Idées récup' pour le jardin

Par Emmanuelle Saporta

Voici des idées récup pour le jardin, faciles à mettre en œuvre et vraiment originales. Fers à béton, planches de bois, cagettes et palettes, tonneau…Récupérez ces objets du quotidien pour décorer votre jardin, transformez-les et personnalisez-les selon vos envies. Ils prendront place parmi les plantes pour donner du style à votre coin de verdure. Vous pouvez les utiliser telles quelles ou les transformer et même les associer pour un créer un décor étonnant. Sélection d’idées récup repérées par la rédaction sur le salon Jardins Jardin 2017. 

mcr_terrasse-bleue_jardiland_es

Terrasse Jardiland aménagée avec du bois. La bonne idée déco : vous pouvez utilisée des palettes, peintes en blanc, et placées sur la tranche. 

Une pergola avec des fers à béton

Fers à béton rouge dans le jardin d'Alexandre Tonnerre

Dans ce jardin blanc et rouge, très classe, les fers à béton donnent le ton. La bonne idée déco : piquer des fers à béton dans le sol pour créer des cloisons toutes légères et les peindre de couleur vive afin qu'ils ressortent bien au milieu des massifs.

Embarquement pour Cythère avec le Champagne Brimoncourt – Conception et réalisation Alexandre Tonnerre, Opus Paysage.

Un canapé avec des palettes et un bureau avec des tables horticoles

bureau connecté en pleine nature

Ce bureau est construit autour d’une table de culture horticole, utilisée dans les serres de Gally. L’ensemble est fabriqué en partenariat avec Extramuros, à partir de bureaux usagers mis en œuvre par des personnes en insertion.

Bienvenue dans ce lieu de vie et de travail d'un nouveau genre. Un jardin qui rend hommage à la biophilie, ce « penchant naturel, instinctif, qui nous pousse à rechercher un contact authentique ou dérivé avec le vivant », selon l’écologue américain Wilson. Bienvenue dans un bureau végétalisé, écologique et ergonomique, qui intègre du végétal.

banc de jardin en palettes

La bonne idée : les fauteuils fabriqués à partir de palettes en bois peint et habillés de coussins bien confortables.

La fabrique fertile – expériences biophiliques. Conception : Bureau d'études de Gally et Jardins de Gally.

Une "cloison" avec des pots

Les pots en terre cuite ont inspiré les créateurs de jardin. Non pas pour y cultiver des plantes tout simplement, mais pour en faire tout autre chose.

pots en terre cuite pour des cloisons

Dans le jardin de l'AJJH, conçu par le paysagiste Michel Pena, les pots forment une séparation toute en transparence surmontée d'une rigole où l'eau circule depuis le sommet pour se déverser dans le pot du bas qui fait office de petit bassin rafraîchissant. Les pots sont plantés d'espèces mellifères qui font le bonheur des insectes butineurs.

Jardin Pots M. Conception : Michel Pena pour l'AJJH et VALHOR

Un muret de pots

muret avec des pots en terre cuite

Autre exemple de petit "muret" composé de pots en terre cuite empilés les uns sur les autres.
La fabrique fertile – expériences biophiliques - Conception : Bureau d'études de Gally et Jardins de Gally

Un bar avec des tonneaux et une déco en OSB

tables montée sur des tonneaux

La bonne idée déco : les grands bidons métalliques utilisés pour servir de socle à une table-bar d'appoint.

Dans ce jardin participatif, gai, coloré et accueillant, tout est conçu pour s'installer, prendre un verre, déjeuner, s'assoir en bonne compagnie pour discuter. Bois peint en blanc, rooftop fleuri avec vue sur le jardin, bar accueillant, étagères à plantes fixées sur des panneaux en OSB. Le tout dans une ambiance charmante et girly.

panneau OSB pour fixer des étagères

Des panneaux d'OSB servent de fond à ce mur d'étagères ornées de plantes. Pratique pour habiller par exemple un abri de jardin ou un bar d'extérieur.

Jardiland - Tous jardiniers urbains – Conception et réalisation Merci Raymond.

Une grande table avec des planches et des cagettes

table de jardin bordée de légumes

La bonne idée déco : la table plantée de tomates cerises et les cagettes en bois qui peuvent servir à stocker des produits.

Dans cet espace, tout le monde peut passer et s'arrêter, se poser et discuter...profiter des fleurs, du potager et même s'assoir autour de la table d'hôtes pour picorer. Comme l'expliquent les concepteurs, "le jardin public permet une forme de proximité apaisée entre tous ceux qui le fréquentent".

Jardin public - Franprix - Conception Béatrice Dary (Gally), réalisation Les jardins de Gally.

Un sol couvert de fers à béton et du bois brûlé

jardin avec sol en fer à béton


Voici un jardin où la nature reprend ses droits. Les concepteurs accordent une large place au végétal qui occupe 80 % de la surface avec une sélection de plantes luxuriantes et sauvages. Leur approche écologique favorise aussi l’utilisation de matériaux recyclables, 100 % réutilisables.

cloture en bois brûlé

L’utilisation de la technique japonaise Shou-Sugi-Ban aussi appelée « bois brûlé » : cela consiste à rendre le bois plus résistant aux UV, aux intempéries et aux attaques d’insectes en le carbonisant.

Low Impact Conception Fabien Cuny (Didier Danet) et réalisation Didier Danet

Comment appliquer la technique de « bois brûlé »

« La technique du Shou-Sugi-Ban » peut s’appliquer pour tous les bois de pins. Le bois peut être brûlé avec des braises ou avec un chalumeau pendant environ 10 minutes. Les résidus de charbon sont ensuite grattés à l’aide d’une brosse, puis rincés avec de l’eau avant d’être mise à sécher puis d’être finalement enduits d’huile de lin. Selon les spécialistes, cette méthode permet de protéger le bois pour une durée de 80 ans environ ».