Une demeure lilloise so British!

Par Caroline Amiel
source : Maison Créative n°67, p 48

À proximité de Lille, un couple s'est installé dans un ancien relais de chasse. Épaulé par la décoratrice Hélène Carpentier, il est parvenu à rénover cette belle demeure de famille, dans un esprit néoclassique mariant volumes aux bois blancs et bow-windows ouverts sur le jardin.

Maison lilloise salon rouge

Le salon recelait des trésors datant de son origine, comme les huisseries anciennes des fenêtres du bow-window avec ses peintures au charme suranné, situées juste en dessous. La table basse en plancher de Versailles ancien a été réalisée sur mesure par un ferronnier de la région.

Entrée miroir et livres

Dans l'entrée, l'esprit est au romantisme avec ce cadre de miroir chiné et ce mini vase rempli de  fleurs blanches.

Rampe d'escalier blanc avec photos

Galerie 
de portraits. Dans l’escalier, des photos de famille, toutes développées en noir et blanc, sont exposées dans des cadres différents. Toutefois, cette accumulation donne un rendu très homogène.

m67_lille_cheminee_fld.jpg

Amoureuse des couleurs, la décoratrice a débarrassé le salon de son classicisme en le peignant d’un rouge chaleureux. La couronne de branchages forme
un heureux contraste avec le miroir au cadre doré et la cheminée en marbre d’origine. Au sol, un tapis en laine moelleux habille le parquet en chêne.                                                                                                                                                                                                   

Jeux de couleurs et de matières, 
souci du détail et finitions très soignées sont les bases de la restauration
 de l’ensemble de la maison qui,
 grâce à l’emploi de matériaux nobles, 
a retrouvé une nouvelle identité.

Maison salon rouge et beige

Détourné de façon astucieuse et élégante, cet œil-de-bœuf en zinc, chiné à la braderie de Lille, encadre un miroir. Il donne l’impression qu’une fenêtre a été ouverte dans le salon.

Salle à manger grise et blanche

La salle à manger fait le lien entre la cuisine et le salon. Autrefois lieu de passage, l’espace a gagné un tiers de sa superficie grâce à la création du bow-window. La chaleur du sol en chêne et les murs d’un beige subtil créent une ambiance douce.

La cuisine, réalisée sur mesure par un artisan, est devenue une pièce comme on les aime : ouverte et baignée de lumière. Encadrée de fenêtres, la table est prête à accueillir de délicieux instants gourmands, avec vue sur le jardin.

Cuisine sur jardin

Hélène Carpentier a proposé une cuisine ouverte, fonctionnelle, où l’on se déplace facilement. Le fourneau à l’ancienne est rehaussé d’une crédence encadrée d’un coffrage en bois, comme dans les cuisines d’antan. L’espace s’articule autour d’un vaste îlot central habillé en bois peint. Les deux plans de travail, en pierre bleue du Hainaut, ont été réalisés par l’artisan Franck Tack. Le parquet en point de Hongrie, d’origine, laisse la place, dans la partie repas, à des dalles en pierre couleur bleu de Chine. Au premier plan, les trois pots en porcelaine ont, quant à eux, été rapportés du Vietnam.

Maison lilloise vue de l'exterieur

La maison, orientée plein sud, est ouverte sur le jardin. Les deux extensions en bow-window donnent à la maison des airs de Nouvelle-Angleterre. L’une englobe les deux niveaux de la bâtisse et l’autre est située uniquement au rez-de-chaussée.

À l’étage réservé aux parents, la lumière filtrée et la douceur des couleurs
 se déclinent sur les murs comme dans le choix de chaque objet.

Chambre parentale bow Windows

La création du bow-window a permis d’agrandir la suite parentale, de faire entrer un maximum de lumière et de privilégier la vue sur le jardin.

Lit parental

Chaque détail participe à l’esprit apaisant de la chambre. La cohérence de l’ensemble est assurée par une palette douce, dans les tons gris et blancs.

Grand dressing

Dans le dressing, réalisé en médium peint en blanc, toujours cette même unité de tons doux et de matières chaudes pour une ambiance intime. Le miroir posé au sol agrandit le lieu.

Baignoire salle de bain

Dans la salle de bains, la lumière règne en maître. Conçue sur mesure par la décoratrice, elle est équipée de deux plans vasques qui encadrent la baignoire située au centre de la pièce.

Salle de bain douche

Douche à l’anglaise : l’espace réservé à la douche privilégie également la clarté, grâce à
la présence d’une paroi en verre sécurit, traitée antigouttes.

L’aménagement des combles n’est pas toujours simple, sachant que pour un confort optimal, une hauteur d’au moins 2 mètres est nécessaire. Ici, le bois enveloppe le décor pour former un cocon chaleureux, et l’éclairage d’ambiance est assuré par des spots encastrés au plafond.

Salon de jeux canapé

Entièrement habillé de lambris peints en blanc pour réfléchir la lumière, le salon de jeux est un lieu propice à la détente. Le décor, comme ailleurs, se décline dans des tons de gris et de blanc.

chambre fille

Comme une maison de poupée, la chambre de la benjamine est teintée de touches de rose parme qui renforcent la douceur de la pièce. Au sol, le parquet accentue le confort chaleureux du lieu.

Miroir girly

Un camaïeu de blanc et de gris s’invite à tous 
les étages de la maison, jusque dans les chambres d’enfants, et toujours dans des tonalités gaies. Le charme suranné des meubles chinés et le choix des petits objets de charme complètent
 le décor.

Au départ, cette vieille bâtisse datant de 1890 avait des atouts certains : son architecture authentique, un grand jardin calme et une situation toute proche de la ville de Lille. Mais sa décoration était désuète et les pièces manquaient d’ampleur. Pour les aider dans leur projet de rénovation, les propriétaires ont fait appel à Hélène Carpentier, décoratrice.

Sous sa houlette, la vieille bâtisse bénéficie d’un lifting complet, à l’intérieur comme à l’extérieur. Entourée d’une équipe d’artisans de la région, la décoratrice entreprend les travaux pour modifier les espaces. Elle redessine de vastes volumes, communiquant les uns avec les autres et ouverts sur l’extérieur grâce à la création de bow-windows. Réalisés en bois de mélèze repeints de couleur grise, ils s’accordent parfaitement avec les murs en briques d’origine. Mais c’est surtout dans la décoration intérieure qu’Hélène Carpentier a apporté son souci du détail.