Aménager un souplex : les règles à respecter

Par Céline Amico

Aménager un souplex (ou une ancienne cave) pour le transformer en véritable lieu de vie ? C'est une bonne idée pour augmenter la surface habitable de la maison. Salle de cinéma privée, chambre d'amis, aire de jeu pour les kids ou encore studio... Avant de vous lancer, sachez que les caves et sous-sols répondent à des normes légales bien spécifiques. Il faudra y installer un système de ventilation efficace, isoler la pièce, traiter l'humidité mais aussi assurer un apport de lumière naturelle indispensable...  Le point sur les travaux et étapes pour transformer la cave en véritable extension de la maison.

MCR_un studio dans la cave.jpg

Un souplex aménagé en véritable studio.

Quid de la déclaration de travaux ? 

Avant d'entamer les travaux, la première question à se poser est celle des obligations légales dans votre commune. Les normes d'aménagement des sous-sols, de salubrité, de hauteur sous-plafond varient d'une commune à l'autre. En règle générale, une déclaration de travaux est obligatoire dès lors que la surface concernée présente plus d' 1, 80 m sous plafond.  Un permis de construire est quant à lui impératif dès lors que vous aménagez un espace de plus de 20 m2(ou 40 m2 selon votre région d'habitation et les règles d'urbanisme en vigueur dans votre commune. 

Assainissement et isolation

Qui dit caves ou sous-sols dit humidité. Transformer une cave en pièce à vivre implique donc aussi de traiter les problèmes d'humidité.  Le taux d'hydrométrie moyen (c'est à dire le taux d'humidité dans l'air) conseillé pour une pièce à vivre comme une chambre est de l'ordre de 55 % . Concernant un projet de salle de cinéma privée, salle de gym....la norme est plus souple. Le taux peut être légerement inférieur ou supérieur à cette moyenne, mais doit être situé entre 30 et 70 % maximum. 
"Pour un projet à Paris, sur ou à proximité de la Seine" explique Nicolas Bossard, un "cuvelage" sera nécessaire pour éradiquer l'humidité naturelle des lieux". Cette opération, à confier aux bons soins d'un professionnel, consiste à appliquer une couche de mortier spécifique sur le sol et les murs de la cave pour rendre l'espace totalement étanche. Pour une cave ou un sous-sol soumis à des facteurs d'humidité "classiques", un traitement à base de résine, injecté dans l'épaisseur des murs pour éviter les remontées d'eau capillaires,  sera préconisé. 
Au chapitre de l'isolation, il faudra prévoir la pose de plaques de plâtre murales doublées de laine de roche. Elles conserveront la chaleur et assureront un confort optimal dans la pièce, quelles que soient les saisons. 

MCR_caves.jpg

Ne pas négliger l'éclairage dans un souplex.

Un système de ventilation efficace

Transformer une cave en souplex, c'est aussi penser à un système de ventilation efficace. Et oui, dans cette zone souvent dénuée d'ouvertures vers l'exterieur, il faut garantir un renouvellement d'air optimal ! Prévoyez l'installation d'au moins une ventilation simple flux dans toutes les pièces de votre souplex, voire d'un système double flux (celui-ci rejette l'air vicié à l'extérieur et apporte de l'air filtré  des particules fines, pollens à l'intérieur du logement...plus efficace encore.

MCR_buanderie-caves.jpg

De la luminosité au programme

Un apport de lumière naturelle peut aussi être bienvenu dans cet espace généralement dépourvu de fenêtre. Si la pose d'un plancher de verre entre le sous-sol et le rez-de-chaussée de l'habitation constitue un moyen efficace (et très déco !) de ramener un maximum de lumière dans un souplex, la facture peut s'avérer salée ! Moins coûteux, le puit ou le conduit de lumière, reliant le toit à la cave, permet d'acheminer la lumière naturelle jusque dans un espace en sous-sol, y assurant un maximum de clarté.

MCR_suntunnel-velux.jpeg

Pas de fenêtre dans votre souplex ? Qu'à cela ne tienne ! L'installation d'un conduit de lumière, reliant le toit à la cave, permet de ramener un maximum de lumière dans la pièce.

Merci à l'architecte Nicolas Bossard du studio Vincent Eschalier.