Le papier mâché s’offre un tour de piste

Par Monsieur Benoit
source : Maison Créative n°65

Loin d’être réservé aux ateliers d’enfants, le papier mâché se façonne à moindre coût. Épousant des formes inattendues, le voici sous les feux de la rampe. Place au spectacle !

m65_papier_mache_chausson_rouge_sf.jpg

Chaussons rouges de danseuse en papier mâché.

Sur la route du papier maché

m65_kit_papier_mache_sf.jpg

m65_kit_papier_mache.jpg
Papier mâché, mode d’emploi

Déchirez des bandes de papier journal, voire les pages d’un vieux bottin. Dans une bassine, préparez de la colle à papier peint. Encollez l’objet que vous souhaitez recouvrir, imbibez vos morceaux de papier et posez-les dessus. À l’aide d’un pinceau, lissez vos bandes. Posez ainsi 5 à 6 couches de papier encollé, avant de peindre.

m65_papier_mache_cirque_violoncelle_sf.jpg

Décor de cirque et violoncelle en papier mâché.

1. Anciens décors de théâtre visibles au musée des Arts forains.

Découverte vers la fin du XVIIIème siècle, la technique du papier mâché était utilisée pour la création de jouets et dans l’univers du spectacle.


2. Le violoncelle

Derrière le violoncelle, orgue Hooghuys

Fournitures
Carton, papier journal. 
Vernis colle, ficelle, cutter, crayon.
Bâton de sucette en bois.
Peinture mate acrylique noire, The Little Greene.

Réalisation - 3 heures
L’instrument se compose de 3 parties : le coffre, le manche et l’archet.
Découpez leurs formes dans un carton.
Pour le coffre, découpez deux fois le gabarit et formez une boîte avec des renforts de 17 cm.
Pour le manche, utilisez 3 formes et collez-les les unes sur les autres.
Même chose pour l’archet en 2 épaisseurs.
Recouvrez tout de papier mâché, et peignez.
In fine, tendez la ficelle en guise de cordes.

m65_papier_mache_cheval_marionnette_sf.jpg

Cheval et homme le plus fort du monde en papier mâché.

1. Boîte « tambour »

Fournitures 
Boîte à chapeau en carton brut, Décopatch
Colle forte Cléotoo, Cléopâtre
Peinture acrylique mate « Linet », The Little Greene. 
Frange quilles collection Marly, Houlès
Corde à puits collection Les Marquises, Houlès. 
Baguettes en bois, La baguetterie.

Réalisation - 45 minutes 
Passez 3 fines couches de peinture sur la boîte en carton. 
Quand elle est sèche, collez la corde à puits en haut et en bas du couvercle, et en bas de la boîte. 
Refermez et tracez au crayon sur la boîte le tour du couvercle. À ce niveau, collez le galon à quilles pour donner l’effet tambour. 
Pour parfaire l’effet, disposez une paire de baguette en bois.


2. L'Homme le plus fort du monde

Un personnage culte des cirques du début des années du début du XXème siècle.

Fournitures 
Papier journal, papier alu, fil de fer.
peinture acrylique, Marabu.
Feutre noir.
Chutes de tissus pour les habits.
Vernis colle, Décopatch.
Ficelle de cuisine.
2 bâtons de bois.

Réalisation - 90 minutes 
Commencez par former les parties du corps de façon indépendante à l’aide de papier alu.
Pour lier les membres, créez des anneaux aux articulations avec du fil de fer.
Une fois la marionnette en métal prête, recouvrez-la de papier mâché. Attendez qu’elle sèche et peignez-la.
Attachez une longueur de ficelle de cuisine à chaque extrémité des membres et reliez-les aux deux bâtons de bois, montés en croix.
Votre marionnette de « l’homme le plus fort du monde » est prête ! Habillez-la avec les chutes de tissus que vous possédez. C’est vous qui tirez les ficelles !

m65_papier_mache_chausson_rouge_sf.jpg

Chaussons rouges de danseuse en papier mâché.

Les chaussons rouges

Pour être à la pointe de la technique du papier mâché, testez votre savoir-faire en réalisant ces adorables petits chaussons de danse. Les chaussons sont accrochés sur un fond de photographe forain.

Fournitures 
Papier journal, papier alu, scotch de déménagement.
Vernis colle, Décopatch.
Peinture acrylique 50 ml, Marabu.
Ruban gros grain rouge, 2,5 cm de large, Mokuba.
Résine glass crystal en guise de vernis, Cléopâtre.
Colle blanche Vinyl’école, Cléopâtre.

Réalisation - 75 minutes 
Avec du papier alu, formez deux pieds en pointe de façon assez grossière, un peu comme une aubergine.
Enroulez-les de Scotch de déménagement pour faciliter le démoulage.
Autour de ces formes de pied, façonnez les chaussons par bandelettes de papier encollé et laissez sécher.
Démoulez avant de peindre puis vernir les chaussons.
Collez les rubans… Attention travail de pointe !

m65_papier_mache_voyante_chien_sf.jpg

Voyante et chien en papier mâché.

1. La voyante

Très discrète, la voyante prête sa tête pour se transformer en porte-chapeau, lunettes, ou perruque… À vous de voir de quoi l’avenir sera fait !

Fournitures
Papier journal.
Vernis colle, Décopatch.
Colle forte Cléotoo, Cléopâtre.
Mousse expansive en bombe.
Peinture acrylique, Marabu.
Papier d’ornement pour le col.
Une tête en plastique.

Réalisation - 150 minutes
Enduisez la tête d’huile avant de commencer le papier mâché.
Moulez séparément les 4 parties du visage : face avant, arrière, oreilles et cou.
Une fois les 4 morceaux secs, démoulez-les et rassemblez-les avec de l’adhésif, puis cachez les jonctions en papier mâché.
Remplissez la tête à moitié de mousse.
Avant de la peindre, donnez-lui les expressions désirées par ajout de papier.

2. Le caniche

Dressez votre propre animal de cirque, à partir de grillage et de papier. Avec de la patience, ce caniche saura montrer patte blanche chez vous ! 

Fournitures 
Grillage à poule, fil de fer, papier de soie blanc.
Pinceau, vernis colle, pince coupante. 

Réalisation - 2 heures
La structure du caniche est faite en grillage à poule.
Commencez par former le corps du chien avec le grillage. Les membres sont façonnés séparément.

Pour les assembler, utilisez du fil de fer.
Une fois la structure terminée, recouvrez de bandelettes de papier de soie enduites de colle et superposez les couches.
Laissez sécher. Plus les couches sont nombreuses, plus le chien sera solide et opaque.

Photos réalisées aux Pavillons de Bercy.