Comment réussir l’aménagement d’un coin buanderie chez soi ?

Par Salomé Giraudet

Rares sont les chanceux qui profitent d'une pièce entièrement dédiée à la buanderie ; dans nos petites habitations, il est parfois difficile de trouver un espace suffisant pour caler la machine à laver et le nécessaire de lessive. Aménager un coin buanderie, c'est aussi penser au plan de travail et aux rangements d'appoints – des cintres, des paniers, des étagères et même des épingles, autant d'astuces qui facilitent la corvée quotidienne. Voici donc nos bons conseils pour aménager un coin buanderie optimisé et fonctionnel.

mcr_PH129222.jpg

coin buanderie dans la cuisine
Un coin buanderie aménagé sous une cuisine, rendu discret grâce à un rideau gris. Ikea.

S'il y a bien un espace que nous n'affectionnons pas beaucoup c'est le coin buanderie. Synonyme de corvée pour certains, cauchemar de la décoration pour d'autres, il faut bien reconnaître que la machine à laver nous pose quelquefois des choix cornéliens : où la placer, faut-il la cacher, quels rangements installer. Sur Pinterest se multiplient les images de buanderies XXL et ultra design, à l'esthétique aussi soignée qu'une pièce de vie. Mais lorsque les mètres carrés font défaut, comment procéder ? Des idées pratiques, une bonne dose de fonctionnalité et des astuces déco, voilà de quoi réussir haut la main l'aménagement d'un coin buanderie chez soi.

Dissimuler la buanderie dans un placard

Si les piles de linge sale ont tendance à s'accumuler près de la machine à laver, mieux vaut dissimuler au maximum le coin buanderie des pièces de vie. Loin des regards, derrière une porte de placard, cet espace utilitaire trouve une place de choix – d'autant qu'isoler la machine à laver dans un rangement permet de réduire le bruit de l'électroménager en fonctionnement. Même s'il est installé dans une salle à manger ou une salle de bains un coin buanderie comme celui-ci est quasi-invisible. Grâce aux portes coulissantes, il est même possible de créer soi-même un placard suffisamment spacieux pour accueillir un cellier. On profite alors de cet aménagement pour caler la machine mais aussi des étagères et un plan de travail ; histoire d'optimiser au maximum le rangement créé.

mcr_Castorama_694736[14822036o.castp].jpg

Coin buanderie aménagé dans un placard
Portes de placard coulissantes, à partir de 6,90 euros. Boîtes de rangements carrées, en fibres naturelles, 14,95 euros. Castorama. 

Cacher le cellier derrière un rideau

C'est certainement la solution la plus simple pour aménager un coin buanderie ultra discret mais aussi économique. En dissimulant la machine et les rangements associés derrière un rideau, on peut installer l'espace buanderie dans toutes les pièces de la maison. Et ce, pour seulement quelques euros ! Si vous pouvez tout vous permettre en matière de couleurs et d'imprimés – du gris perle, un damier, un bleu électrique -, le textile sélectionné doit être suffisamment opaque et ne pas craindre l'eau ou la vapeur. Une simple tringle ou un fil de séchoir peuvent suffire à installer ce rideau, mais on peut aussi imaginer un système de store plus performant.

mcr-buanderie-rideau.jpg

Coin buanderie dissimulé derrière un store
Coin buanderie aménagé grâce aux caissons Spaceo Home, en panneau de particules, à partir de 59,90 euros. Leroy Merlin.

Multiplier les rangements en hauteur

Les rangements sont indispensables pour réussir l'aménagement d'un espace buanderie. Quand la surface au sol est réduite, on évite d'ajouter une énième commode ou une étagère sur pieds qui risquent d'augmenter l'étroitesse du lieu. Et ce d'autant plus si la machine à laver s'incruste dans une salle de bains ou un garage, pièces où les mètres carrés se font rares. Investir les murs est la clé pour dédoubler la capacité d'un coin buanderie. Les étagères murales sont nos meilleurs alliées : choisies dans une teinte similaire à celle du mur, elles se fondent dans la cloison. En quête d'une plus grande capacité de stockage ? Optez pour un rangement sur-mesure, à la manière d'un dressing. Vous pourrez y fixer des étagères, des tiroirs comme une tringle. En revanche question coloris, le blanc est de mise si vous ne voulez pas assombrir le coin buanderie.

mcr_LM_69631702_19215#0.jpg

Etagères murales au dessus du coin buanderie
Etagères murales, en pin brut, à partir de 4,55 euros. Leroy Merlin.

mcr_Castorama_023_627954.jpg

dressing de rangements au dessus du coin buanderie
Tablettes de décor, en mélaminé blanc, 8,90 euros. Caisses de rangements, en pin, 10,50 euros. Boîtes de rangements, en tissu, 9,95 euros. Carrelage sol, en grès cérame émaillée, 24,90 euros le m2. Castorama.

Fixer les étendoirs aux murs

Un coin buanderie complet comprend également de quoi étendre le linge fraîchement lavé. Aux séchoirs à roulettes qui encombrent l'espace et sont difficiles à stocker, préférons les étendoirs muraux et autres portes-cintres. Ces systèmes à fixer directement sur la cloison sont rabattables et ne gênent pas la circulation. Certes, la capacité d'un étendoir mural est moindre comparée au traditionnel séchoir, mais il est gain de place pour les petits appartements et studios. Autre option : installer à l'intérieur d'un placard plusieurs systèmes de séchoirs escamotables. La solution parfaite pour les plus maniaques d'entre nous qui rêvent de faire disparaître les aménagements lorsqu'ils ne sont pas utilisés.

mcr_LM_70203980_2.jpg

portes-cintres muraux
Portes-cintres rabattables, en acier, 7,95 euros l'unité. Leroy Merlin.  

mcr-buanderie-sechoir.jpg

étendoir mural escamotable en bois
Support de séchage de blanchisserie, en acier galvanisé et bois de manguier, à partir de 129 euros. Pottery Barn.

Créer un plan de travail dans le coin buanderie

Autant pour des questions de praticité que d'esthétisme, un coin buanderie réussi est pourvu d'un plan de travail. Pour y poser un panier rempli de linge, plier des vêtements, détacher un textile ou stocker les packs de lessives, cette surface supplémentaire est un atout indéniable. Munis de planches de médium ou de chutes d'un ancien plan de travail, nous sommes tous capable de créer un coffrage solide et étanche pour encadrer la machine à laver. Attention tout de même à ne pas obstruer l'accès aux tuyaux. Côté look, deux écoles existent. Pour un coin buanderie au style industriel – façon blanchisserie du XIXe siècle – on choisit un établi en métal oxydé. Un plan de travail en bois naturel ou peint en blanc est plus intemporel, il permettra d'homogénéiser cet espace utilitaire.

mcr_Ikea.jpg

plan de travail en inox dans le coin buanderie
Dans ce coin buanderie, un établi en métal sert de plan de travail. Des paniers à linge ont trouvé leurs places sous cette surface. Ikea. 

mcr_LM548eb6bc-2a25-4bc9-8f2c-4c8a52910c1e-jpg.jpg

Plan de travail au-dessus de la machine à laver
Un plan de travail sur mesure pour optimiser l'espace sur la machine à laver et le sèche-linge. Leroy Merlin. 

Penser aux cintres

Un espace buanderie digne de ce nom ne laisse pas les chemises se froisser dans un panier. Pour faciliter la corvée de lessive et la partie séchage, mieux vaut aménager une tringle et des cintres au-dessus de la machine à laver. Nul besoin de posséder une pièce entièrement dédiée à la buanderie : un espace entre deux placards muraux suffit amplement ; on trouve également dans le commerce des systèmes de tringles à suspendre directement au plafond. Reste ensuite à installer une série de cintres – de préférence en bois ou en velours – pour parfaire le profil du coin buanderie. Pour une surface minime mais confortable.

mcr_BBW_Pineville_55725.jpg

cintres dans le coin buanderie
A la fois étagères murales et portes-cintres, les surfaces installées au-dessus de la machine à laver rendent le coin buanderie optimisé. Espace buanderie aménagé par l'agence d'architecture Built By Wilson.  

Choisir des corbeilles de rangements pour le cellier

Qui dit coin buanderie, dit linge à entreposer. Furieusement tendances, les corbeilles de rangement trouvent leur place dans toutes les pièces de la maison. En osier, en tissu, en plastique, peu importe la matière du moment qu'elle est opaque : on oubli tout de suite les boîtes en plexiglas qui laissent entrevoir la pagaille des vêtements sales. Et question look, les corbeilles sont idéales. Imprimés, colorés ou naturels, ces paniers à linge nouvelle génération passent pour un véritable accessoire déco. Les modèles rigides se posent à côté de la machine à laver mais il existe aussi des versions souples, créées spécialement pour les coins buanderie riquiqui. Il suffit alors de suspendre ces corbeilles à une patère ou un crochet.

mcr_PH133441.jpg

corbeilles de linge accrochées aux patères
Des paniers à linge suspendus gains de place pour le coin buanderie. Ikea. 

mcr_PH133440.jpg

Corbeille tressée pour le linge
Des paniers à linge tressés, le bon compromis pour un rangement pratique et esthétique dans le coin buanderie. Ikea. 

Opter pour le mobilier mobile

Et si les membres de votre famille ont la mauvaise habitude de semer leurs vêtements dans toute l'habitation, agrémentez votre coin buanderie d'un panier à linge mobile. Montés sur roues ces bacs parcourent toutes les pièces de la maison et peuvent encourager les plus petits à ranger. Choisissez de préférence un modèle avec des poignées et n'oubliez pas de réserver un espace près de la machine à laver pour le stocker. On peut aussi jouer la carte de deux en un en sélectionnant une desserte à roulettes, composée de deux paniers en tissu et d'une tablette amovible pour plier le linge repassé.

mcr_$178_Medium_Mobile_Canvas_Bin.jpg

Panier à linge mobile
Bac de rangement mobile, en toile, acier et cuir, à partir de 178 euros. Anthropologie.

mcr-buanderie-panier-desserte.jpg

desserte à roulettes pour le coin buanderie
Chariot roulant, en acier galvanisé, bois de manguier et tissu, à partir de 249 euros. Pottery Barn.