MOB Hôtel Paris : c’est comme à la maison, tous ensemble

Par Claire Carisey

L’hôtel-restaurant MOB, situé au nord de Paris a ouvert ses portes en mars 2017. Avec une grande place accordée à la culture et au développement durable, le nouvel établissement ambitionne de devenir un véritable lieu de vie pour les habitants du quartier et les clients de l’hôtel. Un lieu de vie, né d’une envie de mouvements permanents : évènements, concerts, déco, restauration sont amenés à changer régulièrement. Déjà d’autres hôtels MOB sont en projet à Lyon, Washington et Los Angeles mais d’ici là, retour sur le premier phénomène hôtelier installé à Saint-Ouen.

Salle de restaurant MOB Hôtel à Saint-Ouen

Le Mob hôtel - Saint-Ouen s’inscrit dans le projet du Grand Paris, l’idée est de montrer qu’en banlieue aussi ça bouge. L’établissement s’intègre parfaitement à la vie du quartier, clients comme habitants peuvent profiter des services de l’établissement : jardins partagés sur le toit, bibliothèques, salle de privatisation, boutique, bar et restaurant.

Après trois années de gestation, l’adresse pionnière de l’enseigne MOB hôtel ouvre ses portes aux abords du célèbre marché aux puces de Saint-Ouen. Fondé et imaginé par Cyril Aouizerate, qui figure également parmi les concepteurs de Mama Shelter, cet établissement singulier est le reflet de l’hospitalité du XIXème siècle ; on y mange, boit, dort, achète, lit, danse, bref on y vit ! La déco est signée par le couple d'architectes d'intérieur, Valérie Garcia et Kristian Gavoille : « On a voulu créer une utopie concrète du tourisme en mettant l’accent sur le bien-être. Quand ils arrivent, les clients ont une impression de déjà-vu et se sentent chez eux. » Visite de cette ancienne entreprise informatique devenue hôtel. 

MOB Hôtel : des chambres anticonformistes

Ne cherchez pas la télé, il n’y en a pas. À la place des écrans, un petit espace bureau : « Cyril Aouizerate y tenait, c’est un homme de culture qui écrit et lit beaucoup » précise Kristian Gavoille. Les chambres sont colorées et leurs prix attractifs : de 89 € pour la plus petite (13 m2) à 159 € pour la version familiale de 35 m2.

Chambres de l'hôtel MOB

Le rideau rouge est l’ADN des chambres MOB hôtel. L'accessoire en velours met ici en scène la tête de lit et apporte un côté ludique. Caché à l’intérieur, les clients découvrent un appareil pour faire des ombres chinoises le soir. Dans les chambres « Sweet MOB », seules les deux lampes ont été dessinées par le couple d’architectes d’intérieur, le reste des pièces est chiné ou acheté en boutiques.

Chambres MOB : les détails font mouche

Détails dans les chambres MOB

1. Les miroirs sont bien connus pour agrandir l’espace. Dans les chambres MOB, ils ont une autre fonction, décorative et plutôt singulière  : « Ils donnent un petit côté putassier, attention terme à prendre au second degrés ! » humorise le designer d’intérieur, Kristian Gavoille.
2. Les chambres MOB, c’est de l’inattendu et de l’insolite. Pour le plus grand bonheur des petits, un tipi est installé dans certaines chambres. Détail ludique et décoratif.

Porte-manteaux dans les chambres MOB

Chez MOB hôtel, ce qui se cache habituellement, se montre. Les porte-manteaux ont été fixés de sorte à être vus et bien vus, on les retrouve sur tous les pans de murs des chambres. À droite de la photo, l’espace bureau est quant à lui plus discret mais tout aussi pratique. À défaut de regarder la télé, les clients peuvent louer un iPad dans le lobby situé au rez-de-chaussée ou tout simplement lire, écrire ou travailler.

Des salles de bains efficaces et propres

Une chambre d’hôtel, c’est toujours un lit et une salle de bains. Une chambre d’hôtel MOB, c’est une bonne literie et une salle de bain nickel. Chacune des 92 chambres possèdent son espace eau, ouvert sur la chambre. Ouvert mais confidentiel, l’agencement est fait de manière à préserver une certaine intimité, aussi bien du côté douche que du côté lit.

Les salles de bains de l'hôtel MOB

La crédence est en carreaux blancs 10 X 10 cm : « Le blanc évoque la pureté, c’est ce qu’on attend d’une salle de bain » précise Kristian Gavoille. Chacune des salles d’eau bénéfice d’un éclairage à dominante naturelle.

MOB : un resto multifonction

Dans la salle de restauration, on y mange mais pas que : on y boit, on y joue, on y lit et on y rit. C’est face aux clients que le pizzaiolo confectionne les pizzas, en totale transparence. Une longue bibliothèque a également été réalisée pour accueillir une belle collection de livres de poche et satisfaire la soif d’aventures. Plus excentré mais toute aussi intégré à la pièce, un baby-foot est à disposition des clients, pour le bonheur des petits et des grands.

Détails dans la salle de restaurant MOB hôtel

1. En enfilade du baby-foot, une grande table en chêne. Aux fenêtres du fond, ce sont des rideaux réalisés sur-mesure, on y retrouve le visage de certaines personnalités comme Angelina Jolie ou le daïla-lama, confondus au milieu de ceux moins connus mais indispensables à l'existence de l'hôtel MOB, ses architectes et ses investisseurs.
2. Le four à pizzas est la pièce maîtresse du restaurant, tout l’agencement en découle. Depuis les tables à manger, on ne voit que lui, lui en cuivre, posé dans une niche en béton. Ce n’est donc pas un hasard si les pizzas dégagent un si délicat et recherché goût du feu de bois…

Ambiance black and bois dans la salle de restaurant

Black and bois. Pour décorer et aménager les lieux, le couple d’architectes a souhaité la simplicité : « On ne s’est pas raccroché à une tendance mais plutôt aux matières brutes comme le chêne. » La plupart du mobilier a été chiné, ce sont des vraies tables de bistrot, un authentique bar en zinc qui sont installés dans la salle de restaurant.

Des objets, là où ne les attend pas 

Détourner les objets de leur fonction principale, c’est l’affaire du couple d’architectes Kristian Gavoille et Valérie Garcia. Au sous-sol ou dans les chambres situées au rez-de-chaussée et aux étages, les objets se métamorphosent. 

Objets détournées à l'hôtel MOB

1. Par manque de place, des portiques façon boutique ont été installées à là place des armoires. Le résultat est bluffant : les chambres sont plus design et beaucoup plus singulières.
2. Au sous-sol, dans la « boutique de souvenirs », une rampe d’escaliers fait désormais office de portique à vêtements. Astucieux et fonctionnel.

Trio de chaises "tape à l’œil"

Basses ou hautes, fixes ou à bascules, les chaises de l’hôtel MOB ne laissent personne de marbre. Installées dans les parties communes et dans les chambres, les assises participent, à elles seules, à créer une ambiance chaleureuse et atypique.

Chaises insolites à l'hôtel MOB

1. En annexe de la salle de restaurant, une luge en bois est à disposition des enfants. À côté, sont installés des petits poufs colorés, façon champignons des bois.
2. Dans les chambres, le mobilier chiné se mêle à celui des créateurs, ci-contre une chaise à bascule désignée par Patricia Urquiola.
3. Une grande chaise trône dans la salle de restaurant. C’est à l'origine, une chaise des jardins du Palais Royal, réhaussée de quelques centimètres pour devenir une chaise d’arbitre. Elle fait aujourd'hui la joie des clients juniors, Le Prince des Jardiniers.
Tags