Une mezzanine en panneaux OSB pour métamorphoser un studio

Par Céline de Almeida

L'OSB est la véritable star de ce studio de seulement 29 m2, imaginé par et pour l'un des fondateurs du cabinet d'architecture polonais 3xA. Un matériau de construction à base de bois - également appelé agglo - à la fois écologique, économique et résistant à l'humidité, particulièrement prisé pour son style brut, mais également son coût réduit. Véritable trait d'union de cette rénovation contemporaine d'un intérieur classique, l'OSB permet ici de réaliser 3 modules indépendants qui restructurent et optimisent l'espace tout en préservant les prestations d'origine. Suivez le guide...

mcr_3xa-29m2_l-ouv.jpg

Grâce à la hauteur de 3,20 mètres sous plafond de ce studio polonais, un espace de couchage confortable a pu être aménagé au dessus de la salle de bains et du dressing. La hauteur sous plafond ne permettant pas de créer deux nineaux équivalent, le designer a opté pour une semi-mezzanine.

Occupé par une personne âgée pendant de nombreuses années, ce studio de seulement 29 m2 situé dans un immeuble historique de Wroclaw en Pologne, a été entièrement repensé par le bureau d'architecture polonais 3xA dont Ewa Czerny, l’un des trois fondateurs, est  le maître d'oeuvre mais également l'heureux propriétaire... Le concept de cette rénovation de grande envergure ? Créer un appartement contemporain avec une chambre indépendante, mais également lui redonner du cachat en restaurant son caractère historique. Car ce studio qui faisait autrefois partie d'un plus grand appartement, a perdu la plupart de ses prestations d'époque entre la séparation arbritraire et les goûts en matière de décoration de la précédente propriétaire, qui avait par exemple démoli une partie des moulures du plafond.

L'OSB, le matériau de choix pour le studio

mcr_3xa_29m2_l-2.jpg

Pour agrandir visuellement l'espace, le salon, la salle à manger et la cuisine ont été fusionné en un grand espace à vivre décloisonné. 

Mais le principal problème de ce petit espace étaient les proportions du séjour, plus haut que large, qui provoquaient irrémédiablement un sentiment de claustrophobie. Ewa Czerny décide alors de rééquilibrer l’espace grâce à une structure géométrique exploitant la hauteur sous plafond afin créer une chambre en mezzanine d'une hauteur sous plafond au-dessus d'une salle de bains confortable et d’un grand dressing. Une astuce qui, malgré une hauteur de seulement 125 cm dans l'espace de couchage permet de récréer les fonctions traditionnelles d'un maison, avec une zone jour au rez-de-chaussée et une zone nuit à l'étage, dans seulement 29m2. Le tout entièrement décloisonné pour un sentiment d'espace décuplé.

mcr_3xa-29m2_l-4.jpg

Non contents d'optimiser le moindre mètre carré grâce à un travail minutieux sur la géométrie spaciale, les architectes ont utilisé des illusions d'optique pour rééquilibrer l'espace supplémentaire, à l'instar du parquet à larges lames posé dans le sens de la largeur ou de la fausse porte installée au fond du dressing.

L'appartement étant petit - et le budget restreint -, les architectes ont privilégié lors de la rénovation des matériaux lumineux et légers comme l’OSB (Oriented Strand Board - panneau de particules) , un matériau de finition bon marché. Une astuce qui permet également de donner le ton de la décoration en créant un constraste ultra-désirable entre les éléments anciens (à l'instar des briques repeintes en blanc et des moulures restaurées) et contemporains.  

mcr_3xa-29m2_l-3.jpg

Le placo permet ici de créer un trait-d'union entre les différents espaces du studio, de la bibliothèque sur mesure de l'entrée, en passant par la table/plan de travail de la cuisine, et bien sûr la mezzanine, pièce maîtresse de cette rénovation.

mcr_3xa_29m2_l-5.jpg

Lumineuse et décloisonnée, la cuisine exploite quasiment toute sa hauteur sous plafond et joue sur les contrastes de couleur entre des meubles immaculés et un mur noir pour agrandir virtuellement l'espace.