Ces architectes qui subliment le quotidien

Par Céline de Almeida

Qu'ils imaginent des établissements branchés, subliment les intérieurs les plus récalcitrants ou flirtent avec l'art contemporain, ces sculpteurs d'espace réinventent notre quotidien.

Laura Gonzalez, la vie de bohème 

m_portrait-laura-g.jpg

Depuis sa rénovation spectaculaire du Bus Palladium, Laura Gonzalez jongle avec les projets, notamment dans l'univers de la restauration... Un succès indissociable de son maniement expert du motif, ainsi que sa prédilection pour les matériaux nobles et l’artisanat. Ses signes distinctifs ? Des espaces repensés comme des pièces à vivre, des matériaux nobles - notamment le marbre et le laiton -, des textiles orientaux - kilims et tapis berbères -, l’incontournable touche vintage et enfin, une végétalisation raffinée. 

 

m_laura-g-brasserie-auteuil.jpg

Pensée comme un ultime poumon de fraîcheur en bordure de la coulée verte du 16ème arrondissement, cette  cantine chic et chaleureuse mixe revêtements bruts et matériaux précieux pour une atmosphère urbaine et acceuillante.
 La Brasserie Auteuil, 78 Rue d'Auteuil, 75016 Paris

m_laura-g-marguerita.jpg

L'ex Pub Saint Germain, revisité en une trattoria cosmopolite authentique et savoureuse, séduira désormais aussi bien les amateurs de dîners entre amis avec son bar à pizza, que les jeunes parents grâce à son dernière étage conçu comme un salon familial. 
Margherita, 17 Rue de l'Ancienne Comédie, 75006 Paris

François Champsaur, le sens de l'espace

m_portrait_f_champsaur_1-bernard-touillon.jpg

Formé à l'École nationale supérieure des arts décoratifs, cet architecte et designer (Pouenat Edition, HC28, Toulemonde Bochartoriginaire de Marseille se distingue par un travail pointu autour de la lumière, de la couleur et du vide. Une philosophie architecturale qui lui permet de remodeler les volumes selon ses envies.... Le résultat : des réalisations graphiques au fort tempérament déco où la mise en scène de l'espace se fait grâce au constrate entres des motifs très graphiques et des applats de couleurs vives.

 

m_f-champsaur_hotel_du_ministere.jpg

Inspiré par les ateliers d’artistes et de confection installés au siècle dernier dans ce même édifice, François Champsaur a imaginé pour cet établissement de 42 chambres une décoration mêlant esprit industriel et notes graphiques.
Hôtel du Ministère, 31 rue de Surene, 75008 Paris

m_f-champsaur-hotel-vernet.jpg

Pour cette adresse aussi prestigieuse que confidentielle, l'architecte a puisé dans les codes des hôtels particuliers parisiens avec matériaux précieux (marbre de carrare,  chêne noir, laiton), éclairage "à la bougie" et collection d'oeuvres d'art.
Hôtel Vernet, 25 Rue Vernet, 75008 Paris

Pierre-Olivier Brèche, l'esprit régional

m_portrait-pob.jpg

Installé au coeur de Saint-Rémy-de-Provence dans une ancienne menuiserie réhabilitée en 2008, Pierre-Olivier Brèche s'attache tout particulièrement à la réhabilitation de demeures de caractère du sud de la France, avec "un vocabulaire architectural imprégné d’un régionalisme réinventé".  Autrement dit, un mélange harmonieux entre passé et présent. Un équilibre délicat qui ne manquera pas d'inspirer les amoureux de traditions régionales et de design contemporain.

 

m_pob.jpg

Anciennement occupée pour partie par un dépôt de maçon et un hangar métallique, cette maison de village a été convertie une habitation spacieuse où grands-parents peuvent désormais accueillir leur grande tribu. 

m_portrait-pob-2.jpg

Cette propriété installée en plein centre d’un village des Alpilles, est le résultat du regroupement de plusieurs maisons de villages accolées les unes aux autres autour d’un magnifique jardin. 

Ronan et Erwan Bouroullec, le design précis

m_portrait-bourroulec.jpg

Diplômés de l’École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris et de l’école nationale supérieure d’arts de Cergy-Pontoise, les frères Bouroullec dessinent des pièces de mobilier pour les plus grands nom du design industriel contemporain - VitraCappellini, Magis, Kvadrat... -, ont fait l'objet de nombreuses expositions et publications monographiques, et réalisent ponctuellement des projets d’architecture. Un travail d'une grande précision qui filrte avec les limites de l'art contemporain.

 

m_bouroullec.jpg

1. Clouds, décoration murale en textiles Kvadrat, design Ronan et Erwan Bouroullec, à partir de 320 € la boites de 8 pièces, Ligne Roset
2. La Maison flottante , réalisée en 2006 en collaboration avec les architectes Denis Daversin et Jean-Marie Finot, Centre d'art contemporain dédié aux arts imprimés et à l'édition d'artisteChatou
3. et 4. Appartement 50, installation temporaire réalisée en 2010 dans l'appartement type de l'unité d'habitation imaginé par Le Corbusier pour la Cité radieuse, Marseille

Philippe Demougeot, archi populaire

m_portrait-philippe-demougeot.jpg

Plébiscité pour ses apparitions sur le petit écran, notamment en tant qu’architecte conseil la rubrique SOS Maison de l’émission Question Maison , cet ancien diplômé de Sciences Po Lyon, de l’Ecole Boulle et de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture (ENSA) de Paris La Villette est passé maître dans l'art d'aménager et d'optimiser les petits espaces. Ses thématiques de prédilection ? Comment restructurer une pièce, s’approprier une surface inutilisée, modifier une ambiance ou encore rendre habitable une pièce aveugle. 

 

m_demougeot.jpg

Pour sublimer cet appartement des années 70 en mal de luminosité, l'architecte a supprimé toutes les cloisons inutiles pour composer une grande pièce à vivre avec accès direct sur un long balcon filant, équipée de pièces de rangement multifonctions sur mesure. 

m_demougeot2.jpg

Aménagée dans un château du 17ème siècle, cette suite de 150 m2 joue le mélange des genres entre des matériaux d'origine préservés et des élements ultra-contemporains, à l'instar de l'escalier en acier ou de la console en Corian dans la grande salle de bains.