Le renouveau de la Villa Lalique

Par Céline de Almeida

La villa René Lalique fait peau neuve. L'ancienne résidence du maître verrier, construite en 1920, a réouvert ses portes le 18 septembre 2015. Reconvertie en hôtel de luxe, la villa René Lalique abrite désormais un restaurant gastronomique emmené par le chef triplement étoilé Jean-Georges Kelin. Sous le restaurant Lalique se cache un trésor d’une valeur inestimable : une cave renfermant plus de 20 000 bouteilles toutes plus rares les unes que les autres. En s’offrant une seconde jeunesse, la villa René Lalique s’érige en ambassadeur de l’art de vivre à la française.

m_vrlenrico-cano_hd.jpg

Le nouveau fleuron de Lalique, expert depuis plus d'un siècle dans la création d'objets décoratifs et de bijoux en cristal, appartient de fait à l'histoire de la maison française depuis ses origines ou presque... Mais il aura fallut l'impulsion de son Président Directeur Général actuel, Silvio Denz, pour que la Villa construite par René Lalique en 1920 embrasse pleinement sa nouvelle vocation.  Reconvertie en hôtel de luxe, l'ancienne résidence secondaire du maître verrier et bijoutier français, est désormais flanquée d'un bâtiment contemporain, imaginé par l'architecte suisse Mario Botta, qui abrite un restaurant dirigé par un chef triplement étoilé...

m_vrl_parc_villaenrico-cano_hd1.jpg

La décoration de la villa et de ses six suites exclusives a été confiée aux architectes d’intérieur Lady Tina Green et Pietro Mingarelli. Un duo méconnu du grand public, mais incontournable dans l'univers de l'ultra-luxe, notamment grâce à ses rénovations clés en main de villas et de yatchs, et qui n'en est pas à sa première collaboration avec la maison de luxe. En effet, c'était déjà eux qui signaient en 2001 la collection Lalique Maison, inspirée de motifs originaux du fondateur éponyme. 

Pour cette rénovation d'envergure et sur les recommandations de Silvio Denz, les architectes d'intérieurs ont voulu respecter l’authenticité de cette ancienne maison familiale. Ainsi, les extérieurs ont été restaurés à l’identique, y compris ses volets bleus, et les 6 suites ont été aménagées sans toucher à la structure de la Villa.

m_vrl_loungegilles-pernet_hd.jpg

Le Lounge

m_vrl_dahliacgilles-pernet_hd.jpg

Suite Dahlia

m_vrl_hirondellesgilles-pernet_hd2.jpg

Suite Hirondelles

m_vrl_hirondellesgilles-pernet_hd3.jpg

Suite Hirondelles

m_vrl_parc_villaenrico-cano_hd2.jpg

Parfaitement intégré à son environnement, un parc de 6 hectares planté de massifs d’hortensias, de châtaigniers, de bouleaux, de hêtres, de chênes, d’épicéas et de cèdres bleu, grâce à ses façades vitrées et sa toiture végétalisée soutenue par des colonnes de grès rouge des Vosges, le restaurant de la Villa Lalique peut accueillir jusqu'à 40 couverts.

m_vrl_restaurantgilles-pernet_hd1.jpg

Un écrin de verre chicissime de 200m2 avec vue imprenable sur le parc alentours. 

Les clés du nouvel établissement de style moderniste imaginé par l'architecte Mario Botta, ont été confiées au chef triplement étoilé Jean-Georges Klein, accompagné de son épouse Nicole, qui a pris la direction de l’hôtel, et de leur fille Julie, Chef de Réception.  Un espace de 200 mètres carrés où les créations signées Lalique sont évidemment à l'honneur : bar noir incrusté de cristal, lustres Windfall, ronds de serviette Christofle, verres 100 Points édités par James Suckling, poivrière et salière Peugeot...  

m_les-assiettes-de-la-villa-lalique.jpg

Jean-Georges Klein, accompagné de son Chef Exécutif Jérôme Schilling et de son Chef Second, Michel Scheidler, composent une « cuisine des quatre saisons ». Le travail du chef Pâtissier Nicolas Multon et les conseils avisés du chef Sommelier Romain Iltis apportent la touche finale à l'ensemble, déjà encensé par la critique.

m_vrl_cellar_caveenrico-cano_hd1.jpg

Située sous le restaurant, l'impressionnante cave, également conçue par Mario Botta, renferme plus de 20 000 bouteilles, parmi lesquelles des vins d'exception à l'instar du Château d’Yquem, millésime 1865.
Tags