Les différents types de papiers peints

Par Salomé Giraudet

Le papier peint nous colle à la peau ! Imprimé, gaufré, uni, le papier peint se permet toutes les fantaisies. Devenu en l'espace de quelques saisons un must de la déco, il sublime aussi bien un salon qu'une chambre ou une salle de bains. Avec les années, la composition du papier peint s'est transformée pour répondre à nos besoins et nos habitudes de vie. Fini le temps des lés couverts de colle qui se déchiraient au moindre mouvement. Aujourd'hui lessivable, repositionnable, pré-encollé, adhésif ou même magnétique, le papier peint trouve sa place dans toutes les pièces de la maison. Petit point technique sur les nouveautés maintenant à notre disposition. 

mcr_papierpeint_farrowball.jpg

Papier peint fleuri jaune
Papier peint Helleborus BP 5607, à partir de 165 euros le rouleau. Farrow & Ball. 

En matière de papier peint, le choix ne manque pas. Élégance, résistance ou praticité, peu importe ce que vous recherchez il en existe forcément un pour vous combler. Mais si les mots « intissé » ou « vinyle expansé » ne vous évoquent rien, difficile de choisir le papier le plus adapté. Vous êtes perdus entre les différentes compositions, les types et les finitions ? Julie Gautier – chef de produit chez Leroy Merlin – nous a confié les spécificités de ces nouveaux papiers peints, conçus pour le confort de chacun. De quoi vous aiguiller dans l'achat de ce revêtement innovant.  

mcr_papierpeint_littlegreene.jpg

Papier peint imprimé oiseaux cuisine
Papier peint Brooke House Cinder, prix non communiqué. Little Greene. 

1. Les différentes sortes de papiers peint

mcr_papierpeint_farrowball_aufildescouleurs.jpg

Papier peint fleuri et papier peint à rayures
1. Hegemone BP 5705, papier peint classique, à partir de 140 euros le rouleau. Farrow & Ball.
2. William 526-21, papier peint intissé, à partir de 102 euros le rouleau. Au Fil Des Couleurs. 

Le papier peint classique :

Le papier peint traditionnel est certainement le plus économique mais également le plus fragile. Composé de feuilles de papier, il supporte mal les pièces très fréquentées comme le salon et encore moins l'humidité d'une salle de bains. Concernant la pose, mieux vaut être combattif et savoir manier la colle ainsi que la table à tapisserie ! Un type de papier peint réservé aux confirmés.  

Le papier intissé :

Car il est plus facile à poser mais aussi à décoller, l'intissé a détrôné le papier peint classique chez les particuliers comme les professionnels. Avec l'intissé, fini la galère des lés qui dégoulinent, on encolle le mur et non le papier - ce qui suppose tout de même une cloison parfaitement lisse. Un assemblage de fibres textiles permet d'obtenir ce revêtement au toucher ultra naturel, très populaire dans nos intérieurs.  

Les papiers peints vinyle ou papiers peints à peindre

mcr_papierpeint_leroymerlin_stmaclou.jpg

Papier peint nid d'abeilles et papier peint à peindre
1. Muel, papier peint intissé vynile, à partir de 16,90 euros le rouleau. Leroy Merlin.
2. Lyrik, papier peint à peindre (expansé sur intissé), à partir de 71,90 euros le rouleau. Saint Maclou. 

Le papier peint vinyle

Sur le sol comme sur les murs, le vinyle a la cote ! Il est composé d'un dos en papier ou en intissé, avec une face toujours recouverte d'une couche un peu mousseuse de PVC. Si vous recherchez la résistance ou la couvrance optez pour un vinyle grainé. Très dense, il supporte les coups de porte dans un couloir ou les frottements d'une chaise de salle à manger. Pour un papier vinyle avec des détails et du relief, mieux vaut se tourner vers l'expansé.

Le papier peint à peindre

Si vos murs présentent des fissures, des trous ou s'ils sont mal enduits, la meilleure option reste le papier peint à peindre. Idéal pour les rénovations, ce matériau ultra couvrant est plus épais donc plus résistant qu'un papier classique ou intissé. Il offre une seconde vie aux murs abîmés, que vous choisissiez un rouleau parfaitement lisse ou gaufré avec des motifs. Et question couleur, c'est à vous de sélectionner la peinture qui habillera ce papier.  

2. Les nouvelles finitions de papier peint

mcr_papierpeint_papermint_chasingpaper.jpg

Papier peint cactus et papier peint imprimé rose
1. Opuntia, papier peint intissé pré-encollé, 57,90 euros le rouleau. Paper Mint.
2. Botany, papier peint adhésif, à partir de 33 euros le rouleau. Chasing Paper. 

Le papier peint pré-encollé

Comme son nom l'indique, ce papier peint ne nécessite pas de colle. L'une des faces étant préalablement enduite de colle séchée, il suffit d'humidifier le dos du lé – avec un vaporisateur ou une éponge - pour la réactiver. Il n'y a plus qu'à poser et maroufler. Petit bémol : il ne faut pas oublier de protéger les pans de papier peint déjà posés, la face décorative n'étant pas faite pour être mouillée.

Le papier peint adhésif et repositionnable

Tel un sticker géant, le papier peint adhésif combine un dos autocollant et une face décorative. Pas besoin de colle mais il faut faire preuve d'un peu de dextérité pour éviter les cloques. Ce produit permet une petite marge d'erreur : il adhère au mur grâce à un autocollant et peut donc être repositionné deux ou trois fois. Le papier peint adhésif a surtout l'avantage de s'enlever aisément ; de quoi réjouir les locataires qui souhaitent personnaliser leur habitation sans pour autant perdre leur caution.

Des papiers peints faciles à vivre

mcr_papierpeint_claquettes_littlegreene_papermint.jpg

Papier peint végétal magnétique, papier peint foncé, papier peint géométrique lavable
1. Berthe, papier peint magnétique, à partir de 95 euros le lé. Les Claquettes. 
2. Monroe, papier peint épongeable, prix non communiqué. Little Greene. 
3. Tiles, papier peint intissé lavable, 79,50 euros le rouleau. Paper Mint. 

Le papier peint magnétique :

C'est LA nouveauté 2017, et le meilleur moyen de convaincre les réticents au papier peint. Avec le papier peint magnétique, adieu les heures d'hésitation, vous pouvez changer de papier peint comme de chemise ! Ce revêtement fonctionne en binôme avec une base noire adhésive qui s'installe sur n'importe quel mur, c'est ensuite la face magnétique qui accueille le décor. Quelques minutes suffisent pour transvaser d'un motif à un autre. Le plus ? Ce papier peint magnétique nous libère de la colle mais aussi de la corvée marouflage.

Le papier peint lessivable :

Osez le papier peint dans la salle de bains ou la chambre d'enfant, avec le revêtement lessivable vous n'avez plus à craindre les petites tâches ou l'humidité. Les papiers lessivables sont composés d'une couche d'intissé ou de vinyle épais. De l'eau savonneuse ou un détergent très doux suffisent alors à récupérer quelques traces malvenues. Attention, le papier peint lessivable - aussi innovant soit-il - a ses limites : ne frottez pas avec une brosse dure ou vous risqueriez d'abîmer le papier.