Hôtel Phileas : un hôtel à thème industriel à Paris

Par Claire Carisey - édité par Céline Moget

À quelques pas de la gare Saint-Lazare, à Paris, l'hôtel Phileas rend hommage à l’esprit industriel du XIXe siècle, aux grands voyages transatlantiques et à l'univers des romans de Jules Verne, notamment au Tour du monde en 80 jours. Dans cet hôtel à thème, boiseries, malles de voyage, boussoles, lampes à mèches, et même une montgolfière, font écho aux récits de l’écrivain voyageur et à son époque. L'esprit industriel se retrouve dans chacune des 39 chambres de l'hôtel Phileas, aussi spacieuses que confortables. 

Ambiance voyages dans les chambres de l'hôtel : malles, photos...

La décoration des 39 chambres de l’hôtel s'inspire des voyages, de la révolution industrielle et de l’Art déco.

Terminus gare Saint-Lazare, à l’hôtel Phileas 4*, où l’on pose ses valises avant d’entreprendre un nouveau voyage, une expédition dans le temps, au début du XIXe siècle, moment où fut construit le bâtiment. En 2015, l'établissement a été rénové. Il a fallu 18 mois de travaux pour qu'il devienne un hôtel à thème. "L’idée était de raconter l’histoire d’un voyageur,  Phileas Fogg, le héros du Tour du monde en 80 jours de Jules Verne, qui aurait fait étape à Paris dans ce nouveau quartier Haussmann Saint-Lazare", détaille le duo de décorateurs Marie-Agnès Louboutin et Patrice Henry. Résultat, un décor à savourer dans les moindres détails.

 L’idée était de raconter l’histoire d’un voyageur,  Phileas Fogg, le héros de Jules Verne, qui aurait fait étape à Paris dans ce nouveau quartier Haussmann-Saint-Lazare.

Un hall d'entrée comme une demeure bourgeoise

C’est dans l’esprit d’une maison bourgeoise du XIXe siècle que le duo d’architecte a repensé le hall d’accueil : boiseries, papier peint, sol en pierre à cabochons. Certaines pièces comme des livres de Jules Verne et autres objets de voyage ont été chinés chez des bouquinistes parisiens et dans des brocantes parisiennes. Le papier peint, à rayures colorées, apporte de la hauteur et gaieté au lieu.

Le halle d'accueil façon maison bourgeoise

Au sol, ce n’est pas du carrelage mais de la pierre qui a été choisie, un matériau plus authentique et noble pour ce lieu chargé d’histoire.

Détails sur le hall d'entrée

1. Les tableaux ont été réalisés, par un fabricant français, d’après des photographies anciennes sur le thème de la gare, des voyageurs célèbres et des bagages.
2. Confectionnés par un fabricant français, les fauteuils reprennent les codes des fauteuils appelés "bergères" et "crapauds", pièces phares des salons des maisons bourgeoises du XIXe siècle.

Esprit boudoir dans la salle du petit-déjeuner

L'espace réservé à la gourmandise dévoile une atmosphère cosy, chaleureuse et design. Parmi les pièces phares, des fauteuils argentés rassemblés autour de petites tables rondes, plateaux en verre. Dans le même esprit que le hall d'entrée, les photos de voyages viennent ponctuer les murs blancs de notes historiques et lumineuses.

Clin d'oeil à l'objet mythique de tous voyageurs : la boussolle

Clin d’œil aux voyageurs éclairés : une moquette avec pour motif la boussole, fabrication sur mesure par un fabricant allemand.

Des têtes de lit sur mesure dans les chambres

Colorées de teintes pep's, les 39 chambres de l'hôtel Phileas redonnent un bon coup de fouet aux voyageurs venus marquer escale une ou plusieurs nuits. Dans chacune d'entre elles, on retrouve ces inédites têtes de lit, créées sur mesure pour le Phileas, et qui les distinguent parmi tant d'autres hôtels. Sans fausse note, les différents graphismes se mélangent pour former l'harmonie entre imprimés  arabesques, carrées, rayures...

Les chambres de l'hôtel ont une connotation voyageuse

À l’image des communs de l’hôtel, les 39 chambres redonnent vie au XIXe siècle : grandes têtes de lit et chevets ressemblant à des malles de voyage, en cuir (Ruyant) ; avec un choix de matériaux nobles : tissu d'ameublement (Lelièvre), table en verre laquée noire (Collinet), moquette épaisse (Gallery B).

3 idées à noter

1. Les 39 numéros de chambres sont la création d’un artisan ferronnier français.
2. Les tapisseries derrière les lits sont inspirées des rambardes des fenêtres des immeubles parisiens datant du XIXe siècle, dessin réalisé sur mesure par la maison Vescom.
3. La lampe de bureau est une reproduction de celles utilisées par les mineurs et les cheminots à l’époque industrielle.

Des salles de bains Art déco lumineuses

Dans les salles de bains, c'est un univers lumineux, propre et immaculé qui s'y dégage. Teintes blanches et matières vitrées s'accordent entre elles. Les douches offrent un petit plus qui fait du bien grâce à la luminothérapie intégrée. Côté éclairage, pas de lumière naturelle mais des appliques toutes aussi efficaces que design.

Douche de lumière assurée dans les salles de bains de l'hôtel

Les matériaux employés dans les salles de bains rendent hommage au savoir-faire européen : miroirs espagnols (Garcia Requejo), carrelages italiens (Iris), robinetterie allemande  (Grohe).

Idées déco pour se croire à l'hôtel Phileas

Idées pour retrouver l'esprit déco de l'hôtel Phileas

1. Radiateurs en fonte à colonnes, hauteur de 35 à 95 cm, différents coloris proposés, 300 €, Charme & Parquet.
2. Lanterne en métal, 13 x 10 cm, H 18 cm, 26 €, Bianca & Family.
3. Malle en cuir et laiton, 127 x 77 cm,  H 41 cm, 3800 €, Timothy Oulton.
4. Commode en acier et chêne "Clapet Roneo", 130 x 30 cm,  H 100 cm, 870 €, O’Range Metalic.
5. Tabouret de couturier en bois et fonte, 30 x 30 cm, H 50 cm, 139 €, Produit Intérieur Brut.
6. Bibliothèque "Halle de Gare", 171 x 47 cm, H 3,17 m, 6433 €, Signature.