Meilleure auberge de jeunesse de France : Les Piaules, à Paris

Par Claire Carisey - édité par Céline Moget

L'auberge de jeunesse Les Piaules, située dans le quartier cosmopolite de Belleville à Paris, a été sacrée meilleure auberge de jeunesse de France 2016 par le site Hostelword. Avec ses 162 Plumards, des lits superposés du futur, son bar branché, son toit terrasse avec vue panoramique sur Paris et sa déco design de style industriel, Les Piaules, c'est l'auberge de jeunesse nouvelle génération qui séduit les jeunes voyageurs du monde entier.

Les chambres doubles Les Piaules

En misant sur des couchages sur mesure et des salles de bains pratiques, l'auberge de jeunesse Les Piaules répond aux besoins d’une clientèle baroudeuse qui ne lésine ni sur la qualité ni sur le prix. La déco, léchée du sol au plafond, parfait les lieux.

Les Piaules : un nom aux accents argotique pour une auberge de jeunesse tout confort, nouvelle génération, à l'ambiance joyeuse. 
Les Piaules, c’est un peu le Mama Shelter version auberge de jeunesse : "On y dort, on y mange, on y vit", précise Louis Kerveillant, cofondateur du projet. À ses côtés, deux autres entrepreneurs, Damien Börjesson et Matthieu Bégué.
En 2013, le trio de globe-trotters tombe sous le charme de cet immeuble Art déco des années 1930. Pour réhabiliter le lieu en auberge de jeunesse, les baroudeurs font appel au décorateur et designer Kristian Gavoille. "C’était de lourds travaux avec de grosses remises aux normes : désamiantage, réfection des sols, installation d’un chauffage à air pulsé…", détaille Kristian Gavoille. Décembre 2015, Les Piaules, d’une surface de 1050 m2, ouvrent leurs portes aux voyageurs, touristes et habitants du quartier qui, eux aussi, se sentent comme à la maison. Le succès est tel qu’un an plus tard, l'établissement est sacré meilleure auberge de jeunesse de France 2016.

Un long bar et une déco de style industriel 

Ouvert également à la clientèle extérieure, entre 7h et 2h, l’espace de vie propose une carte axée sur des produits locaux : pains (Dupain), fromages (Beillevaire), café (brûlerie Belleville)... En bonus ? Des boissons faites maison comme la limonade ou le thé glacé. Côté déco, l’accent est principalement mis sur le jeu des couleurs et des matières. Au sol, des carreaux de couleur en grès cérame forment des personnages pixélisés. Drôle et plus résistant que le parquet, ce tapis de carrelage longe le bar.

Le bar des Piaules

Un comptoir de 14 m, créé sur mesure par le designer Kristian Gavoille, donne l'impression que la pièce s'étire en longueur. Avec son plateau en chêne massif et son soubassement en zinc, clin d'œil aux comptoirs des bistrots parisiens, ses hauts tabourets vintage, ses suspensions en métal avec ampoules apparentes, le lieu déco cumule les références au style industriel. 

Espace détente vue depuis le bar

À l’image du quartier de Belleville, dans lequel l'hostel est implanté, le bar est un espace vivant. La présence de bibliothèques témoigne une vie intellectuelle dans l’auberge de jeunesse. Les étagères, tout comme les tables en chêne avec pieds métalliques, sont des créations imaginées, une nouvelle fois, par Kristian Gavoille. Au sol, parquet en massif teinté.

Un toit terrasse pour admirer Paris

L’aménagement de la terrasse est le reflet d’un travail collégial entre les trois entrepreneurs, l’architecte et le décorateur. Grâce à du mobilier outdoor, fauteuils colorés et tables basses en métal, au sol en teck, l’exotisme est au rendez-vous.

Terrasse rooftop aux Piaules

Le must du lieu ? le toit terrasse avec sa vue panoramique sur les plus emblématiques monuments parisiens : la cathédrale Notre-Dame de Paris, le Sacré-Cœur, la tour Eiffel… Fauteuils en fils de résine tressés, Copacabana. 

Des salles de bains collectives très pratiques 

Stop aux idées reçues, les salles de bains d’auberges de jeunesse peuvent être propres, pratiques et intimes à la fois. Vous n’y croyez pas ? Allez-y ! Les Piaules, c'est chacun sa salle de bains : une pour les filles, une autre pour les garçons. 

Salles de bains des Piaules

Conçues sur mesure par le décorateur Kristian Gavoille, les structures en Inox se veulent robustes et pratiques, elles servent de tablette et de porte-serviettes. Lavabos en céramique blanche, banc en bois sur mesure. Lampes en verre dépoli et étanche, Zangra. 

Les Piaules, c'est 27 dortoirs et 7 chambres privées

Les Piaules, c’est 162 lits répartis entre 27 dortoirs et 7 chambres doubles privées. Une offre foisonnante et attrayante notamment grâce aux tarifs pratiqués, à partir de 25 € pour un lit en dortoir et de 90 € pour une chambre double avec salle de bains privée. 

Confort et propreté sont les deux leitmotivs des Piaules

Confort et propreté sont les deux leitmotiv que l'on retrouve dans l'auberge de jeunesse et tout particulièrement dans les lieux de nuit. Ci-dessus, une photo de chambre double, avec parure de lit et serviettes de toilette assorties. 

Le lit superposé du futur : le Plumard dans les dortoirs

Plumard, un nom bien pensé pour appeler ces lits superposés conçus sur mesure, imaginés par le trio d’entrepreneurs avec le décorateur Kristian Gavoille. Chaque lit Plumard en métal est équipé d’un casier qui se ferment à clé, d’une baladeuse, d’une prise électrique et d’un rideau pour s'isoler. Intimité garantie ! Avec une vraie literie, le début d’un confort s’offre enfin aux hôtes nomades.

Les dortoirs de l'auberge de jeunesse Les Piaules

En guise de barrières de protection, de jolies lanières en nylon colorées ont été installées, beaucoup plus gaies et tout aussi robustes que des barreaux. Pour des questions pratiques et hygiéniques, le sol est en lames de PVC.

Des chambres doubles tout confort

Les auberges de jeunesse nouvelle génération ne s'adressent plus uniquement aux jeunes aventuriers. Les familles, même les couples, peuvent désormais prétendre à ces prestations, grâce aux chambres à 2 ou à 4. 

Chambres doubles de l'auberge de jeunesse Les Piaules

1. Qui dit chambre double dit chambre avec salle de bains privée, contrairement aux dortoirs. Les 7 chambres doubles sont également équipées d'un bureau, d'un miroir et d'une machine Nespresso. 
2. Parmi les 7 chambres doubles, 4 se trouvent sur le toit terrasse, ou rooftop, du bâtiment parisien. Là-haut, une vue incroyable sur Paris et son incontournable édifice religieux, le Sacré-Cœur.

La signalétique de l'auberge de jeunesse, un graphisme signé Police Studio

En peinture ou en lettres lumineuses, les lettres de la signalétique sont à l'image du lieu, dynamique. Comme l'indique une inscription, "True Heroes refuse to Take the Lift" (les vrais héros ne prennent pas l'ascenseur), l'humour s'écrit sur les murs.

Détails signées par Police Studio

1. La signalétique de l’hostel Les Piaules a été pensée pour interpeller et distraire les hôtes. Peinture réalisée au pochoir.
2. L’enseigne lumineuse Les Piaules est une création exclusive réalisée par les graphistes de Police Studio.

Idées déco à la manière des Piaules

Idées déco à la manière des Piaules

1. Suspension Unfold en caoutchouc de silicone, H 32,5 cm, ø 29,5 cm, existe aussi en gris, noir, pourpre et jaune, 169 €, Made in Design.
2. Marchepied Stool en chêne et métal, 150 €, Universo Positivo.
3. Carrelage en céramique émaillée, collection Fleurs, 24,50 x 24,50 cm, à partir de 16,50 €, Normandy Ceramics.
4. Tabourets Max, structure tube en acier, assise en liège, designer Fred Rieffel, H 45 cm, 85 € l’un, Rodet.
5. Fauteuil Edimburg entièrement recouvert de cuir, deux accoudoirs garnis de mousse, 1680 €, Produit Intérieur Brut.
6. Lits superposés Europa, structure en tube et tôle en acier, barrières en médium plaqué, 1518 €, Résistub Productions.
7. Tabourets de bar extérieur Cenote, structure en acier époxy et plastique PVC, H 93 cm, 229 €, Boqa.
8. Canapé Boss, structure en hêtre massif, pieds en aluminium, disponible en cuir, 210 x 86 cm, H. 74 cm, à partir de 2540 €, Neology.