Mélange de styles et de couleurs à Rouen

Par Virginie Cantais
source : Maison créative, n°70, p. 58

Derrière le raffinement des nuances 
de gris perce la fantaisie des couleurs et des mélanges de styles de la maison de Dominique et Jean-Pierre. Une histoire qui se raconte près de Rouen...

terrasse Rouen

Le goûter est servi, à l’abri du parasol, sur la terrasse donnant sur un jardin circulaire.

Rouen extérieur et salon

Grâce aux hautes fenêtres et aux différents miroirs, le salon est baigné de lumière. L’esprit des années 1950 y règne, créant ainsi une atmosphère pleine de personnalité. Les deux miroirs en œil-de-bœuf ont été réalisés par Julie M. La Déco.

En Normandie, non loin de Rouen, Dominique et Jean-Pierre n’ont pas hésité à s’approprier cette charmante maison familiale. Dominique a pris le parti de la revisiter avec vivacité et audace, tout en respectant l’harmonie et l’âme des lieux. Loin des clichés de ces belles demeures bourgeoises adossées aux collines qui ceinturent la ville, et que l’on pourrait trouver aux alentours de Deauville, cette maison à colombages ne manque pas de surprise. D’une énergie insatiable, Dominique anime l’ensemble en mettant en scène dans chaque pièce une sélection d’objets chinés très racés qui chamboulent les codes bourgeois et donnent un supplément de charme. Les jeux de composition entre les matériaux anciens et les couleurs vivifiantes singularisent la décoration. Les seuls travaux entrepris concernent la salle à manger que les propriétaires ont décidé d’agrandir. Cette extension s’intègre parfaitement à la partie ancienne et semble avoir toujours existé. Seul vestige du temps passé : le mur de briques. Dans la cuisine, les miroirs agrandissent l’espace, et les éléments colorés, clin d’œil aux années 1950, nous rappellent la gourmandise des propriétaires. Si la table reste raffinée, la cuisine, elle, demeure un lieu familial. Dans le prolongement du salon, elle s’adapte au mode de vie de la famille : « Nous aimons recevoir et nous consacrons beaucoup de temps à préparer de bons petits plats. » Chacun peut aisément laisser son empreinte sur un mur en ardoise décidément très complice.

salon et salle à manger

Sur un sol façon jeu de dames, les chaises peintes s’opposent aux fauteuils du salon, pour un jeu où l’unique gagnante sera l’harmonie des couleurs.

salon et salle à manger

Dans le prolongement du salon apparaît la salle à manger et son ambiance théâtrale. Les chaises de couleur, peintes par la maîtresse des lieux, sont savamment agencées pour pigmenter le décor. 

Ici, se mélangent les styles et les genres, mais toujours dans le souci de créer une atmosphère tout en élégance : tabourets design, meuble à tiroirs à épices de grand-mère, meuble radio des années 1950, paravent biblio- thèque masquant le réfrigérateur... Un mariage aussi hétéroclite que réussi ! Ouverts les uns sur les autres, les espaces de vie dégagent une sensation d’unité et de raffinement. Dans cette ambiance de gris, ponctuée ça et là de couleurs acidulées, on se prend facilement à rêver de voyages, surtout lorsque l’on entre dans la salle de bains. Grâce aux photos en noir et blanc de paysages urbains, mais aussi au prie-dieu d’une grand-mère auvergnate qui aurait adoré son nouvel habit, les désirs de voyage peuvent être aussi bien géo- graphiques que temporels. À l’étage réservé aux parents, on retrouve la passion de la propriétaire pour la couleur. Dans la chambre, les murs recouverts de papier peint se parent d’une teinte sombre, poudrée et délicate, soigneusement choisie. De jolis panneaux capitonnés de soie argentée ornent la tête de lit. Quant aux portes, elles ont été décapées, puis laissées à l’état brut. Dans la journée, la lumière entre généreusement dans toutes les pièces par les grandes fenêtres qui donnent sur le jardin, même les jours de grisaille. Ainsi, lorsque les portes du salon sont ouvertes, il n’y a plus de frontières entre l’intérieur et l’extérieur. Ce joli jardin ancien nous rappelle que nous sommes en Normandie, et Laurent Sangent, fleuriste talentueux chez Histoire de fleurs, sait mieux que personne le mettre en valeur. En témoignent les magnifiques sculptures de lierre que l’on retrouve sur la terrasse. « Dès l’arrivée des beaux jours, nous organisons de petites fêtes entre amis, nous illuminons le jardin et nos invités peuvent passer de la terrasse à la salle à manger et au salon », concluent Dominique et Jean-Pierre.

Les idées que l'on aime

Idées déco

1. Bibliothèque culinaire

Ce paravent en trompe- l’œil, simulacre de biblio- thèque, témoigne de l’intérêt que les propriétaires de la maison portent aux livres. Il masque le réfrigérateur !

2. Nuits capitonnées

La porte de bois brut s’ouvre sur la chambre, où la tête de lit argentée donne du rythme aux rayures des draps Sonia Rykiel.

3. Meuble 
à musique

Avec ce meuble 1950 pour radio et tourne- disque, tout droit sorti du grenier, les chanteurs ont retrouvé leur timbre de voix, pour le plus grand bonheur des auditeurs.

4. Rayures à croquer

Éclairs au chocolat guanaja et à la framboise venant de la Maison Yvonne, à Rouen, et, rayures, encore, pour cet intérieur décidément tonique et coloré.

cuisine

Melting pot d’idées
 et de styles pour une recette qui fonctionne dans cette cuisine familiale. Paravent
en trompe-l’œil, bonnetière noire, imposant carrelage blanc et tabourets laqués rouges : les contrastes sont de mise dans cette grande pièce à vivre.

chambre

« Personne ne voit la couleur comme elle est. Elle est hautement personnelle », explique le célèbre plasticien Daniel Buren au sujet de ses propres œuvres.

Salle de bains

Entre féminité chic et nostalgie en noir et blanc, les tissus à petits pois imposent dans la salle de bains le style rétro d’un décor urbain.

Tags