La maison de Léa pour un été en famille dans le Cantal

Par Claire Carisey

La maison de Léa, labellisée Gîtes de France, est l’étape rurale et familiale du Cantal. Son charme d’antan, sa nature généreuse et sa tranquillité invitent les hôtes à lever le pied. Ce gîte familial affiche une superficie à taille humaine de 120 m2 avec deux chambre séparées et une cuisine équipée, La maison de Léa cumule de nombreux atouts. Les propriétaires du gîte, Sandrine et Jean-Pierre Roussel, l'ont ouvert en juin 2016 après neuf mois de travaux intensifs. Et ce nouveau look n’est pas pour déplaire aux couples et aux familles qui viennent  et reviennent  profiter du calme du Cantal.

vue du gîte La Maison de Léa

L’arrière du gîte avec jardin aménagé : arbustes, cache-pots et arrosoirs en zinc, petits bonhommes en bois… Cette ancienne ferme, construite en 1733 avec les pierres régionales volcaniques, a préservé son cachet d’origine tout en acquérant confort et modernité après rénovation.

Histoire de famille : « En 2015, ma mère m’a légué la maison de ma grand-mère Léa, d’où le nom du gîte » précise Sandrine Roussel, propriétaire du gîte et agricultrice de métier. D’importants travaux s’enclenchent pour redonner un coup d’éclat à la maison, construite en 1733, et la transformer en gîte : décloisonnement des pièces, isolation, rafraîchissement des peintures… « Neuf mois après, les lieux se révèlent plus lumineux, confortables sans pour autant avoir perdu un brin d’authenticité. Les matériaux bruts comme le bois et la pierre volcanique demeurent à l’extérieur comme à l’intérieur.

Nuances de gris pour la terrasse

Installée sur le devant du gîte La Maison de Léa, la terrasse offre un espace convivial où prendre les repas en toute quiétude. Le gris est le fil conducteur de cet espace extérieur, il apporte cohérence et modernité sans rompre pour autant avec l’esprit des lieux.

la terrasse du gîte La Maison de Léa

Le gris s’invite en terrasse : table imitation béton (AMPM), chaises en métal (Bricomarché), fenêtres et cache-pots anthracite. La toiture est d’origine, elle est en lauze, une roche plate de nature volcanique 100% locale.

Seconde vie pour 120 m2 d’habitation

« Quand j’ai hérité de la maison, les pièces étaient cloisonnées, sombres ; les poutres ne se voyaient pas, elles étaient recouvertes de lambris. » Après neuf mois de travaux, les murs sont tombés, la lumière circule et révèle un espace de vie accueillant, chaleureux. Les touches de jaune safran, apportées par la chaise et le mur peint dans la cuisine, donnent un vrai coup de peps à l’ensemble.

le salon du gîte La Maison de Léa

Grand salon ouvert sur la cuisine. L’armoire de famille a été conservée pour garder l'histoire de cette maison ; elle permet d'accueillir en toute discrétion les appareils Hi-Fi : télévision, lecteur DVD… Les plaids posés sur le canapé et fauteuils personnalisent la pièce tout en apportant un côté chaleureux, esprit maison de famille (AMPM et Maisons du Monde).

poêle du gîte La Maison de Léa

Au coin du feu sous la voûte de pierres volcaniques. Poêle à bois (Invicta), caisse pour ranger le bois et panier (chinés). Le coussin posé sur la chaise grise est le point de départ de la décoration de la maison, les propriétaires s’en sont inspirées pour choisir les couleurs du gîte ; d’où le jaune pour la chaise (Leroy Merlin).

cuisine du gîte La Maison de Léa

Pour donner un style encore plus chaleureux à la cuisine, le couple propriétaire a mixé les matériaux authentiques comme cette grande table de ferme en bois brut avec des éléments plus contemporains  : meubles de cuisine, couleur gris clair (Meubles Brun) et verrière réalisée sur-mesure par un artisan local (près de la montée d'escaliers). La crédence en carrelage, imitation carreaux de ciment, fait écho au cache-pot posé sur la table.

L’ancienne cuisine transformée en coin détente

Au temps où vivait la grand-mère de Sandrine, la cuisine se trouvait dans ce petit recoin voûté. Aujourd’hui, elle est située dans la vaste pièce à vivre, aux côtés du salon. À son emplacement d'origine, a été aménagé un espace « loisirs ».

avant-après la bibliothèque du gîte La Maison de Léa

Les pierres volcaniques demeurent après les rénovations, certaines ont toutefois été ajoutées à l'emplacement de l'ancien évier. Micro-ondes, fours et plans de travail ont laissé place aux nouveautés : chaise imitation Tolix, malle de voyage en cuir (chinée), platine vinyle au look rétro avec numérisation par usb (Boulanger).

Les bonnes idées à picorer

les bonnes idées à picorer

1. L’ancienne porte d’entrée de la maison a trouvé une nouvelle place dans la montée d’escalier, c’est déco et cela renforce l'âme de la maison.
2. Du papier-peint, telle est l'idée des propriétaires pour customiser une cheminée vetuste. La vache (chinée) a été repeinte en blanc et recouverte d’une moumoute pour donner un côté rustique et jouer la touche humour dans la chambre destinée aux enfants.
3. Tapis « patchwork » réalisés par Sandrine et Jean-Pierre eux-mêmes, à partir d'échantillons de tissus  

Shopping à la manière du gîte La Maison de Léa

Shopping à la manière du gîte La Maison de Léa

1. Tapis « Buffalo », patchwork de peaux de vache, à partir de 1055 €, Scapa.
2. Horloge mural « Averville », en métal gris, L. 60 X P. 4,5 X H. 60 cm, 48 €, Kavehome.
3. Chaise « Masters » dessinée par Philippe Starck et Eugeni Quitlet, coloris jaune moutarde,
l. 57 X H. 84 X P. 47 cm, 186 €, Kartell.
4. Table basse « Kitkats » en bois, réalisation à la main, L. 153 X l. 105 X H. 40 cm, 4650 €, Timothy Oulton.
5. Lettres en métal brut vieilli, 22 cm, L. 19 X l.3 X H. 22 cm, 22 € l’unité, Love Creative People.
6. Plaid « Shandar » en coton et viscose, l. 140 X L. 180 cm, 109 €, Madura.

  • La Maison de Léa - Chambre d'hôtes/Gîte/Refuge - Voir la fiche