Une ancienne fabrique transformée en loft

Par Christine Pirot Hébras - Intégration Claire Carisey
source : Maison Créative n°94
Publié le 20/12/2016

Aurore Popineau et Richard Pellet, fondateurs de la célèbre maison française Popineau, se sont installés dans un duplex de 175m2 dans le 10ème arrondissement de Paris. Avec ses ouvertures zénithales, cet endroit lumineux, est devenu un paradis de vie et une source d’inspiration pour ce couple de créateurs. Visite guidée. 

Grâce à des verrières zénithales, le salon est baigné par la lumière naturelle Quelques touches de couleur ponctuent le salon à dominante blanche comme ces coussins au graphisme géométrique de la Maison Popineau. Canapés The Conran Shop, table basse Flamant.

Pour habiter et travailler, le couple avait besoin d’un espace spacieux et lumineux. Après six mois de recherche, Aurore et Richard tombent sous le charme de cette ancienne fabrique à lacets près du Canal Saint Martin. La singularité des lieux : des verrières zénithales laissant entrer la lumière naturelle. L’ensemble des travaux revient à l’architecte Paul Collier qui a su tirer parti de cet espace atypique pour le transformer en duplex moderne.  

L’espace inférieur

Salon, salle à manger, cuisine, chambre d’amis et chambre parentale cohabitent au même niveau.

Cuisine industrielle

A cette rénovation contemporaine, se mêlent des éléments anciens, telles que les colonnes en fonte Une colonne en fonte témoigne du passé des lieux, héritage des anciens ateliers. La cuisine mélange des élèments contemporains et anciens tels l'évier en pierre et le plan de travail en inox.

Ambiance cabinet de curiosité dans la salle à manger

Ambiance cabinet de curiosité dans la salle à manger
1. Mis sous verre dans les cadres Napoléon III, des insectes provenant de la galerie Chardon et de chez Deyrolle, tapissent le mur vert anglais. Voir notre article sur les accumulations.
2. La salle à manger joue la symétrie. Deux miroirs chinés et repeints en gris anthracite mat, encadrent l’ouverture de la chambre d’amis. Ils s’harmonisent avec la table (The Conran Shop) et les chaises (Tolix).

Un salon avec escalier menant à la terrasse

Un salon menant à la terrasse 1. Pièce maitresse du salon, un escalier hélicoïdal de style Eiffel, trouvé aux puces par Paul Collier permet d’accéder à la terrasse située à l’étage supérieur.
2. Avec son parasol balinais acheté au Bon Marché et ses coussins de la maison Popineau, la terrasse arborée invite au dépaysement.  

À l’étage

Au niveau supérieur, se trouve la chambre de l’adolescente et l’entrée desservant l’atelier de création des coussins Popineau. Fondée en 2015 par les propriétaires, la Maison conçoit des collections 100% françaises aux lignes géométriques, associant des étoffes vintage ou contemporaines, comme le velours, le satin, le lin ou encore la soie.

À l'étage se trouve la chambre de l'adolescente et l'atelier de création des coussins Popineau
1. Aurore et Richard travaillent de concert dans leur atelier. C’est là qu’elle confectionne les coussins, entourée de tissus rangés par collection, pendant que Richard gère la marque.
2. Style écolier dans la chambre de leur fille : lit en barreau et porte-manteau. 

Les idées que l'on aime

Les idées que l'on aime
1. En bas des escaliers, une forêt de bouleaux (papier peint, Cole & Son) et des miroirs de sorcière créent une ambiance mystérieuse. 
2.Dans la chambre parentale, un rideau parsemé de diodes électroluminescentes et de fleurs brodées (Florence Bost) invite au rêve. Il fait écho au papier peint (Osborne & Little)
3. Le salon abrite des objets chers au couple : un trumeau de la grand-mère de Richard, des statuettes de voyage et une couronne de mariée. Vaisselle (Astier de Villatte).