10 inspirations déco pour fêter Halloween comme au Mexique "el dia de los muertos"

Par Sandrine de Bruyne

Le 31 octobre, au Mexique les têtes de mort célèbrent la vie !  Chez vous aussi, faites place à ce symbole arty-tendance

Affichez-le sur les murs

 

Une photo publiée par AN FAMILLE (@anfamille) le

 

Bouton de manchette pour lui, boucle d'oreille pour elle

 

Une photo publiée par ChicPlace (@chicplace_fr) le

 

Présence insolite au salon...

 

...Pourtant si douces et si attachantes

 

Feutrines bariolées pour cadeaux d'invités

 

Guirlande de circonstance

 

Une photo publiée par Brandy Fish (@fishtitch) le

 

Même les plus grands s'y mettent (La Cabeza de Nikki de Saint-Phalle)

 

Galet pour artiste en herbe

 

Le canapé star de la soirée

 

Le carton d'invitation à ne pas râter

Que faites-vous pour la soirée du 31 octobre ?

restau mezcaleria Lieu atypique dans la capitale : Le 1K & La Mezcaleria. 13, Bd du Temple, dans le 3ème arrondissement.

Les citrouilles et les toiles d'araignée ne sont pas vos amies ? Qu'à cela ne tienne, fêtez Halloween comme les Mexicains (El dia de los Muertos).

L'origine del dia de los muertos ? 
(en français : la fête des morts qui correspond à notre 1er novembre)

Au temps des Aztèques, les disparus étaient déjà célébrés par des chants et des danses avec deux fêtes l’une pour les enfants (Miccaihuitntli) et l’autre pour les adultes 20 jours plus tard (Hueymiccalhuitl). La famille du défunt dansait, chantait et laissait des offrandes sur sa tombe afin de pourvoir aux besoins du défunt dans l'au-delà.

Cette tradition n’a pas complètement disparu avec l’arrivée des colons espagnols au début du XVIe siècle. El Día de los Muertos est resté la fête la plus importante de l’année. Elle se déroule traditionnellement sur trois jours : le premier est consacré aux enfants décédés, le deuxième aux personnes mortes de façon violente et le troisième à tous les autres défunts. Dans chaque maison, les familles confectionnent des autels et y déposent de nombreuses offrandes : pain, fruits, bougies, bonbons, tequila et aliments préférés des disparus…
A l’extérieur, les Mexicains décorent le chemin qui mène au cimetière avec des bougies et des fleurs orange vif pour indiquer aux morts la route qu’ils doivent suivre.

Lors de la Fête des morts au Mexique, les gens vont dans les cimetières, mangent sur les tombes, dansent et chantent. La visite rituelle au cimetière est donc très festive : elle est l'occasion de nettoyer les tombes des défunts et de leur apporter des offrandes de fleurs et de nourriture. A cette occasion, les Mexicains s’offrent des têtes de mort en sucre en guise de porte-bonheur : les calaveras.

Tags