La Maison d’à Côté, l'hôtel-restaurant écoresponsable près de la Loire

Par Claire Carisey

Abritée dans le village pittoresque de Montlivaut, à 5 km de Chambord et à 2h de Paris, La Maison d’à Côté a tout pour attirer une clientèle soucieuse de l’environnement, à la recherche de bien-être et de luxe. Amoureux fou de la nature, le couple propriétaire, Christophe Hay et Emmanuelle, vient de réaliser d’importants travaux de rénovation : déménagement du restaurant gastronomique, création d’un bar à champagne et de 4 nouvelles suites. Tous ces changements ont permis à La Maison d'à Côté d'obtenir la certification Écolabel Européen. 

Salle de restaurant la maison d'à côte

La Maison d'à Côté est un établissement de charme, où épicuriens, et amoureux de la Loire se rencontrent. Deux styles de restauration y sont concotées par le chef étoilé Christophe Hay, une cuisine bistro et une cuisine gastronomique (ci-contre). 

Un an et demi après avoir repris une ancienne guinguette et épicerie à Montlivaut, sur la place du village, que Christophe Hay et son épouse Emmanuelle ont décidé de rénover le bâtiment voisin. Le couple y déplace le restaurant gastronomique avec cuisine ouverte sur la salle, créé un bar à champagne et 4 nouvelles suites. L’idée : « On garde la structure quelque peu rustique et on apporte modernité, choc des matières et design pour créer une ambiance shabby » explique Caroline Tissuer, l’architecte d’intérieur et décoratrice des lieux. Au bâtiment d’origine, on retrouve désormais une table bistro et 8 chambres, elles aussi rénovées. Le résultat est à l’image du couple hôtelier-restaurateur : accueillant, poétique, soigné et chaleureux.

Un projet de rénovation en osmose avec la nature

Terrasse de La Maison d'à Côté

1. Pour les beaux jours, une terrasse design verdoyante est aménagée, avec une vue privilégiée sur la place de l’église de Montlivaut, monument historique du XIIème siècle. Tables et chaises de la maison italienne Varaschin, spécialisée dans le mobilier extérieur haut de gamme.
2. La nouvelle « boîte d’accueil » en bardage bois apporte de la modernité à l’ensemble du bâtiment qui, côté bistrot est d’un style plus ancien, recouvert de pierres.

Une cuisine ouverte sur la nouvelle salle gastronomique

Avant les travaux, la salle gastronomique figurait dans le bâtiment d’origine, situé juste à côté. Aujourd’hui, le restaurant trône dans la partie annexe, fraîchement rénovée. « Le chef Christophe Hay voulait une cuisine ouverte pour accueillir et interragir avec ses convives » détaille l'architecte d'intérieur Caroline Tissier. L’ensemble dans une ambiance feutrée , soutenue par des teintes sombres.

La salle de restaurant gastronomique


Dans la salle de restaurant, le métal des fourneaux se confronte au velours des sièges. La plupart du mobilier à été dessiné par Caroline Tissier. Les tables sont des pièces uniques, réalisées sur-mesure par la décoratrice, qui a choisi d'allier le béton ciré de couleur crème et avec des incrustations de laiton. Les luminaires apportent un jeu de couleurs et de textures, elles sont l'œuvre du designer britannique, Tom Dixon. Au sol, la moquette très aquatique, comme un clin d’œil à la Loire; chère à Christophe Hay; apporte chaleur et confort. C’est le modèle « Watercolour » de chez Ege Carpets.

Salle de restaurant côté cuisine

Dans l’autre partie du restaurant, côté cuisines, les tables et le bout de comptoir sont en noyer massif avec une structure en acier. Au mur, c’est le même papier peint (Elitis Pleats) que dans le fond du restaurant mais cette fois-ci, de couleur bleu, l’une des couleurs préférées du chef Christophe Hay.

4 suites, 4 ambiances

Depuis 2016, La Maison d’à Côté se dote de 4 suites en plus de ses 8 chambres d'origine, situées dans la bâtisse d’origine. En plus d’êtres écoresponsables, ces 4 nouvelles suites se révèlent design et singulières. À la demande des maîtres des lieux, Christophe Hay et Emmanuelle, la décoratrice Caroline Tissier a imaginé 4 univers pour les distinguer entre elles : Cocoon, Écaille, Cuir et Plume.

La suite "Plume" est l'une des 4 suites proposée à La Maison d'à Côté

Dans la suite « Écaille », une baignoire Porcelanosa conçue sur mesure est exposée au cœur de la pièce. Également équipée d’un canapé convertible, cette suite se prête aussi bien à un séjour en amoureux ou plus convivial en famille. Ici comme dans les trois autres suites, bureaux et les têtes de lit ont été dessinés par l’architecte d’intérieur Caroline Tissier.

La suite cuir de l'hôtel La Maison d'à Côté

Logée dans la partie rénovée, au dessus du restaurant gastronomique, la suite Cuir met elle aussi en valeur les  matières nobles, avec ici, une dominante de cuir. On le retrouve avec parcimonie dans la chambre et dans la salle de bain comme en témoigne ces deux miroirs ronds. signées de l'architecte d'intérieur Nicolas Adnet.

Un nouveau bistro installé dans la bâtisse d’origine

En déménageant le restaurant gastronomique de la Maison d’à Côté au 17, rue de Chambord, Christophe Hay et Emmanuelle ont ainsi pu installer leur nouveau bistro, au numéro 25, dans le bâtiment d’origine. Ici, la déco est de style bistro, entre brocante et modernité.

Côté bistro dans la bâtisse d'origine de La Maison d'à Côté

Une salle de 37 couverts dont la déco et l’aménagement ont également été confiés à Caroline Tissier. Les luminaires tantôt contemporains, tantôt traditionnels côtoient des chaises et des tables en bois. Pour garder un côté authentique, le carrelage d’origine en damier noir et blanc a été gardé. Le revêtement mural est quant à lui nouveau, il vient de chez RT International.

Le bistro de La Maison d'à Côté

La roll's des trancheuses à charcuteries s’expose dans la salle de bistro comme un véritable objet de décoration. Cet ustensile de cuisine, laqué rouge, renforce l'esprit partage et convivialité du bistro de La Maison d’à Côté.

Les bonnes astuces "écolo" de la Maison d’à Côté

Particulièrement soucieux de l’environnement qui l’entoure, le chef Christophe hay a réalisé de nombreux aménagements afin de faire de son établissement, un lieu tourné vers l'avenir, une adresse écoresponsable.

Les bonnes astuces écolo de La Maison d'à Côté

1. Le linge de lit comme le le linge de bain de l’établissement hôtelier est certifié Écolabel Européen, les matières sont respectueuses de l’environnement.
2. Afin de mieux gérer ses déchets, le chef a investi dans 4 bacs à compost, qui lui permettent d’enrichir la terre de ses potagers situés à 5 min de son restaurant.
3. Entre les fours et les fourneaux, l’air peut rapidement devenir étouffant dans une cuisine. Puisque les fourneaux donnent sur la salle de restaurant, il était primordial que les convives ne subissent pas cette chaleur, le chef a donc opté pour un récupérateur de chaleur qui lui permet d’extraire la chaleur de la cuisine et de la redistribuer vers les autres pièces de l’établissement.

Idées déco à la manière de La Maison d'à Côté

Shopping inspiré de La Maison d'à Côté

1. Assiette ronde « Guppy » en faïence, disponible en turquoise et en blanc, D. 23 cm, Côté Table.
2. Miroir cerclé « Sperl », structure en acier laitonné, accroche en lacet à section ronde de cuir naturel, 259 €, Ligne Roset.
3. Chaise lounge « El Aito », pieds en fer, assise en bambou et rotin, 67 X 63 X 72 cm, 300 € ; Pomax en exclusivité au BHV /Marais.
4. Table basse « Faubourg », en chêne et laiton, 15,2 X 92 H 40 cm, 512,60 €, Les Héritiers.
5. Nappe "Guéthary", photo by la créatrice Christine Bruniau, imprimée sur satin de polyester,
disponible en trois tailles, 150 X 150 cm,  Nappe Végétale.
6. Applique « Plane »de la collection Powder Tones, en acier recouvert de laiton plaqué, 516 €, Tom Dixon chez Gallery Bensimon.