Un écolodge d'inspiration japonaise en Baie de Somme

Par Sandrine de Bruyne - Intégration Maeva Destombes

Niché dans un écrin de verdure, à quelques encablures du parc ornithologique du Marquenterre, «Le bruit de l’eau» est un écolodge en prise directe avec la nature, construit selon les normes d’un habitat passif. Il y a une dizaine d’années, Tibo et son épouse Nathalie ont fait l’acquisition d’une prairie pour y installer cette maison sur pilotis possédant une architecture d’inspiration japonaise non dénuée de codes occidentaux. La déco très sobre est un mélange de couleurs claires et de matières nobles et naturelles.

mc-hs3-renovation-eco-lodge-baie-somme-exterieur.jpg


Le jardin est aménagé selon les principes du «Tiers- Paysage», cher au paysagiste Gilles Clément : un espace en grande partie non exploité car considéré comme principal territoire d’accueil à la diversité biologique. Le jardin flotte sur un lacis de mares et de canaux reliés entre eux par des passerelles. 

mc-hs3-renovation-eco-lodge-baie-somme-exterieur-2.jpg


La façade de l'habitation est habillée d’un bardage en bois de mélèze non traité et le toit est végétalisé.

Un écolodge à l'architecture traditionnelle nippone

Véritables globe-trotters, Tibo et son épouse Nathalie décident, il y a neuf ans, d’acquérir une ancienne prairie dans la baie de Somme afin d’accueillir, à leur tour, des hôtes en quête de nature et de bien-être. C’est dans un mélange d’architecture traditionnelle nipponne et de codes occidentaux que cette maison sur pilotis est construite selon les normes d’un habitat passif. Influencé par ses nombreux voyages au Japon, Tibo installe un espace zen aux accents de ryokan, auberge typique du pays du Soleil-Levant. Pour l’aménagement intérieur, un choix de matériaux confère à chaque pièce une agréable sensation d’être à l’aise partout. Résultat : la symphonie des matières suffit à habiller l’espace et la décoration minimaliste met en valeur les volumes et les perspectives vers l’extérieur. La décoration sobre se traduit par des couleurs claires et douces, des matières nobles et naturelles donnant une impression de fraîcheur. Le bois, omniprésent, avec ses tons miel, confère une ambiance chaleureuse. Véritable florilège écologique, la bâtisse se fond entièrement dans un environnement naturel: toiture végétalisée, panneaux solaires photovoltaïques, installation géothermique, électricité verte, récupération et épuration des eaux de pluie dans des bassins écologiques et même des toilettes green...

Pour aller plus loin: Voyagez jusqu’au Sri Lanka et découvrez hôtels et écolodges de rêve le temps d’un séjour inoubliable.

Les chambres ouvertes sur l'extérieur

mc-hs3-renovation-eco-lodge-baie-somme-chambre.jpg


Les chambres invitent à la détente et à la contemplation. Rien ne vient perturber cette relation à la nature. Une déco zen peu encombrée et dénuée de tout artifice y est privilégiée. 

mc-hs3-renovation-eco-lodge-baie-somme-chambre2.jpg


La lumière d'une des chambres, située dans un dojo (pièce de méditation), est filtrée par des claustras de bambous et des shōjis (panneaux en papier de riz montés sur une trame en bois). L’aménagement contribue à renforcer la personnalité et l’originalité des lieux. Le lit est posé sur des tatamis. Le résultat est une harmonie des lignes très reposante.

mc-hs3-renovation-eco-lodge-baie-somme-chambre-salle-bain-douche.jpg


1. La chambre mélange les codes occidentaux à l’architecture traditionnelle nipponne. Le lit est placé dans une alcôve habillée d’un placage en pello-spruce. Des panneaux coulissants peuvent se déplacer à l’envi pour créer plus d’intimité. Fauteuil (AM.PM.). 
2. Dans la salle de bain le sol est en galets et les murs sont tapissés d’ardoise. Elle s’ouvre sur un bassin végétalisé. La nature – qui fait partie intégrante des espaces consacrés à la sérénité – est ainsi minutieusement mise en scène comme au Japon. 

Un coin bibliothèque dans le salon

mc-hs3-renovation-eco-lodge-baie-somme-bibliotheque.jpg


Faisant partie d’une des suites disponibles pour les hôtes, un coin salon est meublé uniquement de l’essentiel. Un canapé (Roche Bobois) s'intègre parfaitement dans un des renfoncements du mur. Des niches ont été aménagées en bibliothèque et une étroite table sert de bureau improvisé (chaises Eames). Les photos sont signées Tibo. 

Le salon avec Jardin d'intérieur

mc-hs3-renovation-eco-lodge-baie-somme-salon.jpg


Dans la pièce à vivre, le jardin intérieur dégage une ambiance zen apaisante. Toutes les photos de voyages sont signées Tibo, le maître de maison. Une chaise longue signée Le Corbusier invite au repos et à la méditation. Des panneaux coulissants permettent de jouer avec l’espace et de le structurer selon l'inspiration du moment. Au sol, le béton peint en blanc est encadré par des rails de guidage qui évoquent les ourlets des tatamis. 

mc-hs3-renovation-eco-lodge-baie-somme-vitre-vue-exterieur.jpg


Depuis la maison, la vue sur le jardin est panoramique grâce aux larges baies vitrées. Pour compléter l’éveil des sens, Tibo propose du thé japonais aux hôtes de passage et choisit avec attention ses coupelles et bols en céramique, laque ou bois, rapportés de ses voyages. 

La cuisine totalement décloisonnée

mc-hs3-renovation-eco-lodge-baie-somme-interieur-cuisine.jpg

Dans la cuisine, les murs et le plafond sont recouverts d'un placage de contreplaqué en pello-spruce. Autour de l’îlot central, on se retrouve pour cuisiner ou pour partager un repas convivial. Les meubles, ainsi que le plan de travail en Inox, ont été réalisés sur mesure par un artisan local. Chaises (Eames). 

Carnet d'adresses

Ecolodge Le Bruit de L'Eau - Chambre d'hôtes/Gîte/Refuge - Voir la fiche

Shopping inspiré de l'écolodge

mc-hs3-renovation-eco-lodge-baie-somme-salon-shopping.jpg

1. Théière de tradition japonaise en fonte Itome, 1 litre, 210€, Palais des Thés.
2. Peinture intitulée "Brume dans la lumière" de Odile Escolier, 50 x 50 cm, montée sur châssis, 600€. En vente chez Carré d'Artistes.
3. Lampe Formakami, design par Jaime Hayon, édition par &Tradition, 199€. En vente sur Moncolonel.fr. 
4. Chaise AAC 22 blanc, pieds en chêne naturel avec coque en polypropylène de différentes couleurs, 250€, Hay sur Moncolonel.fr. 

Dans le même registre: découvrez l'art de vivre à la japonaise à travers notre reportage sur Maison Créative.
Tags