La maison de campagne de Chantal Thomass

Par Sandrine de Bruyne
source : Maison créative n°78, p.30

À Mortagne-au-Perche, Chantal Thomass dépose ses valises de dentelles le plus souvent possible. Elle file parcourir les vide-greniers de la région pour dénicher des trésors qui lui servent à décorer son ancien presbytère datant des XVIIe-XVIIIe siècles. 

m78_c_thomass_salon_fld.jpg

Salon de la maison de Chantal Thomass

Dans le salon, les boiseries repeintes en gris offrent du relief aux motifs de couronnes de laurier de style Empire peints au pochoir sur les murs.

m78_c_thomass_boudoir_fld.jpg

Le boudoir de la maison de Chantal Thomass

Un meuble de cuisine transformé en bibliothèque, des fauteuils des années 1940, un parquet en point de Hongrie, des murs recouverts de papier peint en toile de Jouy dessinent les codes du boudoir attenant au salon.

m78_c_thomass_bureau_fld.jpg

Le bureau de la maison de Chantal Thomass

Dans ce bureau, les grandes fenêtres datent du XVIIe siècle. Chantal range ses ouvrages de mode dans la bibliothèque vitrée.

m78_c_thomass_cuisine_fld.jpg

La cuisine de la maison de Chantal Thomass
Chantal, qui aime cuisiner, s’est offert le luxe d’une vaste cuisine au sol en pierre de Bourgogne. Tradition et humour, comme ces tabourets « Hot Seat », design Elan et Mark Falvai (Flavour Design), s’harmonisent avec élégance.

m78_c_thomass_buffet_fld.jpg

Le buffet de la maison de Chantal Thomass

La créatrice a fait réaliser ce buffet de séparation afin de ranger toute la vaisselle qu’elle chine.

m78_c_thomass_sejour_fld.jpg

Coin repas de la maison de Chantal Thomass

Côté salle à manger, la table ronde est dressée. Les chaises, au dossier en forme de gâteau et réalisées par Chantal, révèlent la gourmandise de notre hôte.

m78_c_thomass_couloir_fld.jpg

Le couloir de la maison de Chantal Thomass

Dans le couloir, Claudine Picard et Bernard Goût, deux artistes peintres de Perpignan, ont peint l’ancien parquet afin de créer un étonnant trompe-l’œil.

m78_c_thomass_chambre_fld.jpg

La chambre de Chantal Thomass

Théâtrale et confortable, la chambre à coucher est abritée dans une alcôve. Deux meubles de chevet encadrent une tête de lit cérusée, un dessus-de-lit capitonné confère un esprit assez fantasque et douillet.

m78_c_thomass_chambrebis_fld.jpg

Autre vue de la chambre de Chantal Thomass

L’envers du décor de la chambre de Chantal et de son époux Michel. Au pied du lit, une table de procession fait face à un manteau de cheminée chiné, repeint et intégré dans la boiserie.

m78_c_thomass_sdb_fld.jpg

La salle de bains de Chantal Thomass

Dans la salle de bains, la sellette (Cyril Fassier) fait office d’étagère pour le linge de toilette. Au sol, les carreaux noirs et blancs en ciment se prolongent sur les murs pour former les plinthes.

J'aime changer de maison pour avoir le plaisir de les refaire toutes.

m78_c_thomass_id_bis_fld.jpg

Les idées de Chantal Thomass à exploiter

Pourquoi ne pas coordonner les boîtes de rangement avec le papier peint des soubassements (Côté Bastide). Conservez des chutes de papier en prévision.

m78_c_thomass_id_fld.jpg

Les idées de Chantal Thomass à exploiter

Ces six morceaux de carte de France ont été achetés aux enchères. La propriétaire a eu la coquetterie de les encadrer de façon à redécouper l’Hexagone.

m78_c_thomass_id_ter_fld.jpg

Les idées déco de Chantal Thomass

Le souci du détail de la féminité est poussé à l’extrême avec le choix de la douchette main (Sopha Industries) et la robinetterie faite sur mesure (Chantal Thomass pour THG).

C'est lors d’une promenade dominicale, que Chantal Thomass tombe sur un ancien presbytère avec vue sur la campagne. Elle voulait une maison de ville pas trop loin de Paris. « De par mon travail, je crée des objets féminins, alors que pour mon intérieur, je garde ou restaure ce qui est “beau”. » Le salon Empire, par exemple, est resté dans son jus, dans les couloirs la pierre au sol a été laissée telle quelle, mais les parquets d’origine ont été repeints. Ses couleurs fétiches – rose, gris, noir – sont les fils conducteurs de sa déco. Pendant les deux ans de travaux, Chantal a chiné avec des plans pour être certaine que les meubles entraient dans les pièces. « J’aime mixer mes trouvailles aux lustres en cristal de chez Veronèse, jouer avec les matières comme le satin pour apporter de la lumière aux couleurs claires. » ajoute-t-elle.

Créatrice de mode, Chantal Thomass imagine des décors pour sa maison, mais aussi pour des hôtels (Vice Versa, Paris 15e) qu'elle meuble avec originalité. Inspirez-vous de ces idées...
Tags