Un chalet au pied du Mont Blanc

Par Sandrine Echivard
source : Maison créative, n°79, P. 48

C’est au pied du mont Blanc que se trouve Le Renard qui n’est autre que le chalet de Natalia. Elle en a confié la rénovation et l’aménagement à Ilia Sologubovski, le plus français des architectes d’intérieur russes. Un relooking entre authenticité et modernité très réussi.

Chalet Mont Blanc vue générale

Traditionnellement montagnard en façade, le chalet est d'un grand confort à l'intérieur.  En hiver, les pistes et occasions de balade ne sont pas loin.

Chalet vue générale de la pièce

Dans cette pièce, l'espace est délimité en partie grâce au traitement des sols : du parquet en bois massif pour le salon-salle à manger et un carrelage en grès ardoise pour la cuisine et le bar.

Chalet Chamonix, le salon

Dans le salon, couleurs vives pour les coussins et mélange de matériaux bruts et précieux : lustre en bronze et en cristal de style Louis XV. Table basse (Du Bout Du Monde). Au-dessus de la table à manger, suspensions « Stchu-moon » (Catellani & Smith). Côté cuisine, les abat-jour sont coordonnés aux chaises de bar « Opéra » (Acrila).

Chalet Chamonix, le coin salle à manger

Autour de la grande table en bois de la salle à manger, des chaises capitonnées accueillent les convives. Au menu : mélange de styles et d’époques servi avec élégance.

Chalet Chamonix, la cuisine

La cuisine, aux formes galbées, a été réalisée en Italie puis montée sur place par Marchi Group. Elle marie chêne, métal et cocciopesto, une matière imitant le marbre noir.

Chalet Chamonix, la bibliothèque

Dans le coin bibliothèque, ambiance proprice à la lecture auprès de la fenêtre. Bergères (Dialma Brown), bibliothèque (Du Bout Du Monde), rideaux sur mesure(tissu Jane Churchill), table (Acrila).

Chalet Chamonix, la cheminée

Grâce à la cheminée pivotante à 360 °, la flambée s'apprécie côté cuisine ou petit salon.

Chalet Chamonix, l'escalier central

Un garde-corps en fer forgé, de nouvelles marches en chêne, et voilà un nouvel escalier. Dessiné par Ilia Sologubovski, il dessert un sous-sol et deux étages. Il illustre la volonté de l’architecte de conserver l’esprit chalet, mais en y ajoutant une touche élégante et actuelle, une atmosphère d’auteur, sa signature.

Chalet Chamonix, chambre

Dans la chambre parentale qui conjugue l’authenticité des chalets alpins, avec sa charpente apparente repatinée de blanc, et le raffinement des matières plus précieuses, notamment des tissus.

Chalet Chamonix, salle de bains grande

Dans la grande salle de bains, le marbre est de rigueur. Les petites fenêtres ouvrent sur les montagnes que l'on peut apercevoir depuis la grande douche à l'italienne.

Chalet Chamonix, chambre d'amis

Une chambre d'invités telle une "tanière" : il n'y a de place que pour le lit et deux étroits chevets. Parure de lit "Bear" (Maisons du Monde), coussin (Coast and Valley).

Chalet Chamonix, petite salle de bains

Avec les carreaux (Ceramica Vogue), les tons pastel ont investi la salle de bains. Meuble (Burghad).

Près de Chamonix, un chalet se dresse au pied du plus grand sommet des Alpes. Natalia, la propriétaire, en a confié la restauration à Ilia Sologubovski, architecte décorateur, directeur du Studio Déco Interiors. Il a carte blanche pour aménager le lieu « dans un style français ». Le pari est osé, car il ne dispose que de trois mois et demi pour ce chantier de 250 m2.

Le plus français des architectes russes relève le défi. Il fait appel à des artisans locaux pour le terrassement extérieur, la plomberie et la menuiserie. Il s'intéresse ensuite à la redistribution des pièces pour améliorer la circulation et crée de nouvelles ouvertures sur l’extérieur pour faire entrer la lumière. « Ce vaste rez-de-chaussée est convivial et fonctionnel : au salon, quel plaisir de contempler le feu de la cheminée pivotante. La cuisine a été habilement placée en retrait derrière un meuble de comptoir. Quant à la salle à manger, elle mixe harmonieusement les styles et les époques », précise-t-il.

Pour les sols, notre maestro a choisi un parquet massif et un grès ardoise, deux matériaux bruts et naturels qui respectent la tradition montagnarde, mais qui sont ici mis au service d'un design plus contemporain.