Une collection de poêles en fonte émaillée

Par Monique Cabré
, Sandrine Echivard (stylisme)
source : Maison Créative n° 73, p 122
Publié le 25/08/2014

Mexico, Jazz, Métropole… Qui devinerait que ces noms appartiennent à des poêles en fonte émaillée  ? David Lasseron, collectionneur, les connaît bien, car il les chine depuis une trentaine d’années sur les brocantes.

Poêle Rosière de collection Un poêle Rosières 1925, typiquement Art déco, à l’image d’un building américain, côtoie un modèle Caloria-Tamines 1930, dans une belle harmonie de bleu.

Collectionneur de poêle, David Lasseron David Lasseron est entouré de quelques-unes de ses trouvailles : lignes sobres et épurées et nuances de bleu et de brun pour ces poêles datant des années 1920.

Poêle Mirus, collection Élégant poêle Mirus traditionnel décoré de carreaux de faïence.

Collection de poêles, images Profitez des salons du vieux papier pour retrouver d’anciens catalogues.

Poêle Efel, de collection Superbe petite cuisinière traditionnelle de la marque Efel datant des années 1940.

Poêle Chappée, de collection Poêle au design innovant de la marque Chappée, 1940.

Poêle Caloria, de collection Style Art déco pour ce modèle Caloria, 1930

Poêle Nanquet, de collection Poêle aux lignes structurées provenant des fonderies Nanquette, dans l’Aisne, 1920.

Poêle Flamdor, de collection David Lasseron a baptisé ce poêle Flamdor des Fonderies Bruxelloises le Batman, du fait de «ses ailes en forme de chauve-souris».

Collection de poêles, vue d'ensemble Postes de radio des années 1950 et poêles des années 1920-1930 rivalisent de créativité dans les formes et les lignes. Parmi ces derniers, deux poêles Art déco ont les faveurs de David Lasseron : le Jazz avec sa poignée de porte en forme de note de musique rond, des fonderies Nanquette, 1930, et les modèles Mexico de Deville, 1925, posés juste à droite.

LA PETITE HISTOIRE...

Dans son immense hangar David Lasseron a réuni plus de 200 poêles. De fabrication française, ils proviennent essentiellement de l’est et du nord, des anciennes fonderies Godin, Deville, réputées pour leurs modèles sculptés, mais aussi de Caloria, Faure, Rosières, Nanquette… sans oublier Les Fonderies Bruxelloises. Ce qui plaît à ce collectionneur insatiable, c’est l’évolution des formes et du design.

Certaines pièces me rappellent des capots de voiture ou des buildings américains.

Chaque poêle est le symbole d’un courant artistique. Les plus anciens sont les salamandres, de poêles fermés que l’on plaçait dans les cheminées au début du xxe siècle. Ornés de volutes, de fleurs stylisées, ils affichent la grammaire décorative propre à l’Art nouveau et portent les jolis noms de La Frileuse ou de Triomphe… à partir des années 1940-1950, les modèles changent. On trouve des poêles comme le Godin aux teintes marbrées ou avec des ailes dont le design est inspiré de la mythique Cadillac.

Poêles de style Art nouveau ou Art déco… David Lasseron en a rassemblé plus de 200 qui illustrent les courants artistiques des années 1900 à 1950.

Toutes ces pièces ont été trouvées sur les marchés aux puces. Elles sont parfois en triste état et demandent ensuite de longues heures de restauration avant de pouvoir à nouveau fonctionner et révéler un décor inattendu.