Chauffage au bois : quel combustible choisir ?

Par Pascale Komlos

Bois bûche, bois densifié ou granulés…Pour que les performances de votre chauffage au bois soient au top, il est capital d’opter pour un combustible de qualité. Nos conseils pour y voir plus clair.

feu de cheminée avec bûches

Pour une bonne flambée, attention au taux d’humidité du bois bûche : utiliser un bois bûche dont le taux d’humidité s’élève à 40% provoquera une perte de près de 25% de rendement énergétique par rapport à une bûche au taux d’humidité de 20% et nuira au bon fonctionnement de l’appareil. Crédit photo Salon Bois Energie.

1 - Le bois bûche

La majorité des foyers français utilise encore du bois bûche traditionnel qu’il provienne de l’auto-production ou de l’achat local (GSB, jardineries, coopératives…).

Les repères de qualité :

  • Le bois utilisé dans vos poêles doit bénéficier d’un taux d’humidité inférieur à 20 %. Si un professionnel vous livre du bois, demandez à ce qu’il réalise ce contrôle d’humidité. Dans le commerce, des testeurs vous permettront de le vérifier. Enfin, fiez-vous à certains signes extérieurs : un bois sec est plus léger et son écorce se détache plus facilement.
  • Le bois devra être stocké dans une zone ventilée, couverte et bien à l’abri de l’humidité. Si vous l’achetez mi-sec, il faudra impérativement le laisser sécher 6 mois à un an, et s’il est vert, le temps de stockage nécessaire passe à 18 à 24 mois. Pour un rendement optimal, préférez des bois durs (chêne, charme, hêtre) et évitez les résineux qui auront tendance à encrasser davantage le foyer et le conduit de fumée.
  • Misez sur les labels. La certification ‘NF Biocombustibles solides – bois de chauffage’, vous assure un bois bûche de qualité depuis son façonnage jusqu’à la livraison, avec des garanties sur la longueur, l’humidité, les essences de bois utilisées, etc. La marque ‘France Bois Bûche’ regroupe quant à elle des entreprises françaises qui s’engagent sur la démarche de qualité de leurs produits et de leurs services.

2 - Les briquettes

bois densifié Syndicat des Energies Renouvelables

Les bûches densifiées combinent haute performance énergétique et combustion propre, sans salissure de la vitre des appareils de chauffage. © Syndicat des Energies Renouvelables.

Egalement appelée bûches densifiées, les briquettes sont produites grâce à une importante pression mécanique sur la sciure ou les copeaux de bois lors de la fabrication. L’avantage ? Leur très forte densité (1 tonne/ m3) obtenue par compression diminue le volume de stockage, les rendant idéales si vous manquez de place de stockage. Pratique également, elles produisent une forte chaleur dès la mise en route du poêle. Il est conseillé de n’utiliser qu’une briquette de bois à la fois.

Les repères : pour afficher de bonnes performances, le taux d’humidité des briquettes de bois doit être inférieur ou égal à 10 %. Fiez-vous à la certification existante, ‘NF Biocombustibles solides – briquettes’, une certification appartenant à l’AFNOR et gérée par le FCBA.

3 - Les granulés

Granulés Piveteau Bois

Excellentes performances calorifiques pour ces granulés de bois qui assurent une chaleur constante dans l’habitat. Crédit Syndicat des Energies Renouvelables.  

Fabriqués à partir des produits issus de l’industrie de première et seconde transformation du bois (scierie, charpente, ameublement, etc.), les granulés doivent être uniquement utilisés dans les inserts, poêles et chaudières conçus à cet effet. Conditionnés en sacs (de 15 kilos) ou en vrac, ils doivent justifier d’un taux d’humidité inférieur ou égal à 10 % et offrent un rendement plus élevé que le bois bûche.

Les repères : 

  • Ils supportent très mal l’humidité et vous devez donc les stocker dans un endroit sec, adapté et abrité.
  • Les industriels Flamme Verte recommandent d’utiliser uniquement des granulés de bois certifiés. Les quelques centimes de plus que vous consacrerez à leur achat, se solderont par de meilleures performances en termes de taux d’humidité, de taux de cendres et bien sûr de rendement calorifique.
  • Sur vos sacs de granulés, vous pourrez trouver trois certifications issues de la norme européenne (EN14 961-2) : la norme ‘NF Biocombustibles solides –
  • Granulés’ appartenant à l’Afnor et gérée par le FCBA, la norme ‘DINplus’ gérée par l’organisme allemand ‘DIN Certco’ très répandue en Europe et très contraignante, ou enfin, la norme ‘EN plus’, gérée  par PROPELLET en France.