Un appartement en enfilade entièrement réaménagé

Par Céline de Almeida
Publié le 15/12/2016

Comment réorganiser l'agencement pour le moins hasardeux d'un appartement de type haussmannien sans toucher à son charme et à ses prestations classiques, notamment les moulures ? Une question épineuse sur laquelle les architectes de l'atelier d'architecture belge AXAU se sont penchés avec ce projet intitulé Angie et Nelson. Le résultat de leur réflexions ? L'implantation d'un cube multifonctions posé entre le séjour et l’espace nuit comprenant notamment les pièces d'eau, qui vient littéralement se glisser dans la structure existante. Un mélange des genres aussi surprenant que réussi pour un intérieur unique à forte personnalité.

mrc_axau-ouv-credit-francois-de-ribaucourt.jpg Séparant désormais l'espace jour de l'espace nuit, ce cube compact et multifonctions a permis aux propriétaires des lieux de gagner une pièce supplémentaire.

Intitulé Angie & Nelson, ce projet de l'atelier d'architecture bruxellois AXAU signe la réorganisation complète d'un appartement de 3 pièces en enfilade, dont une seule chambre, en un logement confortable de 2 chambres. Un pari délicat, doublé d'une volonté de la part des maîtres d'oeuvres, Cecilia Castelvechi et Aurore Van Damme, de préserver le charme et la luminosité des espaces existants, tout en les adaptant au style de vie moderne de ses futurs occupants... Pourtant, l'intervention architecturale s'est limitée à l'implantation d'un simple volume blanc, dont les lignes pures englobent l'ensemble des fonctions de services, à savoir le vestiaire, la cuisine, la chaufferie, les toilettes et la salle de douche... Un volumecompact dessiné sur mesure, qui a permis de réorganiser complètement l'espace en associant plusieurs fonctions dans un nombre de mètres carrés restreint, sans le cloisonner afin de préserver sa luminosité naturellle.

mrc_axau-1-credit-francois-de-ribaucourt.jpg Posée en contrepoint des moulures et du sol en lames de bois avec veinures apparentes, la structure immaculée ponctue l'espace et apporte du relief à l'ensemble.

Ce volume pur immaculé, qui semble avoir été simplement glissé dans l'espace existant, est volontairement mis en opposition avec les sols en sapin brut et les plafonds ouvragés pour donner du relief aux éléments plus ornementés de l'architecture originelle, à l'instar des hauts plafonds moulurés et des portes en boiseries d'époque. 

mrc_axau-2-credit-francois-de-ribaucourt.jpg À l’intérieur du bloc, l’esprit cubique est omniprésent, depuis les meubles de cuisine en passant par la crédence en carreaux de céramique dont le format est volontairement souligné par le choix de joints gris foncé.

mrc_axau-3-credit-francois-de-ribaucourt.jpg Volontairement détaché du parquet - du moins visuellement - et du plafond, le cube immaculé semble littéralement planer au-dessus du sol pour une sensation de légèreté pour surprenante pour un volume technique. 

Naturellement éclairée par une fenêtre d'angle au vitrage translucide, la nouvelle salle de bains joue la carte de la contemporanéité à petit prix avec des revêtements bruts et peu onéreux. Démonstration en images avec les meubles en OSB traités contre l'humidité et le  sol en Mortex, un enduit minéral étanche et coloré disponible en différents effets, ici en version béton ciré.

mrc_axau-4credit-francois-de-ribaucourt.jpg Un look très contemporain, volontairement en opposition avec le reste de la décoration de l'appartement, pour cette pièce d'eau située à l'intérieur du cube immaculé qui a permis de repenser l'organisation de cet intérieur ancien.

mrc_axau-5_credit-francois_de_ribaucourt.jpg Plutôt que de rénover cet appartement de manière traditionnelle, les architectes d'AXAU ont tenu le pari réussi de mêler prestations classique et matériaux bruts comme cette porte en mélaminé brut ou cet escalier en panneaux de bois aggloméré.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer