Une maison atelier dans un jardin fleuri

Par Cris Dupouy avec A. Vallez - édité par Céline Moget
source : Maison Créative n°70

Isabelle a installé ses pinceaux dans une maison atelier "posée" dans un jardin fleuri, une annexe de sa maison de granit de bord de mer. "Posée" car il n'a fallu que deux jours pour que cette cabane de jardin, dessinée par Jean son mari, voie le jour. Située dans les terres, près de la pointe du Raz en Bretagne, cette maison atelier comprend une pièce à vivre avec salle à manger et cuisine, deux chambres et une petite salle de bains. Isabelle, artiste peintre, y vit pour ses passions : le jardin, les fleurs et la peinture botanique. 

Cabane

La façade de la maison-atelier est recouverte d'un bardage en bois peint en gris. Un trophée de cerf blanc (Fleux) y est accroché, comme si l'animal était le gardien des lieux. Posés sur la chaise longue et la table, les châles russes rapportés de Moscou et sur la table, les poteries viennent de Taroudant, au Maroc. Coussins (La Fiancée du Mékong).

Lambris, poutres et parquet : la cabane de jardin se couvre de bois

Veranda de la maison

De la terrasse, on entre de plain-pied dans la cuisine, conviviale et bien équipée. Le matin, la lumière joue dans les pampilles du lustre XVIIIe siècle. À droite, Isabelle et son chat nous invitent à déguster des langoustines pêchées du matin. Au mur, nature morte de l'artiste, sur le guéridon, plats en céramique couleur bronze.

Devant la terrasse, des parterres de prairie fleurie : lin bleu, marguerites, coquelicots, pavots, bouton d'or, bourrache... Cette débauche de formes et de couleurs inspire Isabelle qui tous les après-midi, à la lumière du ponant, immortalise cette abondante végétation.

C'est au cœur d'un petit village breton qu'Isabelle, artiste peintre et botaniste, a posé ses pinceaux, au milieu des fleurs, source inépuisable de création.
Pour Isabelle et Jean, l'aventure bretonne commence un jour pluvieux de 1974. Se promenant sur le chemin côtier de l'anse du Loch, ils tombent amoureux d'une ruine en granit, sur la lande. "Kernod", la maison de la mer, va renaître de ses cendres et ancrer pour toujours ses propriétaires sous les cieux ombrageux du Finistère.
25 ans plus tard, après avoir trouvé un ravissant potager plus à l'intérieur des terres, protégé des grands vents de la pointe du Raz, Jean va dessiner pour Isabelle une maison-atelier.

Cuisine aménagée dans un atelier d'artiste 

La cuisine

1- Toute de bois vêtue, la pièce principale, où trône un poêle, prend des allures d'isba. L'escalier brut monte vers la mezzanine surplombant le séjour.
2- Dans cet espace ouvert, une table et des chaises sauvées d'un héritage accueillent les invités prêts à se régaler. Le paravent datant du XVIIIe siècle se déplace pour moduler l'espace à volonté.

Pour créer cette maison-atelier, Isabelle et Jean ont fait appel au fabricant de "cabanes" breton (Groupe Rose). Livrée sur un camion, la maison a été installée, comme aux États-Unis, en deux jours ! Des artisans locaux se sont succédé (menuisiers, plombiers...), travaillant sur mesure et en un temps record.

Une chambre sous les toits aux tons clairs

Mathieu Garçon

Sur le toit, la fenêtre (Velux®) inonde de lumière le lit recouvert d'un immense châle russe. Peu de bibelots, une mini-bibliothèque, un antique fauteuil de jardin et une bergère XIXe siècle, tous deux recouverts d'un vert d'eau apaisant.

La maison-atelier comprend une pièce à vivre de 60 m², une mezzanine de 18 m² ainsi qu'une micro salle de bains fonctionnelle de 4 m² qui jouxte la chambre des petits-enfants. Écologie et matériaux du pays font partie intégrante du projet : du chanvre pour l'isolation, un plan de travail en granit noir de la région...
Pour la chambre d'Isabelle, en mezzanine, une moquette de laine écrue et des couleurs douces, propices à la lecture et au repos.

Une chambre d'enfants très colorée

La chambre des enfants

1- La chambre des petits-enfants hisse les couleurs : draps en lin lavé (Essix Home), jetés de lit fleuris (La Fiancée du Mékong), ventilateur orange (Fleux). Au plafond, 3 luminaires en tissu à grosses fleurs (Fleux) sont comme 3 ballons qui descendent du ciel.
2- Sur le parquet peint en blanc, un boutis piqué (La Fiancée du Mékong) sert de tapis. À droite de l'armoire chinoise, plaid de voyage en cachemire rouge (Mushkane). Sur le fauteuil recouvert d'un châle indien, coussin (La Fiancée du Mékong).

Pour Thomas et Émilie, les petits-fils d'Isabelle, les vacances commencent ici, dans cette chambre aux couleurs acidulées donnant sur le jardin fleuri. Les influences y sont diverses : entre l'armoire chinoise les suspensions aux motifs thaïlandais, les associations de couleur qui font tantôt basculer du côté de l'Inde, tantôt du côté russe…

Tables de chevet et lampes à poser originales

Tables de chevet

1- Un guéridon en bois brut (Fleux) fait office de table de nuit dans la chambre des grands-parents. Dans un vase en verre soufflé, les iris viennent du jardin. Parfum d'ambiance (Diptyque).
2- Dans la chambre des enfants, ce sont trois valises superposées qui servent de table de chevet. des trésors y sont peut-être cachés… Dessus, des lampes sacs, violette et vert anis, un téléphone turquoise (Fleux) et des gobelets fleuris (La Fiancée du Mékong).

Une roseraie dans un jardin en Bretagne

Table extérieure

Sur un suzani ancien (broderie d'Asie centrale), rapporté du souk d'Istanbul, une collection de céramiques turquoise (Delphine Viry) jouxte des pots verts de Taroudant. Les chaises de jardin anciennes sont rehaussées de coussins colorés (La Fiancé du Mékong).

Il est difficile de parler d'Isabelle sans évoquer son jardin... d'Éden, dirions-nous, tellement il regorge de fleurs... Isabelle nous explique l'importance des feuillages persistants, tels que le buis ou l'osmanthe qui tapissent les murs du jardin et dont le vert sombre sert de toile de fond au foisonnement floral.
Au milieu des roses anciennes et des iris, une table aux couleurs éclatantes est dressée. Protégeant la roseraie, de hauts murs abritent ce petit coin dévolu au goûter.

À l'arrière et sur les côtés de la "datcha", des roses bien sûr ! Beaucoup de roses anciennes, parfumées, aux pétales extravagants. Mais aussi des iris à la beauté éphémère, des hortensias, des pivoines et des fruitiers en espaliers, cognassiers, pommiers, poiriers, un plaqueminier (arbre à kakis) et même un amélanchier, dont les baies régalent les oiseaux.

Objets rapportés de voyage côtoient pinceaux et tableaux

Art

1- Sur un petit guéridon chiné aux brocantes du mois de mai, des pivoines du jardin. Poissons en céramique (Les Mille Feuilles). Verres et carafe sont des copies de verrerie domestique du XVIIe siècle.
2- Dans la partie atelier, deux éléphants indiens en céramique portent un plateau en bois ancien et des pinceaux chinois. Aux murs sont accrochées des toiles d'Isabelle. La maîtresse des lieux a également brodé la chaise au point de croix.
Tags