L’Orcelière : gîte de charme dans la campagne vendéenne

Par Claire Carisey

L’Orcelière, ce sont quatre chambre d’hôtes rénovées dans une ancienne grange. Avec plus d’1 hectare de propriété comprenant un superbe parc arboré et une piscine intérieure chauffée, L’Orcelière est assurément la destination coup de cœur de la Vendée. À l’intérieur, les matériaux authentiques comme le bois et les vieilles pierres sont à l’honneur. Visite immédiate de ces chambres d’hôtes emplies de charme et labellisées Gîtes de France.

Façade de L'Orcelière

La maison d’hôtes L’Orcelière est située au carrefour de nombreuses activités vendéennes, comme notamment le parc du Puy du Fou situé à moins d’1h en voiture. En plus de bénéficier d’un emplacement stratégique pour le tourisme, L’Orcelière offre tout le confort avec en prime, une piscine intérieure chauffée.

« Je rêvais d’ouvrir des chambres d’hôtes, j’ai attendu d’élever mes quatre enfants pour me lancer » raconte Marie Robin, propriétaire de L’Orcelière. Les visites s’enchaînent pour dénicher la perle rare : « On habitait en Loire-Atlantique mais la Vendée nous attirait, c’est une région dynamique ! ». Seul hic ? Trouver un lieu assez grand pour faire d’un côté, le gîte et de l’autre leur maison privative. Ça tombe bien, une propriété avec grange et longère est à vendre. Le charme opère, 13 mois de travaux sont toutefois nécessaires pour réhabiliter les lieux, et c’est Marie, fille de maçon, qui s’improvise maître d’œuvre.

Une cuisine résolument contemporaine

Si l’ensemble de la maison d’hôtes L’Orcelière joue l’authenticité, la pièce de la cuisine se veut quant à elle résolument contemporaine avec du mobilier épuré et design. Au moment de préparer les repas, la propriétaire Marie Robin invite ses hôtes à la rejoindre afin de passer un moment convivial et chaleureux. 

Cuisine de L'Orcelière

Esprit contemporain dans la cuisine, avec des meubles épurés de couleur blanche (Porcelanosa) et une hotte décorative (Pando). Pour accentuer davantage le côté design de cette pièce à vivre, une trancheuse italienne rouge laquée est posée telle un objet d’exposition sur l’îlot central.

Salle à manger façon souvenirs

72 m2 de pièce à vivre où se mélange les styles : fauteuils années 50 (chinés), table basse baroque (Roche Bobois). Au sol, c’est bluffant et pratique, carrelage imitation bois (Porcelanosa)

Salle à manger de L'Orcelière


1. Pour équiper le vaisselier du gîte, Marie est allée passer un été à Limoges pour dénicher de véritables pièces coup de cœur. Sur table, on retrouve des tasses en porcelaine, aux côtés d’un chandelier en laiton complétement repatiné (chiné) et d’une cloche en verre (Hémisphère Sud).
2. Accumulation de transparence. Différents vases en verre, collectionnés au fil du temps par Marie, ont trouvé place sur cette console nappée de lin, aux initiales M & R peintes à la main.

Esprit de famille dans les chambres

La décoration des quatre chambres de L’Orcelière met à l’honneur la créativité de Marie Robin. Fauteuils, banc de lit, tables de chevet, armoires sont passés entre les mains de la propriétaire qui leur a offert un nouveau look : couture, peinture, tapisserie…

Chambre de L'Orcelière

Pour apporter de la cohérence à la chambre, Marie Robin a repeint les deux tables de chevet et les boiseries du banc de lit en noir. Jeux de texture sur les murs : la pierre blanchie contraste avec la peinture black « Savanah », effet sablé-irisé (Seigneurie Gauthier).

Une allure en rayures de zèbre

Détails de L'Orcelière

1. Imprimé zébré pour une chambre à l’esprit sauvage. Le sofa (Bon Coin) a été refait de A à Z par Marie Robin, couturière de métier et tapissière de formation : sangles, ressors, clous, peinture...
2. Les coussins ont également été réalisés par Marie Robin à partir de chuttes de tissus zébré, ce rappel d'imprimé créé un ensemble cohérent.

Les bonnes idées à picorer

Les idées à picorer à L'Orcelière

1. Pour décaper et redonner de l’éclat aux poignées de cet ancien meuble d’imprimeur, Marie Robin les a fait tremper 48 h dans du coca. Le premier tiroir laisse entrevoir les lettres en plomb d’imprimeur d’origine.
2. Marie Robin a offert une seconde vie à une armoire de famille, elle a récupéré le miroir puis lui a ajouté des petites volutes (Maisons du Monde) qu’elle a ensuite customisé avec de la pâte Fimo. La structure de l’armoire sert quant à elle de vaisselier.

Le paradis bleu de L'Orcelière

Piscine de L'Orcelière

Parmi les atouts de cette maison d’hôtes L’Orcelière, une piscine intérieure chauffée. Elle est située dans l’extension de la grange et offre une vue sur le parc et un accès direct sur la terrasse. À disposition des hôtes, des bains de soleil et des fauteuils au célèbre motif pied de poule.

Shopping à la manière de L’Orcelière

Shopping à la manière de L'Orcelière

1. Vase « Twig » en verre recyclé, à partir de 13 € l’unité, Love Creative People.
2. Nappe en lin, 170 X 180 cm, 86 €, Blanc Cerise.
3. Commode « Bastide hôtel », en bois massif pin, H. 83 X l. 128 X P. 56 cm, 4600 €, Mis en Demeure.
4. Assiette plate à dîner « Tuileries », en porcelaine de Limoges, D. 28 cm, 75 €, Alix D. Reynis.
5. Trancheuse manuelle entièrement démontable ; fabriquée en acier, fonte et aluminium ; 3699 €, Culinarion.
6. Coussin « Le Zèbre », en lin brodé à la main, finition bourdon, 40 X 55 cm, 280 €, Vis à Vis.
7. Plat sur pied avec cloche, en verre, D. 22,5 X H. 36 cm, 55 €, Côté Table.
8. Bougeoir « Bonbonnière » en verre, utilisable en objet déco ou en réceptacle à bougie décorative ronde, D. 26 cm, 20 €, Bougies La Française.