Graham & Brown, le nec plus ultra du papier peint

Par Maeva Destombes

Vous pensiez que le papier peint était ringard ? Graham & Brown va vous faire changer d’avis. Depuis plus de 70 ans, cette marque est une référence phare dans le monde du papier peint. Née dans une petite ville au Nord de Manchester en Angleterre, cette marque témoigne de l’amitié indéfectible d’Harold Graham et d’Henry Brown, ses deux créateurs. Ensemble, avec en tête quelques idées ingénieuses mais peu de moyens financiers, ils se lancent en 1946 dans la fabrication de papier peint. Aujourd’hui, la troisième génération des Graham et des Brown tient les rênes de l’entreprise familiale plus que florissante et toujours à la pointe de l’innovation. Pour le plus grand plaisir de nos murs. 

Le papier peint modèle Byre imite les lambris de bois brut et foncé.


Le papier peint modèle Byre imite des lambris de bois brut et foncé. Il donne un esprit trappeur aux intérieurs.

Tout commence en 1946 par une histoire d’amitié. Malgré leurs faibles moyens financiers et la pénurie en papier qui sévit dans le pays après des années de guerre, Harold Graham et Henry Brown, tous deux originaires de la petite ville de Blackburn en Angleterre et unis comme les doigts de la main, se lancent dans l’idée folle de fabriquer du papier peint. Leur matériel de départ est constitué d’un large surplus de papier métallique, d’une imprimante 8 couleurs et d’une machine à embosser. De leur humble petit trésor, naissent une marque de fabrique et un produit tout de suite plébiscités par le public. Encore aujourd’hui plus de 70 ans après des débuts pittoresques… l’entreprise connaît une croissance exponentielle et un succès si phénoménal qu’il est parfois difficile à la petite équipe de répondre à la demande. Malheureusement, la guerre de Corée emporte dans son flot dévastateur, Harold Graham seulement âgé de 39 ans. Henry Brown décide de faire vivre à jamais son ami, à travers leur rêve commun. Herbert Graham, le frère d’Harold, est nommé directeur de l’entreprise.

Les deux fondateurs de la marque Graham & Brown, Harold Graham et Henry Brown.


Harold Graham et Henry Brown, les deux fondateurs de la marque Graham & Brown.

Dans les années 1960, la deuxième génération des Graham et des Brown s’investit dans l’entreprise. Les méthodes de management se modernisent et propulsent la fabrique parmi les plus importantes du royaume. Les innovations fleurissent avec notamment l’invention des revêtements vinyle lavables, le papier peint sans raccord ou la marque SuperFresco, un papier peint facile à poser et à déposer. La troisième génération a des ambitions à l’International. L’intissé est lancé. Avec lui, plus besoin de table à tapisser ni de détrempage des lés. Le papier se retire aussi facilement qu’il se pose. À partir de 2006, les collaborations avec des grands noms du design comme Julien McDonald ou Marcel Wanders se multiplient. La petite entreprise familiale, créée avec quelques bouts de chandelle, est aujourd’hui le 3e plus gros fabricant européen de papier peint. La stratégie globale a été revue et a permit à l’entreprise de se lancer dans une offre plus large de décoration : peinture, déco murale et accessoires, chambres d’enfants (avec la gamme Kids Decor)… Avec Graham & Brown, l’art mural et l’éternel papier peint ont encore de beaux jours devant eux.

1er objet fabriqué de la marque

« Original » est le premier papier peint fabriqué par Graham & Brown. Son succès commercial a été immédiat juste après la seconde guerre mondiale, époque morose où les ménages cherchaient à égayer leur quotidien et leur intérieur à moindre frais. Une gamme variée de papiers peints très typés a suivi et a rapidement confirmé le succès de la jeune entreprise. Aujourd’hui, on trouve sur le marché du papier peint, 1400 motifs signés Graham & Brown. Les cylindres gravés nécessaires à la création des papiers peints sont toujours précieusement conservés dans les archives de la maison mère. 
En 2016, les deux best-sellers sont deux papiers peints trompe-l’œil, l’Industry rouge (réf.4001), avec ses incroyables briques de parement façon loft et le Eastport (20-659) qui affiche une belle imitation de lambris vieillis et peints dans de douces teintes naturelles et pastelles. Cette tendance de l’imitation connaît un succès intemporel car elle joue la carte de l’authenticité, de l’ancien et du vrai, sans sacrifier le budget des ménages et surtout sans gros travaux.

Original, le premier papier peint créé en 1946 représente des fleurs, des feuilles ou des plumes stylisées couleur caramel et vert.

Le premier papier peint créé en 1946 portait le nom Orginal.

Le papier peint trompe-l’œil Industry rouge imite les briques.


Dans la tendance Industrielle, le papier peint trompe-l’œil Industry rouge est un véritable succès !

Le papier peint trompe-l'œeil Eastport reproduit à l'identique des lambris vieillis dans des tonalités de vert et de rose pastel.


Toujours dans l'esprit trompe-l’œil, le papier peint Eastport reproduit à l'identique des lambris vieillis dans des tonalités pastel.

Graham & Brown : la nouvelle collection

Ethnique, la dernière collection signée Sophie Ferjani, mêle esprit contemporain et authentique. Inspirés des codes Navajos, les motifs sont tout en graphisme épuré et en couleurs sobres où seule une touche de jaune moutarde accentue la modernité de la collection. On retrouve les chevrons chers à la culture amérindienne. Graham & Brown ayant développé son offre décorative, les objets muraux qui accompagnent cette jolie collection sont bohèmes et ethniques. Dans le même esprit de recherche de naturalité et d’authenticité pour son intérieur, la gamme Ethnique Authentique nous emmène dans les granges des pionniers américains. Les couleurs sont chaudes mais naturelles : rouge, ocre, beige, taupe.

Le papier peint Tone reprend les motifs chevrons chers aux navajos.


Le papier peint Tone de la collection créée par Sophie Ferjani est inspiré des codes navajos avec notamment le chevron comme motif.

Le papier peint Scribby est un vinyle grainé intissé dont le graphisme alterne antre motifs méli-mélo et lignes verticales jaunes.


Dans un autre esprit mais toujours avec des inspirations navajos, le papier peint Scribby, un vinyle grainé intissé, surprend avec son graphisme méli-mélo.

Quelle est votre pièce préférée dans la maison ?

« Graham & Brown s’attelle à toutes les pièces de la maison parce que notre métier c’est embellir l’environnement de nos clients. Nous pensons nos collections pour qu’elles trouvent leur place dans les moindres recoins du cocoon. Nous adorons apporter de la modernité dans une cuisine, du pep’s dans un salon ou encore de la douceur dans une chambre ! » explique Julie Montandrau, chef de produit papier peint.

Où voyez-vous votre marque dans 5 ans ?

« Graham & Brown a vocation à continuer son expansion à l’international dans une approche globale de la décoration murale. D’ici 5 à 10 ans, nous ambitionnons de devenir l’une des marques référentes en décoration lifestyle. » poursuit Julie Montandrau.

Julie Montandrau, chef de produit papier peint chez Graham & Brown

Vous qui êtes souvent cités dans Maison créative, qu’auriez-vous envie de nous dire  à l’occasion de ce 100ème numéro ? 

« Chez Graham & Brown, nous aimons développer des collections créatives en collaboration avec des designers de renom ou avec nos studios de design intégrés, pour que chacun, quel que soit son style, puisse trouver le produit de ses rêves. Nous sommes honorés de figurer régulièrement dans « Maison Créative » car nous partageons la même vision de la maison d’aujourd’hui et de demain et sommes convaincus que notre marque évoluera au gré de l’évolution du magazine ».

Tags