Poêles : le point sur les aides à la rénovation énergétique

Par Céline de Almeida
Publié le 18/10/2016

En plus de réduire la facture de chauffage jusque de moitié, les poêles à bois bénéficient de nombreuses aides permettant d'amortir significativement leur prix d'achat. Au programme : crédit d'impôt pour la transition énergétique, aides de l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat, prime énergie, éco-prêt à taux zéro, TVA à taux réduit ou encore  aides et subventions locales. Et pour savoir qui  peut bénéficier, et dans quelles conditions, de ces différents coups de pouce, suivez notre guide simplifié !

hase_lima_set_schwarz_pazifik_a4.jpg Lima, poêle à bûches en céramique, également disponible en pierre ollaire, 47 x 126 cm, Puissance : 6 kW, 4 350 € HT, Hase

Parmi les travaux de rénovation énergétique les plus prisés, l'installation d'un poêle - à bûches ou à pellets - fait figure de favori chez les Français. Véritables accessoires de décoration, ces système de chauffage à l'ancienne permettent, en plus, de réduire de moitié la facture énergétique. Sans compter que le bois reste l'un des combustibles les plus abordables et écologiques du marché. Seul "hic", l'investissement de départ relativement conséquent : à partir de 600 € en moyenne pour un poêle à bois ou à partir de 1000 € en moyenne pour un poêle à pellets (prix hors pose). Heureusement, il existe de nombreuses aides de l'État - mais pas que que - pour réduire la note.  

lm-70491400_kamiantracite.jpg Mika, poêle à granulés doté d'un corps de chauffe en acier, Puissance : 5,5 kW, 45 x 43 cm, H. 80,2 cm, 1090 €, Free point chez Leroy Merlin

Le crédit d'impôt pour la transition énergétique (ou Cite)

Reconduit pour l'année 2017, cet avantage fiscal consenti par l'État permet aux propriétaires, locataires ou occupants à titre gratuit, de bénéficier d'une réduction d'impôt d'un montant total de 30 % de leurs dépenses engagées dans le cadre de travaux de rénovation énergétique de leur résidence principale, achevée depuis plus de 2 ans, avec un plafond maximal de 8 000€ pour une personne seule et 16 000 € pour un couple. Les personnes non imposables reçoivent  directement un chèque.

Un coup de pouce fiscal auquel tous les poêles sont éligibles à condition de bénéficier du label « Flamme verte ». À noter cependant,
 le crédit d’impôt ne concerne que les dépenses faites pour l’achat du matériel, les éléments considérés comme décoratifs n'étant pas pris en compte. 

Les aides de l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ou Anah

Conçu pour les propriétaires occupants et aux propriétaires bailleurs aux ressources modestes ou très modestes, ce programme permet de financer jusqu'à 60 % HT du montant total des travaux de rénovation thermique (prime Habiter Mieux comprise) dans la limite de 12 000 € maximum. 

Condition sine qua non, ces travaux doivent faire chuter  la consommation énergétique du logement d'au moins 25 %.

sergioleoni_marlene_4.jpg Marlene, poêle à pellets en céramique, 60 x 80 cm, H.112 cm, Puissance : 8 kW, prix sur demande, Sergio Leoni

La prime énergie

Financés par les grands fournisseurs d’énergie et de carburant (Total, EDF, E.Leclerc…), ces programmes de subvention se présentent le plus souvent sous la forme de chèques versés à la fin des travaux. Pour en bénéficier, il suffit de s'inscrire au programme, de faire réaliser ses travaux par un professionnel, puis d'envoyer une attestation sur l'honneur à l'organisme choisi une fois les travaux finis.

À noter, le site Quelle énergie propose aux ménages possédant des revenus inférieurs aux seuils définis par l’Anah de booster le montant classique de la prime énergie.

L’Éco-prêt à taux zéro 

Plus connu, l'éco-prêt à taux zéro est tout simplement un prêt classique dont c'est l’Etat qui paye les intérêts. Afin d’en bénéficier, l’installation du poêle à granulés de bois doit être réalisée par un professionnel certifié RGE qui s'occupera des démarches nécessaires.

contura_c520s_style_miljibild_premodul.jpg 250 Style, poêle à bois habillage Powerstone, 57 x 47,7 cm, H. 110 cm, Puissance : 7kW, à partir de 2 427€ HT, Contura

La TVA à taux réduit 

Les travaux d’amélioration de la qualité énergétique, à l'instar de la pose d'un poêle à bois, bénéficient d'un taux réduit à 5,5 % pour les travaux  des logements achevés depuis plus de deux ans, à condition de passer par un professionnel agréé.

Les aides et subventions locales

Certaines municipalités, régions et département proposent également des aides à la rénovation énergétique. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site Quelle Énergie qui propose gratuitement un annuaire en ligne.

EnregistrerEnregistrer