Fabriquer des objets en cuir

Par Monsieur Benoit
source : Maison créative, n°69, p. 22

Le cuir version new age renoue avec la nature, l'expression pratique de la matière pour des objets adaptés à une vie de nomade sauvage.

cuir new age

Selle en cuir et bâton de marche

1. Selle de chaise

Matériel : 2 peaux d’agneau, 119 €/m2 pièce, Maison Fey, 1 feutre, 1 règle, 1 paire de ciseaux, 1 pointeau pour faire les prétrous, 1 aiguille, du fil de chanvre, de la bourre de coussin type Dacron.
Réalisation : travaillez sur le dos de la peau. Pour le coussin, tracez 2 carrés de 30 x 30 cm. Tracez les retours de la selle à partir d’une arête de 30 cm qui sera cousue dans les côtés du coussin, le reste de la peau devant pendre selon la hauteur de chaise choisie. Découpez le tout. Tracez la ligne de couture à 5 mm des bords. Prépiquez le cuir tous les 5 mm. Assemblez le coussin. Avant de finir la couture, insérez la bourre selon le volume désiré. Appliquez des poches selon le même procédé de couture.

2. Bâton de marche

Matériel : 1 bâton de bois, 1 rouleau de cuir tressé synthétique 1,45 €/m, 1 sachet de plumes de coq, 2,80 €, Rayher, du ruban de cuir d’1 cm de large, 10,05 €/m, Mobuka, des perles de rocaille, du fil solide.
Réalisation : commencez par la réalisation du gri-gri. Enfilez des perles et insérez des rubans de cuir et autres amulettes... Enroulez le ruban tressé autour du bâton en commençant par le haut, tout en serrant bien. Finissez par un nœud dans lequel vous ferez passer le gri-gri. Et en avant toute !

Banc en cuir

1. La banc table

Matériel : 1 table basse, 729 €, Bloomingville, tissu Galuchat marron «Shagreen», 175 € en 140 cm, Métaphores, 1 agrafeuse, du Dacron. Réalisation : recouvrez le plateau d’une table basse avec un tissu, tendez-le bien et agrafez-le sous le plateau. Pour plus de moelleux, vous pouvez placer une plaque de Dacron entre le tissu et le plateau.

2. Cadre peau tendue

Matériel : tissu imitation serpent, 83,80 €/m, Jules et Jim, chaîne vieil or, 11,50 €/m, Rayher, 1 pince, 1 perforeuse à papier, 1 perceuse, des ciseaux, 1 cadre.
Réalisation : pour cette réalisation, nous avons choisi un ancien cadre de lucarne en métal, mais un cadre en bois peut faire l’affaire ! Dessinez au dos du tissu une forme ressemblant à une vraie peau de serpent, puis découpez-la. Avec la perforeuse à papier, faites des trous aux endroits où vous attacherez les chaînes Percez également le cadre. Ouvrez les maillons des chaînes afin de les faire passer dans les trous du cadre, puis resserrez-les. Faites de même avec la peau en la tendant bien.

Jupe de cuir

Table jupe

Matériel : 1 peau de mouton teintée, 119 €/ m2, Maison Fey, 1 planche de médium, 4 pieds de 45 cm de hauteur (existent en 15, 25, 45, et 75 cm), de 37,50 à 72,50 €, Bobo- boom, colle blanche, 9,51 € les 500 g, Rayher, des vis, du fil de chanvre et 1 aiguille.
Réalisation : encollez le plateau de médium et laissez sécher. Passez une seconde couche de colle et posez la peau dessus, bien au centre afin que les côtés soient de la même longueur. Plaquez la peau pour évacuer toutes les bulles d’air. Laissez sécher. À chacun des angles, marquez les plis avec les doigts et faites un point de couture avec le fil de chanvre, façon pince flamande. Retournez le plateau et fixez les pieds simplement à l’aide de vis... et tous à table !

malle en cuir

C’est pas malle...

Matériel : 1 malle ancienne, des chutes de cuir de tous types, colle blanche Rayher, ciseaux, 1 règle, 1 crayon, 1 cutter, de l’acétone, 1 chiffon, de la teinte spéciale cuir noir et brun, 15,85 € les 125 ml, et 1 brosse de lustrage en soie blanche, 29,60 €, Frères Nordins.

Réalisation : nettoyez votre malle et ravivez les ferrures. Pour réaliser la mosaïque, tracez au dos de la peau des carrés de cuir de 5 x 5 cm et découpez-les. Une fois la quantité de carrés suffisante, collez-les un à un en variant les grains et les teintes. Une fois la malle recouverte, passez un chiffon imbibé d’acétone pour matifier le cuir et le rendre perméable, puis appliquez la teinte spéciale cuir en mélangeant le noir et le brun afin d’unifier les couleurs et de patiner le cuir. Laissez un peu sécher, puis lustrez à la brosse. Pour le cuir craquelé comme la poignée, l’huile de pied de bœuf fait merveille, 16,10 € les 250 ml, Frères Nordins.

Cahier de toilettes

1. Cahier de toilettes

Matériel : du cuir noir, du cuir de Cordoue, 70 €/m2, 1 bord plumes Rayher, colle blanche, des ciseaux, 1 cutter, 1 miroir.

Réalisation : coupez 2 rectangles de 44 x 27 cm, l’un dans le cuir noir et l’autre dans le cuir de Cordoue. Dans la partie droite du premier, découpez un rectangle aux mesures du miroir moins 5 mm. Dans la partie gauche, faites deux encoches à la verticale, au milieu du bord gauche et du bord droit. Insérez la sangle de maintien des pinceaux, que vous aurez préalablement découpée, et collez-la. Collez le miroir sur l’envers du cuir de Cordoue. Encollez tout l’envers du cuir de Cordoue et posez dessus délicatement le cuir noir. Avant de finir de coller les bords, insérez une bande de plumes en ruban... À la toilette !

2. Une manchette

Matériel : un vieux blouson encuir,unzipde15cm,un apprêt en forme de scarabée.
Réalisation : récupérez la manche du blouson, puis ajustez-la autour du poignet pour prendre les mesures et coupez-la. Cousez le zip à l’intérieur. Fixez le scarabée en cousant les pattes. Votre manchette est terminée.

 

Les outils de la bourrellerie

Outils bourrellerieDans les métiers du cuir, comme dans tout artisanat, les outils ont chacun une utilisation bien précise. De gauche à droite : l’alêne sert à percer le cuir pour faciliter la couture des cuirs épais; le passe-ficelle permet d’effectuer de grosses coutures; la roulette à piquer préperce le cuir à intervalles réguliers pour une couture à la main ; le couteau à surtailler arrondit les angles; le couteau à pied coupe des bandes régulières. Des outils anciens mais toujours utilisés.