Un appartement ancien dans le pur style lyonnais

Par Angélique Vallez et Olivier Waché

Du haut de ses deux mille ans d’histoire, la capitale de la soierie rayonne sur la région Rhône-Alpes. Dominée par deux collines et baignée par deux cours d’eau, plein feu sur la ville et sur l’appartement lyonnais de Maud, créatrice de mobilier contemporain !

Salon

Le salon-salle à manger de l’appartement de Maud, proche de la place des Terreaux, réunit toutes les caractéristiques du style bourgeois : parquet ancien, cheminée en marbre, dorures, hautes fenêtres et grands volumes. Pour l’aménager, l’emblématique lampadaire « Arco » de Flos est idéal.

Que la lumière soit !

Dans ce vaste appartement, situé à deux pas de la place des Terreaux, entre Rhône et Saône, où trône le palais Saint- Pierre, Maud et son mari David ont élu domicile il y a maintenant quatre ans. Ils ont d’abord eu un coup de cœur pour l’immeuble, construit en 1872, ce qui en fait l’un des plus anciens du quartier. « Nous avons tout de suite été séduits par les vastes pièces à la belle hauteur sous plafond de 3,40 mètres, typiques des appartements lyonnais, nous confie notre hôtesse. Nous n’avons pas cherché à transformer le lieu, mais plus à en faire ressortir les atouts. Ainsi, dans le couloir traversant, nous avons révélé cette belle pierre au sol. Les seuls travaux ont concerné la cuisine, qui était enclavée par une cloison et que nous avons totalement ouverte sur le couloir, et la buanderie, que l’on a supprimée pour agrandir la salle de bains. »

Salon

Dans le salon, un espace près de la cheminée a été réservé aux enfants avec du mobilier à leur taille. « Choupa Sofa » et « Mini Sofa », UltraSofa.

Lumignon

Pacôme et Tessa, les enfants de Maud
et David, ont testé et adopté les créations
de leur maman. Gare à qui voudrait prendre
leur place !
Dans un ancien panier à oeufs, un lumignon
à LEDs s’éteint lorsque l’on souffle dessus.

Par goût, mais aussi par commodité, l’appartement joue volontairement la carte du dépouillement. Ainsi, les canapés de Maud prennent toute leur mesure dans cette vaste pièce qui affiche un style typique de Lyon.

Salon

1. Ambiance design dans ce cadre très classique, avec le canapé « Christie » et la méridienne « Callista » avec son banc, le tout UltraSofa. Grande lampe blanche à poser, avec motif perforé de la carte du monde, Elsa Somano.
2. Sur le banc, une épaisse planche à découper et un plateau en bambou Habitat reçoivent un apéritif improvisé, à base de saucisson lyonnais, de saint-marcellin et d’arômes de Lyon (fromages enrobés de raisins pressés) de la Maison Cellerier. Sur le canapé, coussins Mademoiselle Dimanche et coussin « Nuage » Zü chez L’instant Poétique.

Déco et gastronomie lyonnaise

Pour les férus d’histoire-géo, Lyon est certes l’ancienne capitale des Gaules et l’actuelle préfecture du Rhône, mais pour les gourmands, elle est avant tout une référence en matière de gastronomie… Les plaisirs de la table sont une autre composante de la vie lyonnaise. Le salon-salle à manger est la pièce préférée de Maud, qui y accueille volontiers ses amis pour des soirées à l’ambiance chic mais décontractée.

Cuisine lumineuse et salon

1. Pour égayer les plans de travail : moulin à sel géant rempli de sel du Chili BHV, chocolat pétillant dans une boîte en forme de bâton de dynamite et papillotes Bouillet, bougies chauffeplat multicolores et wok avec manche en bois Habitat, tabourets « Tam Tam » Branex Design.
2. Nappe et serviettes Colette, minicocottes Le Creuset en guise de photophores, le tout au BHV. Comme centre de table, trio de bougies Bougies la Française, couverts et verres à pied Habitat. Pingouin en résine Côté Maison.

La praline rose et tous les desserts qui s’y rapportent sont une des spécialités lyonnaises les plus mémorables, notamment pour leur couleur inimitable.

Praline et sucreries

1. Cake et tarte fine à la praline, Jocteur.
2. Assiette de papillotes à pétards Bouillet, boîte Kusmi Tea au BHV et théière avec tasse en grès, collection exclusive, Mathûvû.

À chacun son univers pour des rêves étoilés

Petit nid douillet avec coin dînette pour Tessa, vaste chambre parentale au milieu de laquelle trône le lit vintage.

Chambre d'enfant

Dans la chambre de Tessa, table et chaise vintage chinées, parure de lit, boutique L’instant Poétique, minisofa et tapis « Teddy », UltraSofa. Au mur, trois affiches Madame Mo chez Mathûvû.

Chambre parentale

1. Plaid orange et parure de lit en percale grise, Absolument Maison au BHV. Coussins Mademoiselle Dimanche. Au fond, sur le miroir de l’alcôve, collier noeud papillon L’instant Poétique, bougie « Mythologie » Renoma et sticks à lèvres en chocolat Chokola, pour une ambiance très féminine.
2. Dans cette chambre, Maud a également installé son bureau et ses échantillons de matière. Structure de lit Cinna et lampes de chevet Elsa Somano. Sur la cheminée, ensemble de bougeoirs rouges Leonardo chez Côté Maison.

Une salle de bain lumineuse et tonique

Comme pour la cuisine, c’est un orange vif qui a été choisi par les propriétaires pour illuminer la salle de bains et dynamiser les réveils. 
Ainsi, Maud a fait le choix d’un bel orange pour cette, « pour vitaminer les lieux  et nous donner la pêche le matin », précise Maud. 

Salle de bain

Radio Lexon chez Habitat, bougie parfumée « Angel » Bougies la Française et bougie avec couvercle Esteban posée sur une serviette Flak au BHV, pompe à savon poupée Côté Maison.