Le design accessible selon FLY

Par Céline de Almeida

Les amateurs de déco le savent bien, l’achat d’un meuble Fly rime bien souvent avec une décoration à petit prix. Mais ne nous faites pas dire ce que nous n’avons pas dit, une décoration à petit prix ne veut pas forcément dire de mauvaise facture. Après avoir frôlé la catastrophe en 2014, Fly renait de ses cendres sous l'impulsion de son nouveau président et ex-directeur financier, Nicolas Finck. Découvrez notre entretien exclusif ainsi que notre sélection de meubles Fly à retrouver en fin d’article.

Molto, le canapé ultra mœlleux au design très moderne

mc-concours-canape-molto-fly-.jpg

Son design dans l’air du temps est sans nul doute très affirmé, bien ancré dans son époque. À première vue, il semble flotter dans les airs comme un nuage. Des cumulus, s’il n’en n’a pas la légèreté, il en possède l’apparent confort. Une assisse moelleuse créée avec un tissu au toucher doux et au rembourrage capitonné. Un canapé qui marie légèreté et rondeurs, donnant une irrésistible envie de se lover en son cœur. Canapé Molto 3 places (L214xh87xP100cm). Existe en quatre couleurs : Bleu pétrole, Gris, Rouge, Taupe. Garnissage assisse, mousse polyester, D28kg/m3, recouverte de ouate PET D240g/m2. Coussins dossier mousse PU, D23kg/m3 recouverte de ouate PET D240g/m2. Revêtement tissu 100% PET, coloris bleu pétrole, finition pincée. Structure en PP, pin massif et panneaux de fibres Isorel. Suspension sangles élastiques sur cadre en hêtre massif. Pieds en métal chromé, hauteur 17cm. Référence 77724613. 799,90€ (dont 8,50€ d’éco-part). Coussin en option. 

m_ambiance-lock.jpg

Lock, collection d'assises modulables en tissu silver, violet, bleu clair, jade et bubble gum, piètement en métal chromé,
à partir de 269 € le pouf.

Fondée en 1978 par Paul Rapp et Marc Bisch, FLY, est l'une des premières enseignes à imaginer des collections destinées aux jeunes couples, puis, dans les années 80, à prendre le tournant de la fast décoration à petit prix. Une jolie histoire à la française pour une entreprise familiale qui aurait pu fermer ses portes il y a tout juste 1 an lorsque le Mobilier européen (Fly, Atlas et Crozatier) est placé en redressement judiciaire. Mais c'était sans compter sur la vision de Nicolas Finck, à l'époque directeur financier du groupe. Convaincu du potentiel de la marque phare du Mobilier européen, ce dernier reprend l'enseigne, ses franchises et ses employés et se laisse 2 ans pour remettre l'ensemble à flot. Son credo : une communication humanisée, des collections signatures, des prix abordables et des best-sellers ultra tendances. Mais c'est encore lui qui en parle le mieux...

Recontre avec... Nicolas Finck, président de Fly

Nicolas Finck Fly

 

Vous offrir enfin une déco originale,
de qualité et à des prix accessibles

Vous avez choisi de reprendre l’enseigne en novembre 2014, alors qu’elle était en redressement judiciaire. Qu’est-ce qui vous a convaincu que vous pourriez redresser la situation ?
Après une analyse préalable du marché, nous nous sommes vite aperçu qu’il y avait une place pour FLY et que la marque bénéficiait d’un vrai capital de sympathie auprès des consommateurs. 

Selon vous, qu’est-ce qui a fait sombrer cette enseigne pourtant bien établie ? 
La banalisation de l’offre les dernières années,  qui a conduit à une perte d’identité.

Quelle a été votre ligne directrice pour redresser la barre ?
Retrouver une identité en redonnant beaucoup de créativité à FLY ! Notre ambition c’est de signer FLY BY nos produits, de les revendiquer ! Outre le design, le vrai, celui qui allie l’esthétique et la fonctionnalité, comme la table / bureau Eten, celui qui est réfléchi, nous nous attachons à adapter les critères, les codes du haut de gamme au mass market et au prix juste. Le canapé Torino en est une parfaite illustration : un canapé à moins de 500 €, digne de ceux qu’on trouve chez les fabricants haut de gamme au salon du meuble de Milan. Nous nous inspirons également de l’univers de la mode pour renouveler l’offre plus souvent que 2 collections par an ; comme le fait avec talent et succès ZARA. Chez Fly, un tiers des collections meubles va changer chaque année et des nouveautés arriveront tous les mois dans les rayons décoration. 

À l’époque, vous disiez vous donner 2 ans pour sortir la tête de l’eau. 1 an plus tard, vous publiez votre premier catalogue. Où en êtes-vous de vos objectifs ?
Nous sommes raccord avec notre plan de marche : le premier catalogue est sorti et les produits FLY BY, les plus identitaires de notre nouveau “style”, rencontrent le succès en magasin. 

Ce premier catalogue s’intitule « Manifeste de la déco libre ». Quel message se cache derrière ce slogan ?
Le design ça se partage ! Le design ne doit plus être élitiste, réservé à quelques initiés. Fly entend proposer des produits au design innovant, saupoudrés de technologie, ayant une qualité irréprochable à un prix abordable, pour l'offrir au plus grand nombre. C’est cela que revendique ce manifeste. 

À ce titre est accolé le sigle #1 en signe de recommencement… Qu’avez-vous conservé de l’ADN de la marque ?
La couleur et le style contemporain qui seront encore accrus dans les prochaines collections. 

À l’inverse, qu’est ce qui a changé ?
Nous nous attachons à rendre ses lettres de noblesse au mot « design ». C’est-à-dire de l’esthétique ET de la fonction. Nos produits sont désormais dessinés par des designers. Ils expliquent d’ailleurs leur approche dans le catalogue. Cela participe aussi à notre volonté de rendre le design accessible à tous, pas seulement au niveau des prix. 

Comment définiriez-vous le nouveau style Fly ?
Justement un vrai style très identifié. Nous nous appuyons désormais sur un cabinet de tendances et des designers pour créer des modèles exclusifs qui nous ressemblent. 

Quels sont les collections et les produits phares du catalogue ?
En interne, nous appelons ça « les icones Killer », c’est-à-dire des produits qui sont vraiment FLY, les totems de la marque. Je pense à la table / bureau Eten, à la banquette MAXOO, aux canapés  MOLTO, TORINO, à la chaise FOLD ou au meuble TEMPORA. Ils ont tous un supplément d’âme qui nous ressemble. 

Quand seront-ils disponibles ?
Dès novembre, dans les 64 magasins en France. 

Le catalogue s’ouvre d’ailleurs sur une photo de vous et un édito titré « La déco selon Nico ». Vous pensez que c’est important de donner un visage et un nom à une société comme Fly ?
Oui, car c’est avant tout une histoire d’hommes ! 

Dans votre édito, vous parlez « d’ouvrir une 3ème voie entre le design inabordable et la triste banalisation proposée partout, en changeant les règles du jeu ». Justement, comment faire ?
C’est le challenge que nous sommes en train de relever avec cette nouvelle collection. Les produits parlent d’eux-mêmes. Prenons l’exemple du canapé Torino 2 : il est d’une couleur tendance (jaune moutade), il reprend certains codes des grandes maisons italiennes (la structure en bois noir et les pieds) et son prix est des plus raisonnables.

On sent que c’est un projet qui vous tient vraiment à cœur, tant du point de vue entrepreneurial que du style… Vous vous êtes impliqué dans le design des collections ?
Oui bien sûr à chacune des étapes de la création des collections ; ainsi que dans les outils de marketing et de la communication. C’est passionnant de redonner son envol à FLY. 

Quelle place aura le net, et notamment la vente en ligne, dans le nouveau positionnement de Fly ?
Fondamentale ! C’est le grand chantier de 2016. Ouvrir un site marchand avec 100% des produits de la collection disponible. Ouverture prévue mi 2016. 

Enfin, qu’est ce qu’on peut vous souhaiter pour la prochaine année ?
Le succès de la collection bien sûr, mais au-delà contribuer à enchanter le théâtre de la vie de nos clients. 

m_ambiance-canape-maxoo.jpg

Maxoo, Banquette convertible 3 places d'inspiration vintage, pieds en hêtre massif, 449 €

m_ambiance-table-profil.jpg

Profil, table de repas en mélaminé blanc et chêne massif, collection également déclinée sous la forme de consoles,
meuble TV et rangements, 499 €

m_ambiance-gamme-tempora.jpg

Tempora, meuble TV et rangement 3 portes, façades laquées mat et striées, pieds en chêne massif, 339 € et 599 €

m_ambiance-tapis.jpg

La nouvelle collection de tapis puise son inspiration dans les tendances déco incontournables du moment avec des influences berbères, scandinaves et graphiques. 

m_ambiance-canape-torino-2-.jpg

Torinocanapé fixe 3 places en tissu moutarde, pieds en hêtre teinté noir finition vernis, différentes compositions possibles, 499 €

m_ambiance-cadre-de-lit-illium.jpg

Illium, lit et tête de lit avec chevets coulissants en panneau de particules finition laque coloris blanc, disponibles en 140 cm et 160 cm, à partir de 269 € et 279 €.