Bois cérusé et vieilles pierres dans une grange en Touraine

Par Sandrine de Bruyne et Virgine Cantais
source : Maison Créative n°56

Sérénité et authenticité caractérisent cette grange entièrement rénovée par Virginie et Nicolas, tous deux originaires de la région.

Pièce à vivre, salle à manger avec lustre végétal.

Une pièce à vivre de 70 m2

La grange était en ruine lorsque Virginie (une autre Virginie) et Nicolas la découvrent au détour d’un petit hameau. C’est le coup de foudre immédiat. Le potentiel qu’offrait cet espace et la possibilité d’aménager une grande pièce principale pour y recevoir tous leurs amis ne pouvaient que les séduire. Afin de conserver l’authenticité de cette maison, ils ont tenu à utiliser les matériaux de la région. Après avoir dessiné la cheminée, ils ont fait appel à un tailleur de pierres et le tuffeau, quant à lui, a été utilisé par petites touches en habillage des fenêtres et des portes. La lumière est l’un des atouts de cette grange. L’idée d’offrir un maximum d’éclairage naturel par l’ouverture de surfaces vitrées s’est imposée.

La porte d’entrée s’ouvre sur une vaste pièce à vivre de 70 m2. Pierres de parement et lambris cérusés pour les murs, pierres d’abbaye pour le sol, le ton est donné, les matériaux de la région sont rois. Subtilement aménagée de couleurs tendres et de mobilier usé par le temps, elle se dessine sans cloison. Huit marches permettent accéder à la cuisine, située sur un plateau afin de prolonger la pièce commune.

Pièce commune : espace salon, salle à mange.

1. Table basse, commode et trumeau « Château et dépendances », de Country Corner, trouvent leur place devant la cheminée en tuffeau. Boutis et coussin en forme de coeur en lin viennent compléter cette atmosphère de charme.
2. Le ciel de table est en fer forgé. La structure réalisée par Nicolas permet d’accueillir une multitude d’objets à suspendre et de fleurs ; paravent et bougeoir, Pomax, cadre et chaises médaillon, Maisons du Monde.
3. Une porte d’origine a été conservée en prévision de son ouverture sur une future extension de la maison.

Bougeoirs en fonte, cadres de famille, lampes patinées…l’effet décoratif résulte d’une accumulation d’objets chinés

Grille en fer forgé et oeil bougie lanterne sur mur en pierre.

1. Chineuse avertie, la propriétaire met en scène une grille en fer forgé.
2. Une lanterne Pomax vient charmer l’oeil-de-boeuf sur toile de Maisons du Monde.

Dans la cuisine, des accessoires chinées et des meubles patinés

Parfait compromis entre tradition et modernité, la cuisine s’inspire d’hier et aujourd’hui. Elle surplombe la pièce à vivre. Place aux accessoires chinés et aux meubles patinés. Passionnée de décoration, la maîtresse de maison a meublé l’espace en y intégrant ses trouvailles au gré de son inspiration. Chaque accessoire est mis en valeur : les paniers en osier et les brocs sont suspendus au plafond, la délicate porcelaine s’expose, une cuisinière Godin a trouvé sa place. Le charme d’antan règne en maître. Aucun accessoire design et, pourtant, tout le confort est à portée de main.

Fleurs et pots de confiture chinés.

1. Virginie aime les fleurs ; elle les parsème dans la maison sous de multiples formes : en vase, accrochées aux meubles, en embrasse, en couronnes pour orner les bougeoirs…
2. Entre vaisselle et torchons, Virginie expose sa collection de pots de confiture en bleu et blanc qu’elle compte bien enrichir au fil de ses brocantes.

Une chambre habillée de bois

La chambre est douillette à souhait. Il y règne une atmosphère féminine teintée de romantisme, exprimée par des déclinaisons de tons ficelle. Les monogrammes brodés et messages en fil de fer entretiennent ce charme désuet. Les murs sont lambrissés ou peints en blanc.
« J’aime le changement, mais uniquement en faisant bouger les meubles et les accessoires de place. Le mariage de beige et de blanc offre de multiples possibilités dans le choix du mobilier. Deux vieilles portes chinées chez un brocanteur de la région ont été restaurées pour venir prendre place en tête de lit. Une véritable invitation à la paresse, et surtout à la détente.

Chambre adulte, mur en lambris.

Murs en lambris identiques à ceux du salon, tables de chevet, fauteuil et plateau petit déjeuner, Interior’s, pour une atmosphère teintée de douceur.

Panneau en bois et fil de fer dans la chambre des parents.

Les portes menant aux chambres sont rehaussées d’un ornement en fer forgé. Écritures « paresse » et « sieste », Jardin d’Ulysse.

Lin, organdi et cachemire dans les chambres des filles

Pour les chambres de Camille et Lola, là encore, Virginie a exprimé son penchant pour les jolies matières comme le lin, l’organdi et le cachemire, propices à créer une ambiance à la fois sereine et voluptueuse. Elle aime créer des univers qui se racontent à travers les tissus choisis et les objets. Quant aux pochoirs, elle confesse bien volontiers en user et en abuser à bon escient. Elle investit les poutres, s’exprime avec des fresques sur les murs de ses filles ou sur des supports vierges de tout ornement.

Chambre enfant, lit avec voile de lit.

Comme dans un cocon. Un ciel de lit abrite les nuits de Lola et les jouets en bois accentuent cette atmosphère d’antan. Lit à barreaux, Interior’s.

Chambre enfant de couleur rose.

1,2. Vous l’aurez deviné, la couleur préférée de Camille est le rose ! Dans cette chambre, un jardin tout aussi éphémère que poétique s’est installé.

La salle de bains

Motivés et inspirés par les travaux de leur rénovation, Virginie et Nicolas se prennent au jeu et conçoivent la salle de bains en accord avec les chambres. Toiles à matelas, zinc, coton et lin, les matières de nos grands-mères sont devenues un leitmotiv. Ils vont même jusqu’à ouvrir le mur menant à la pièce d’eau, pour y placer une fenêtre chinée chez un brocanteur de la région. L’illusion est parfaite, la salle de bains ressemble à une petite boutique et les accessoires jouent la carte du romantisme. Un fil à linge est suspendu uniquement dans le but d’y présenter de jolis petits sacs en tissus anciens. Murs carrelés clairs, ornés de boiseries peintes dans des variations de gris taupe, le parquet n’échappe pas au pinceau de la propriétaire qui s’amuse à y apposer des effets au pochoir d’un temps révolu.

Salle de bain rustique, de décoration type intérieur-extérieur.

1. Fenêtre ouverte sur cour. La salle de bains familiale ressemble à une petite boutique dédiée au bien-être. Ici, le linge suspendu fait partie du décor.
2. Le fer forgé renforce l'impression d'intérieur-extérieur de la pièce.
3.Les poutres sont blanchies pour ne pas trahir le code couleurs. Serviettes de toilette en nid-d’abeilles monogrammées, Mathilde M, petits coussins en toile à matelas ancienne confectionnés par la propriétaire.
Tags