Bien choisir ses fenêtres

Par Pascale Komlos

Pour accroitre les performances thermiques de sa maison, il peut être bon de changer ses fenêtres pour les remplacer par des modèles plus isolants. Matériaux, protection thermique ou acoustique, quelques conseils s’imposent.

1 - Pourquoi changer ses fenêtres ?

Lorsque l’on décide de changer ses fenêtres, on souhaite améliorer son confort thermique et faire ainsi des économies d’énergie, parfaire son confort phonique et/ou enfin renforcer sa sécurité. Dans la majorité des cas, c’est le critère d’isolation thermique qui arrive en tête des motivations, mais quel qu’il soit, votre objectif va conditionner le choix de vos fenêtres.

MC-fenetre-PVC-Franciaflex

Les fenêtres Excéo® apportent une réponse à la demande croissante d’ouvertures adaptées aux contraintes de performances énergétiques, de sécurité et respectueuses du style d’habitat. Prix sur devis. Fenêtre PVC Franciaflex.

2 - Quel matériau pour mes fenêtres ?

Le PVC : efficace et peu onéreux

Contrairement aux idées reçues, ce sont les fenêtres en PVC qui présentent les meilleures performances en termes d’isolation thermique. «On a tendance à dévaloriser le PVC, explique Caroline Jegado, responsable communication de Solabaie, c’est pourtant le matériau le plus isolant. Chez Solabaie, notamment, nous proposons la gamme Composium, en PVC renforcé avec de la fibre de verre continue, qui se révèle hautement isolante». Autres atouts du PVC, son prix qui s’adapte aux budgets serrés, son absence d’entretien en dehors d’un nettoyage régulier et la possibilité de proposer toutes les formes et une palette de coloris en plus du blanc. Petit bémol : ce matériau n’est pas le plus adapté aux grandes dimensions des baies vitrées.

m_fenetre_solabaie.jpg

Fabriquée en France et brevetée, cette fenêtre énergétique en PVC 100 % renforcé constitue l’une des ouvertures les plus performantes du marché en termes d’isolation thermique. Équipée d’un double ou triple vitrage, elle offre un coefficient Ug de 0,7 à 1,0 W/m2/C° et un Uw de 0,9 à 1,2 W/m2.K, supprimant ainsi 40 % des pertes de chaleur qui proviennent d’une isolation obsolète des fenêtres ! Fenêtre en PVC Composium ®. Prix sur devis. Crédit photo Studio Garnier. Solabaie.

Fenêtre en PVC Veka

Ici, la gamme 70 mm de Veka, ligne Softline 70, au design classique (Uw jusque 1,3 W/(m2.K) est présentée en version double vitrage. Cette menuiserie PVC peut se parer d’une palette de près de 50 teintes, pour s’intégrer parfaitement à tous les styles architecturaux, en neuf comme en rénovation : tons clairs et métallisés, tons bois et tons vifs, en différentes finitions, avec possibilité de bi-coloration. Prix sur demande. Veka.

L'aluminium : résistant et adapté à toutes les tailles

Si l’aluminium est moins isolant, il se caractérise néanmoins par sa grande résistance au temps qui passe comme aux agressions climatiques. Tailles, couleurs, formes… C’est aussi le matériau de tous les possibles, avec des fenêtres aux lignes d’une grande finesse qui offrent une belle luminosité et qui sont adaptées aux grandes dimensions.

MC-fenetre-alu-Tryba

Haute isolation thermique pour ces nouvelles fenêtres Tryba en aluminium, dotées d’une ‘barrière thermique continue’ composée d’une rupture en matériau composite, d’un joint central et d’un bouclier PVC. Isolation thermique jusqu’à 1,3 W/m².K et Sw = 0.45. Isolation phonique jusqu’à 43 dB. Double vitrage exclusif Tryba avec gaz argon et écarteur inox à rupture thermique noire. Vitrage extérieur de 6 mm pour de meilleures performances acoustiques en standard (35 dB). Classement AEV jusqu'à A*4 E*9A V*A4. Multiples coloris. Finition lisse ou granité. Modèle TA84 OC 7. Prix sur devis. Tryba.

fenêtre en aluminium Technal

Fenêtres Soleal en aluminium 65 mm. Performances thermiques : Uw = 0,9 W/m².K. Swe = 0,41. TLw = 0,54* (* Triple vitrage Ug=0,5 + Warm Edge, avec LxH : 1,25 x 1,48 m). Performances d’étanchéité :A4 E1050 VC (Châssis 1 vantail OB 1,60 x 1,20 m). Performance acoustique : Châssis 1 vantail OB, 1,48 x 1,23 m= 43 dB (Ra, Tr). Couleur New-York B-Black. Prix sur demande. Technal.

Le bois : esthétique mais exigeant côté entretien

Vient enfin le bois qui est parfois une obligation dans certaines copropriétés ou bâtiments classés. Très apprécié pour son côté authentique, le bois offre de bonnes performances d’isolation et se décline désormais également en couleurs tendance. Un matériau idéal pour une ambiance chaleureuse mais qui exige un entretien régulier avec l’application d’une lasure et qui reste cher à l’achat…

Fenêtre de toit en bois Velux Chez Castorama

Ces fenêtres de toit tout confort demandent 7 fois moins de nettoyage et divisent le bruit par 2. Fenêtre Velux GGL UK04 en pin sylvestre du Nord, finition bois massif Top finish. Ouverture à rotation en partie haute pour ne jamais se cogner la tête, ni se pencher vers l'extérieur pour la refermer. Dimensions : l.114 x h.140 cm. Vitrage Tout Confort garanti 20 ans avec Isolation acoustique renforcée, isolation thermique en hiver (éco d'énergie). Coefficient Uw = 1,2W/(m².K. Isolation renforcée en été (77% de chaleur arrêtée). Facteur solaire Sw = 0,23. Sécurité des personnes, résistance aux chocs grâce au vitrage feuilleté de sécurité. 507 €. Castorama.  

MC-fenêtre-bois-K-par-K

Personnalisables, ces fenêtres bois permettent de mélanger les couleurs selon les faces, avec ici une face grise extérieure. Fenêtre bois CaraKtere 2 vantaux. H.150 x L.120 cm. Double vitrage 24 mm. Option bicoloration gris face intérieure, chêne ton clair face intérieure, 1809 euros TTC (TVA 5, 5%) par K par K.

Fenêtre en chêne Lapeyre

Fabriquées à 100% en bois provenant de forêts certifiées, les fenêtres Classic présentent de très bonnes propriétés d'isolation. Fenêtres style mouluré en chêne. Haute Isolation thermique avec un coefficient thermique de performance Uw = 1,6. Double vitrage 4-16-4 avec gaz isolant argon. Avec traitement exclusif Finistar pour une meilleure durabilité (traitement insecticides, fongicides, finition). Disponibles en plus de 250 références standard, en standard à options et en sur-mesure. Prix sur demande. Lapeyre.

3 - Les repères de performances

L'isolation thermique 

Pour juger de l’isolation thermique des fenêtres, vous pouvez vous fier au coefficient Uw : plus ce chiffre est bas, plus la fenêtre sera isolante. Une fenêtre présente de bonnes performances d’isolation si son coefficient est inférieur à 1,7 W/m²K, c’est d’ailleurs ce taux qui est pris en compte pour ouvrir droit au Crédit d’impôt sur la Transition Energétique, le CITE qui représentait 30 % en 2015 (il est reconduit pour 2016 dans le projet de Loi de Finances). Pour en bénéficier en rénovation, vous devez également installer ces fenêtres dans votre résidence principale, cette dernière doit avoir plus de deux ans d’existence, enfin, l’installation devra être réalisée par un professionnel Reconnu Garant Environnement (RGE).

L'isolation acoustique

Autre critère à prendre en compte, l’isolation acoustique : il existe des vitrages à renforcement acoustique avec des verres plus épais qui ont la propriété de réduire l’impression de bruit. Ces vitrages ont un coût, et il n’est donc pas obligatoire d’en installer partout : on pourra faire le choix de cette solution pour les fenêtres donnant sur la rue et conserver des vitrages traditionnels ailleurs. D’où l’intérêt de confier ses travaux à un professionnel qui saura vous conseiller au mieux.

mc-fenetres-excellence-chene-lapeyre.jpg

Fabriquées en France, ces fenêtres offrent d’excellentes qualités d’isolation thermique (Ug = 1,1 traité faible émissivité avec gaz isolant aragon avec intercalaire de vitrage noir Haute Isolation Thermique). Fenêtres Pack Excellence Bois adaptées au neuf comme à la rénovation, disponibles sur mesure avec un double vitrage 24 mm à l’affaiblissement acoustique contre le bruit (Isolation acoustique : AC1 (RA ; tr = 30 dB).Garantie 20 ans. Prix sur demande. Lapeyre.

Les normes

Côté normes, la marque NF, décernée par le CSTB, Centre Scientifique et Technique du Bâtiment, garantit une fabrication de qualité et un bon niveau de résistance.

Les fenêtres bénéficient aussi d’un classement AEV (Air, Eau, Vent) : plus le chiffre est élevé, meilleure sera la perméabilité à l’air (de A1 à A4), l’étanchéité à l’eau (de E 1 à E9) et la résistance au vent (de V1 à V4). Ces coefficients peuvent être utiles pour choisir des fenêtres adaptées aux zones de bord de mer ou aux régions au climat venteux.

Autre repère, le label Acotherm, décerné par le CSTB qui valide les performances thermiques et acoustiques des vitrages et des menuiseries, ainsi qu’un certificat, le certificat Cekal, qui garantit la qualité et l’étanchéité des doubles vitrages pendant 10 ans.

Enfin, certains fabricants, comme Solabaie peuvent se targuer de l’Origine France Garantie : «Bois, PVC et alu, nos produits sont fabriqués dans les usines françaises du groupe, conclut Caroline Jegado. Nous avons investi dans cette démarche pour valoriser notre production française, garante de qualité, de suivi de fabrication et de préservation des emplois».