Un appartement vintage et vitaminé

Par Pascale de la Cochetière
source : Maison créative n°62, p.38

Laurette redonne vie aux formes rondes et douces des meubles de notre enfance... Dans son appartement comme dans sa boutique de Boulogne-Billancourt, elle diffuse créativité et bonne humeur.

Pièce principale

La pièce principale de l’appartement s’étend du salon à la cuisine en passant par la salle à manger. Cet open space est rythmé par des touches de couleurs sur une gamme variant du pop aux années 1950.

C’est quand l’appartement au-dessus de son trop petit deux-pièces s’est libéré que Laurette s’est décidée à imaginer un appartement pour y faire vivre ses rêves de famille : des murs sont abattus, le plafond a été percé, un escalier de métal a été ajouté, et la grande famille (trois enfants) s’est allègrement installée dans un bel espace. Le chantier a été une longue aventure, car rien n’a été laissé au hasard, chaque petit détail a été le fruit d’une étude et de dessins successifs avec David, son mari, qui a comme elle la passion des formes et du design. Graphiste de formation, il aime jouer avec les volumes, respectant la notion des proportions et du bon goût.

La pièce principale

Salle principale

Le jaune apporte de la tonicité au lieu. Globe et réfrigérateur Frigeavia années 1950, et entourage de tableau peint directement sur le mur (Farrow & Ball). Tabourets « Tam Tam », chaise tulipe « Saarinen » et chaise « Bertoia » (Knoll), table haricot années 1950, Laurette habille son intérieur de design rétro aux couleurs lumineuses. Tableau Caroline Lemaire.

Trois chambres à l’étage ont été aménagées, les parquets restaurés et, pour personnaliser la montée de l’escalier, des niches ont été créées. L’étage correspond aujourd’hui à la partie nuit et le petit deux-pièces d’hier est fièrement devenu la grande pièce de vie d’aujourd’hui. Cuisine, salon et partie repas ne font qu’un. Le volume est généreux, lumineux et les trésors chinés par David et Laurette se retrouvent mêlés à leurs propres créations Souvent les meubles bougent et s’échappent, l’un s’en va, un autre arrive. « On ne peut s’empêcher de chiner et il est difficile de  résister à la tentation d’un véritable coup de cœur. » Le refrigérateur jaune qui trône dans le salon en est la meilleure illustration. Tous deux aiment le design scandinave, les années 1950 et 60, le travail du bois cintré, les meubles de métier et rien n’échappe à leurs yeux avisés. C’est pour le plus grand bonheur des passionnés, comme eux, de design et de nostalgie qu’ils ont ouvert à Boulogne- Billancourt une boutique showroom qui réunit cet esprit élégamment rétro qui les caractérise si bien.

Détails de la salle principale

1. Surface laquée aux couleurs intenses, la table basse des années 1950 s’invite à nouveau au salon.
2. Coussins de lin en dégradé de gris et aubergine, petites tables noires gigognes, Caravane, peau de vache chinée, tableau Allard, La Balade.
3. Transformer un vieux réfrigérateur joliment carrossé en petit bureau bibliothèque, c’est inattendu, et il a fallu toute l’inventivité et l’humour de David et Laurette pour qu’à l’intérieur de ce Frigeavia années 50 le nécessaire trouve sa place. La portière fait office de bibliothèque hébergeant un classeur (Ben), des tasses à café (Ikea), trombones, gommes et élastiques. Une étagère coulissante permet de travailler confortablement sur le clavier d’ordinateur, puis de le ranger. L’imprimante s’impose idéalement à la place des bacs à légumes... Une création astucieuse pour travailler chez soi et avoir des idées fraîches !

La cuisine

Compo de la cuisine ouverte

1. Le bar, construit en carreaux de plâtre enduits et peints en violet satiné, est chapeauté d’un plateau de verre trempé arrondi.
2. La cuisine mixe style cuisine pro et esprit pop avec son rose flashy.
3. L’escalier (Escaliers Décors) est une des pièces maîtresses qui signe l’identité de la pièce. Trois petites niches ont été créées pour rythmer la montée à l’étage.

La chambre principale et la salle de bains

La chambre des parents et la salle de bains

1. Chevet et lampes vintage Laurette, coussins et tableau La balade, dessus-de-lit Airdeje.
2. Peignoir Missoni, La Balade, et tabouret Starck, État de Siège.

Les chambres des enfants

Les chambres des enfants

1. Dans des lits Napoléon III dorment les enfants... Armoire parisienne, chevet et bureau sont les créations que Laurette décline en plusieurs couleurs. Tabouret d’usine, lampe en bakélite noire sont des coups de cœur chinés, en vente également dans son show-room. De l’appartement à la boutique, il n’y a qu’un pas.
2. Le bureau de contremaître s’affiche chez Lou en couleur poudrée pour une version doucement féminine .
Tags