Décorez votre maison avec des souvenirs de vacances !

Par Stylisme et créations : Sandrine Echivard
source : Maison Créative n°58

Révélez le globe-trotter imaginative et créative qui sommeille en vous : Amusez-vous à raconter un pays ou une ville, revivez votre itinéraire, et affichez vos meilleurs moments sur des supports inattendus. 

Tableau de type scrapbook, aux couleurs de Cuba, dans les champs.

Qu’est-ce que le scrapbooking ?

C’est une nouvelle lecture de ses photos, qui sont judicieusement intégrées dans un décor créatif approprié au thème développé. L’image devient interactive : on légende, on raconte, on interprète à la façon d’un court-métrage. Différentes techniques (découpage, collage, dessin, superposition…), matériaux (rubans, papiers, plastiques, paillettes…) et accessoires sont utilisés pour mettre en valeur ce décor et créer de vraies pages photos personnalisées.

Toile cubaine

Tableau aux couleurs de Cuba

Matériel

  • Châssis blanc, gouache, pinceaux, serviettes en papier (Maisons du Monde), marqueur indélébile (Edding).
  • vernis colle (décopatch), colle aérosol pour montages (3M), fil et aiguille.

Réalisation :

  • Peignez le drapeau cubain en fond, laissez sécher une heure.
  • Enlevez les épaisseurs des serviettes pour ne garder que celle avec le motif.
  • Encollez la toile et placez le papier, puis repassez une couche de colle.
  • N’hésitez pas à superposer les couches pour avoir un effet de matière. Placez harmonieusement vos différents souvenirs, les photos seront collées au vernis colle), les lettres en relief recouvertes collées à la bombe, les poupées cousues directement sur la toile.
  • Après séchage complet, écrivez au marqueur vos notes de voyage, étape par étape, en faisant référence aux éléments rapportés.
  • Accrochez le résultat comme une oeuvre d’art.

Cabas made in Milano

La réputation de la cuisine italienne n’est plus à faire… Quoi de plus naturel qu’un cabas customisé de photos de vacances pour symboliser vos souvenirs gourmands. Ainsi, les courses passent à l’heure italienne : Buon appetito !

Sac cabas aux couleurs de Milan.

1, 2. Collées sur un plan de la ville, photos souvenirs des rues, des monuments et des enseignes qui caractérisent si bien Milan. 
3. Un gri-gri pétillant. Des rubans aux couleurs de l’Italie ornés de capsules de bouteilles d’eau gazéifiée locale. 

Matériel

  • Sac en plastique recyclé, photos, papiers divers (plan, tickets, billets…), capsules de bouteilles d’eau, film transparent autocollant
  • Ruban, aéro’colle permanente Cléopâtra (Cultura)

Réalisation

  • Cousez un ruban de Panettone à la place des lanières, encollez à la bombe une face du cabas.
  • Placez un plan de la ville suffisamment grand pour créer un fond « itinéraire », puis organisez et collez les différents éléments (photos, billets…) sur le plan et légendez.
  • Recouvrez d’un film transparent autocollant et renouvelez l’opération sur toutes les faces.
  • Enfin, confectionnez un bijou de sac avec des capsules de boissons italiennes, formées au marteau et percées avec un simple tournevis pour passer des rubans, le tout noué sur un anneau.

La tête dans les étoiles

Une tête de lit pour prolonger votre voyage et fredonner en connaissance de cause cette fameuse chanson « L’Amérique, si c’est un rêve, je le saurai... »

Chambre et mobilier aux couleurs de New-York.

Tête de lit aux couleurs de New-York.

Matériel

  • Un drapeau en tissu, souvenirs, des cartes postales New York (Franck & Fils).
  • Une plaque MDF de 90 x 110 cm (Castorama), un plexiglas de 90 x 110 cm, scotch double face, agrafeuse, perceuse, 4 boulons à tête ronde et 4 écrous.

Réalisation

  • Agrafez sur le panneau MDF le drapeau américain, bien tendu.
  • Organisez votre carnet de voyage en mariant les croquis dessinés sur place, les cartes postales, les billets de banque, les plaques…
  • Agrafez les souvenirs et scotchez au double face pour les maintenir discrètement.
  • Positionnez le Plexiglas prépercé aux quatre coins.
  • Utilisez des serre-joints pour maintenir les deux plateaux et percez la plaque MDF en passant la mèche de la perceuse par les quatre trous du plexiglas.
  • Mettez des boulons et vissez avec des écrous : voilà un repos de star bien mérité à New York City.

Stockholm à portée de cartes

Ensemble de cartes et d'objet venant de Stockholm.

Salon designé avec des images et objets de Stockholm.

Matériel

  • Un porte-cartes vintage chiné aux puces de Stockholm, souvenirs divers (chevaux de dalahäst, tissus, produits locaux…).
  • Carton microcannelé (Clairefontaine), feuilles de papier canson, fil de lin.

Réalisation 

  • Un grand week-end à Stockholm immortalisé dans un carnet de voyage que vous aurez créé avant de partir avec le carton cannelé pour la couverture et des feuilles de papier canson pour l’intérieur, le tout relié avec un fil de lin.
  • Vous y dessinerez des croquis au crayon à main levée, accompagnés de légendes explicatives, présentant les lieux visités, l’historique d’un monument, un artisanat, une rencontre culturelle.
  • De retour, exposez généreusement sur un portecartes à la portée des curieux un pêle-mêle des souvenirs de cette escapade suédoise.

Astuce
Improvisez et composez votre carnet avec de simples feuilles que vous plierez en deux et relierez par deux trous et une ficelle de cuisine.

Paris ? C'est dans la boîte !

La richesse culturelle de cette ville incite à regrouper par thème chaque visite pour n’en faire plus qu’une, unique.

Etagère de type scrapbook réalisée avec des objets parisiens.

Comme base du chamboule-tout, une boîte à compartiments pour les tasses, et une des filles au-dessus qui essaye de prendre le bus.

Ameublement de type scrapbook réalisée avec des objets parisiens.

1,2. Entre gourmandise et shopping, la belle boîte de macarons Ladurée s’impose comme une évidence pour la case des filles.
3. 
Une photo de l’intérieur du café de la Paix comme fond, des feuilles imprimées pailletées, une chaise, assis, un personnage fait de fil de métal… et papa peut passer commande.

Matériel 

  • Cagettes en bois, peinture, feuilles imprimées (Toga), photocopies de photos. 
  • Fil de lin, fil de métal de jardinier, aéro’colle Cléopâtra (Cultura), étiquettes.

Réalisation :

  • Confectionnez des petites boîtes de différentes dimensions avec du bois de cagette assemblé avec du fil de lin, peignez-les et décorez-les en collant des photocopies de photos, des cartes postales, des papiers imprimés, recréant ainsi l’atmosphère des lieux parisiens qui ont retenu votre attention.
  • Animez ce chamboule-tout à l’aide de personnages confectionnés en fil de métal à l’effigie de chaque membre de la famille, et d’étiquettes pour identifier chaque thème.
  • N’oubliez pas de disposer des accessoires touristiques pour ce tableau en 3D surprenant, intitulé « I love Paris ».

Vestiaire de l'ouest

Contre vent et marées, point la peine de lutter... Récupérez, amassez pour accrocher sur une porte une patère tout droit sortie de la mer.

Panneau scrapbook à Saint Malo, avec pancarte et coquillages.

Composez votre carnet de route comme une pancarte et indiquez les bons coins à ne pas manquer.

Réalisation d'un panneau scrapbook à Saint Malo, avec pancarte et coquillages.

1.Reconstituez le passé avec facilité grâce aux objets du présent : un simple pistolet à colle fixera coquillages et étoiles.
2. Au fil des jours, les souvenirs se construisent et s’affichent. 
3. 
Des cartes postales anciennes chinées seront coincées dans les traverses du support.
4. Organisation des divers éléments sur le morceau d’épave, pour une vision agréable et équilibrée.

Matériel :

  • Un support en bois flotté, des coquillages, des boîtes de conserve, de vieilles cartes postales.
  • Gouache, pistolet à colle, marqueur, clous, étiquettes.

Réalisation

  • Lors d’une escale bretonne, récupérez sur la plage un bout d’épave en bois flotté, qui constitue le support, ainsi que des coquillages et galets que vous collerez sur le bois au pistolet.
  • Découpez les boîtes de conserve à la pince et clouez-les
  • Crayonnez des dessins sur le bois et peignez-les à la gouache.
  • Fixez des cartes postales bretonnes chinées et de vieux clous qui feront office de patères.
  • Il ne vous reste plus qu’à raconter votre séjour avec des mots griffonnés.

Sous le chapeau de Mexico

Le Mexique est le plus peuplé des pays hispaniques. Les couleurs, transmises par la culture indienne, y sont vives et ensoleillées.

Table de jardin aux couleurs du Mexique dans un jardin. Chapeau servant de parasol aux couleurs du Mexique dans un jardin.

1,2. Transformé en suspension, ce sombrero illuminera vos soirées entre amis. Vous pourrez aussi y accrocher des poupées sans souci pour chasser les tracas du quotidien.

Matériel 

  • Un sombrero (offert par Antonietta), objets mexicains (La Piñata), gri-gri mexicain (Maisons du Monde) 
  • Fleurs et rubans (Moline), attaches parisiennes, fil électrique, douille.

Réalisation 

  • Cousez directement sur le chapeau la poupée, les fleurs et les rubans.
  • À l’aide d’attaches parisiennes, répartissez les souvenirs (tickets, billets…) sur le dessus.
  • Faites pendre objets, rubans, gri-gri… à l’intérieur, puis passez un fil électrique par la pointe supérieure et fixez-y une douille.
Tags