Comment restaurer un escalier

Par I.Chabeur- S.clément - Intégration M.Destombes

Du blanc dominant pour réfléchir la lumière et envelopper l’espace de fraîcheur.  Des touches de noirs en contraste apportant du chic et un bleu glacier posé en soubassement diffusant une impression d’évanescence.

mc-avant-apres-saintes-escalier-resultat-sc.jpg


Exit le vieux lino, le papier peint défraichi et place à la lumière. Les murs et le plafond ont été lessivés puis peints en blanc et bleu glacier pour le soubassement des murs, texture veloutée,  « Colorissim » 44,90 € le pot de 2L5, V33.

Nettoyer et repeindre les marches et les murs

mc-avant-apres-saintes-escalier-2-sc.jpg

AVANT : Les marches en pierre était très abimées, repeindre l’escalier et le sol alors recouvert de lino s’est avéré la solution la plus simple et spectaculaire pour leur donner une seconde vie. 
APRÈS : Les deux ont été lessivés, puis passer de deux couches de la nouvelle formule pour sols carrelés de V33. Résistance aux chocs et passages, elle peut être utilisée sur la pierre, le marbre, le grès ou le béton. « Peinture 100% carrelages »,  59,90 € le pot de 2L. 
Gravure « Reclining figure in blue » signée Victoria Achache, 1100 €. Porte manteau « Scengai », 585 €, Zanotta. Tabouret, 105 €, Baan. Sac en lin, 49€, Baobab textiles. Vases en céramique émaillée, 65 €, Sempre. Le tout chez In Home.

Restaurer boiseries et ferroneries
 

mc-avant-apres-saintes-escalier-3-sc.jpg


AVANT : Les boiseries et les ferronneries sont décapées à la paille de fer puis peintes en noir mat avec l’émulsion acrylique V33 «  Colours multi support » 29,95 € € le pot de 2L.
APRÈS : L'escalier a retrouvé une seconde jeunesse.