Saint-Gobain, une entreprise moderne et diversifiée

Par Maeva Destombes

L’entreprise Saint-Gobain en a parcouru du chemin depuis sa création en 1665. Hier petite manufacture de glaces à miroirs. Aujourd’hui entreprise aux multiples expertises : automobile, transport, aéronautique, conditionnement, santé et biomédical, agroalimentaire… Sans le savoir, les innovations de l’entreprise Saint-Gobain sont omni-présentes dans notre vie quotidienne. Bien consciente des enjeux écologiques, elle travaille d’arrache-pied pour réduire le gaspillage énergétique. Mais l’activité de Saint-Gobain ne se résume pas qu’à ça. Focus.

Coulée de fonte à l’usine de Pont-à-Mousson

Coulée de fonte à l’usine de Pont-à-Mousson. 

Parc de stockage de l’usine de Pont-à-Mousson avec des tuyaux pour l’adduction d’eau potable

Parc de stockage de l’usine de Pont-à-Mousson avec des tuyaux pour l’adduction d’eau potable. 

De la petite entreprise verrière au groupe multinational

Tout au long de son histoire Saint-Gobain a acquis d’autres entreprises pour étendre ses activités. La chimie est le premier secteur vers lequel l’entreprise s’est dirigée pour sa diversification. Un moyen de faire face à la concurrence. La première fusion de l’histoire de l’entreprise se fait en 1970 avec Pont-à-Mousson, un fabriquant de canalisations en fonte. Depuis, chaque année, Saint-Gobain équipe plus de 1000 villes avec ses solutions de canalisations. Les acquisitions les plus importantes pour le développement de l’entreprise sont Norton en 1990, Poliet en 1996, British Plaster Board en 2005, Maxit en 2008.
Le 20e siècle et l’avènement de l’architecture moderne ont donné à Saint-Gobain l’opportunité de se positionner sur des matériaux très technologiques ou des matériaux de construction : matériaux céramiques, abrasifs, plastiques de performance… Quant à son internationalisation, Saint-Gobain y travaille depuis 1858, date à laquelle l’entreprise s’est implanté pour la première fois dans un pays étranger (Allemagne).

Plancher de verre de la tour Eiffel

Que ceux qui ont le vertige ferment les yeux ! Le plancher de verre de la Tour Eiffel à Paris a été inauguré en octobre 2014. Les 128m2 de verre antidérapant ont été fabriqués par… Saint-Gobain. 

À gauche, la Tour Saint-Gobain qui sera construire à La Défense en 2019. À droite, la Grande Arche de La Défense.

1. En 2019, Saint-Gobain déménagera dans son nouveau siège de La Défense, une tour de verre culminant à 165 mètres. Un assemblage de cristaux qui changera la perception des façades suivant les heures de la journée. 
2. Saint-Gobain a fournit l’essentiel des matériaux pour la construction en 1989 de La Grande Arche de La Défense. 

L’innovation, ADN du groupe Saint-Gobain

Aujourd’hui Saint-Gobain emploie 180000 salariés dans 65 pays. 900 projets de recherche sont en cours et 350 brevets sont déposés chaque année…
Même si l’entreprise Saint-Gobain est spécialisée et plus connue pour ses chantiers de grande ampleur (Serres du Muséum d’histoire naturelle, Pyramide du Louvre, Grande Arche de la Défense, JW Marriott Dubaï, plancher de verre de la Tour Eiffel, Fondation Louis Vuitton), elle travaille et mise sur la maison du futur depuis le début du 20e siècle. Un habitat durable! L’entreprise se positionne aujourd’hui comme leader dans la production, la transformation et la distribution de matériaux destinés à la construction de l’habitat individuel ou industriel mais tend à devenir la référence en durabilité.
Partant du principe que l’habitat est le premier consommateur d’énergie dans le monde et qu’une mauvaise isolation est la première cause du gaspillage énergétique, Saint-Gobain travaille pour réduire cette consommation et l’impact environnemental de tous ses produits : isolant thermique et acoustique, vitrage à performance thermique renforcé, revêtement muraux absorbants et assainissant, canalisation, revêtement des façades, toiture… 

Tags