennent-ils à vous !

Thaïs Gaillard et Marie Gireud : "On parcourt régulièrement les expositions et grands événements de décoration et de design comme la Design Week de Milan, de New-York, de Londres ou de Paris mais aussi tous les salons de jeunes designers, afin de dénicher de nouveaux talents.

Nous passons également par les réseaux sociaux, essentiellement Instagram, et notre réseau personnel/professionnel. En effet, nous recevons de plus en plus de candidatures, c’est très gratifiant !"

Quand vous craquez pour le travail d’un designer, a-t-il carte blanche ou choisissez-vous certaines de ses créations pour, ensuite, les proposer sur l’e-shop ?

Thaïs Gaillard et Marie Gireud : "Nous avons plusieurs manières de fonctionner. Au départ, nous avons surtout sélectionné des objets déjà existants dans les collections des designers, suivant nos coups de cœur, tant que l’objet est fabriqué artisanalement.

bougeoir-folks.jpg

bougeoir design

Depuis peu, nous travaillons main dans la main avec une sélection de designers dont nous apprécions particulièrement l’univers : nous décidons ensemble d’un objet et de la direction artistique à suivre. Par exemple, pour notre dernière collection "Objets Totem" qui sera présentée à la Design Week de Paris en septembre 2020, nous avons réfléchi à un thème, un moodboard d’inspirations et un réel parti-pris dans la direction artistique.

Parfois, lorsque nous avons en tête un objet en particulier qui pourrait compléter notre sélection du moment (une carafe, un saladier ou des tasses pat exemple), nous passons simplement commande auprès de l'un de nos designers en espérant qu'il soit partant.

Nous souhaitons développer ce genre de collaboration, pour la plupart exclusives. Cela nous permet de proposer à nos clients une sélection d’objets qu’ils ne retrouveront pas ailleurs, souvent en série limitée. Mais, cela prend du temps…"

Quels sont vos critères dans le choix des créations ?

Thaïs Gaillard et Marie Gireud : "Nous fonctionnons au coup de cœur et essayons de proposer de la diversité à nos clients. Le seul critère : l’objet doit être fabriqué artisanalement, si possible en auto-production, localement et en petite série. Nous sommes des adeptes du slow design, il est important pour nous que nos valeurs se retrouvent dans le choix des objets proposés. Nous voulons véritablement prendre le chemin d’un design non standardisé, qui nous ressemble.

Nous proposons des pièces en circuit court : qui partent directement de l’atelier de production jusque chez le client final, ce qui permet de proposer des pièces de qualités à un prix plus juste.

mug-folks.jpg

vaisselle artisanale

Chez Folks, nous pensons qu’il est important de replacer l’humain au centre de la création. L'humain derrière l'objet est essentiel pour nous car nous croyons à un mode de consommation plus durable qui respecte autant l’environnement que ceux qui conçoivent et fabriquent les pièces."

Quelle est votre création préférée actuellement disponible sur l’e-shop ?

Thaïs Gaillard et Marie Gireud : "Nous sommes assez excitées à l’idée de montrer notre toute nouvelle collection "Objets Totem", pensée main dans la main avec nos designers et pour laquelle nous avons passé beaucoup de temps. Nous la présenterons pour la première fois lors de la Paris Design Week, en septembre."

Privilégiez-vous le made in France ou êtes-vous ouvertes à l’international ?

Thaïs Gaillard et Marie Gireud : "Nous sommes ouvertes à l’international car nous avons du mal à refuser des opportunités de collaborations avec des personnes dont nous admirons le travail. Cependant, nous tâchons de privilégier les designers français ou européens car il y a déjà de nombreux talents à faire découvrir près de chez nous !"

Selon vous, pourquoi un tel engouement autour de l’artisanat et un retour du fait-main depuis quelques temps ?

Thaïs Gaillard et Marie Gireud : "Le retour à l’essentiel et la mise en avant de l’humain derrière les objets est une manière de lutter contre la surconsommation et autres menaces écologiques que l’on ne peut plus ignorer aujourd’hui. Nous sommes convaincues qu’il est impératif de consommer moins mais mieux, de prendre son temps, de consommer de manière plus éthique et responsable."

vase-folks.jpg

vase folks

Folks dans les prochains mois, ça donnera quoi ?

Thaïs Gaillard et Marie Gireud : "La période est tellement inédite et particulière qu’il est difficile pour nous de se projeter. Nous prévoyons une exposition du 3 au 6 septembre lors de la Paris Design Week puis une boutique éphémère à Lyon, pendant la période de Noël. Nous participerons ensuite aux Design Weeks de Milan et de New-York en avril et mai prochains si cela est possible.

Nous développons également une nouvelle branche de Folks car nous souhaitons travailler de plus en plus avec des professionnels de la décoration. Nous avions également comme projet d’ouvrir un showroom mais c’est partie remise pour le moment."