Comment traiter les problèmes d'humidité

Par Valentine Buvat
source : Maison créative n°77, p.109

Quelques astuces et installations vous permettront de limiter le problème d'humidité dans votre maison.

Isoler : résorber l'humidité

Les déshumidificateurs. Alternative à l’installation d’une ventilation, un déshumidificateur permet de rééquilibrer le taux d’humidité relative d’une pièce, qui doit idéalement se situer entre 45 et 60%. Il permet de régler les problèmes mineurs d’humidité, mais n’en traite pas la cause. Électrique, le déshumidificateur peut être aussi efficace qu’une VMC, à la différence qu’il faut vider le bac de récupération d’eau régulièrement. Comptez entre 150 et 200€ pour un équipement programmable et peu bruyant.

Installer un déshumidificateur dans une pièce ne demande pas d’effectuer des travaux et peut se révéler une solution très efficace. Certains font également chauffage.

Peinture anti humidité

La peinture anti-humidité est blanche par défaut, mais peut être recouverte d’un autre parement sans perdre ses capacités.

La peinture anti-humidité. Cette finition de surface est tout indiquée dans les pièces d’eau où règne un fort risque de condensation. Déperlante mais non filmogène, la peinture anti-humidité n’empêche pas les murs de respirer, mais neutralise les risques de cloques, d’auréoles et de moisissures. Blanche et sèche au toucher en quelques heures, elle peut ensuite être recouverte d’un revêtement mural traditionnel (peinture, papier peint, etc.). Il convient de bien préparer le support avant application.

Aérez ! Une bonne ventilation est la clé d’un intérieur sain. Ouvrir les fenêtres 15 minutes par jour permet de renouveler l’air intérieur sans refroidir les parois. Il faut aussi penser à nettoyer les VMC afin d’assurer leur bon fonctionnement.

Tags